Le petit prince arrive sur une piste qu'il adore

Le petit prince arrive sur une piste qu'il adore

Charles Leclerc, la sensation de ce début de saison, arrive en pleine confiance sur le Grand Prix d'Autriche. Une piste qu'il apprécie particulièrement.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sauber - Charles Leclerc espère encore augmenter son nombre de points
© Sauber - Charles Leclerc espère encore augmenter son nombre de points
Dans le paddock de la F1, un nom revient sur toutes les lèvres, celui de Charles Leclerc. Le Monégasque ne cesse d'impressionner les observateurs les plus blasés, en rentrant quatre fois dans les points au cours des cinq dernières courses.

La performance, à bord d'une Sauber certes en net progrès, est d'autant plus impressionnante qu'elle a eu lieu sur des circuits qui ne correspondaient soit pas aux qualités du package technique, soit au goût personnel du pilote.

En Autriche, les choses sont bien différentes puisque le rookie le dit directement : "C'est une piste que j'adore. C'est une de mes préférées de la saison avec Monaco. Ca a toujours bien fonctionné pour moi ici." L'an dernier, il y avait ainsi signé la pole et remporté la course principale en F2, performance qu'il avait également réalisé l'année précédente en GP3.

Il ne peut donc qu'espérer rester sur cette lancée : « On va essayer de refaire la Q3. Ca serait un miracle encore une fois mais, en tout cas, on va essayer que ça se passe comme ça. » Mais son ambition ne s'arrête évidemment pas au samedi et il vise de nouveau une position dans le top 10 à l'issue de la course le dimanche : « Encore des points ! C'est clairement l'objectif du week-end. Ca devient de plus en plus réaliste. En plus sur le papier, c'est plutôt une bonne piste pour nous. » Ce niveau de performance passe par une voiture très bien équilibrée, qui répond aux desiderata du pilote et qui lui donne pleinement confiance.

Une telle succession de résultats ne peut provoquer l'attention et les rumeurs d'un passage directement chez Ferrari dès la saison prochaine se font de plus en plus insistantes : « Je n'y pense pas trop mais si c'est bien sur difficile. Je vois bien les rumeurs, ce qui me fait très plaisir. C'est un rêve depuis tout petit de rouler pour Ferrari. Si un jour cela devait se concrétiser, ça serait juste incroyable. Mais pour l'instant, je me focalise sur cette saison et j'essaye de ne pas me distraire avec ce qui pourrait potentiellement arriver l'année prochaine. »

Quelques minutes plus tard, Kimi Raikkonen était interrogé sur le même sujet et le Finlandais ne s'est pas départi de sa répartie habituelle : « Je crois qu'en 2007 déjà, je disais que je finirai chez Ferrari. Evidemment, à un moment, cela ne présentait pas comme cela mais maintenant cela semble de nouveau parti pour. Vous ne savez jamais ce qui se passera. Comme d'habitude, il y a beaucoup de paroles mais je n'ai pas forcément envie de les commenter. Nous verrons ce qui va se passer, moi y compris. »

Si l'on en saura pas plus dans le court terme, une nouvelle belle prestation de Charles Leclerc ne pourra que participer à alimenter la machine à rumeurs et surtout défendre sa position auprès des dirigeants de la Scuderia.

De notre envoyé spécial en Autriche


    Sur Leclerc

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon