L'accrochage avec Albon, un simple fait de course pour Hamilton

L'accrochage avec Albon, un simple fait de course pour Hamilton

Après une domination totale lors des essais libres, Lewis Hamilton ne s'est finalement pas imposé ce dimanche : la course du champion du monde en titre a été marquée par un accrochage avec Alexander Albon. Le Britannique minimise l'incident mais accepte quand même sa pénalité, qui l'a fait tomber de la 2e à la 4e place.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Lewis Hamilton ne marque que 12 points pour l'ouverture de la saison
© Mercedes - Lewis Hamilton ne marque que 12 points pour l'ouverture de la saison
La première course de la saison se termine de la même façon qu'au Brésil l'an passé : Lewis Hamilton et Alexander Albon sont une nouvelle fois entrés en collision !

Lors du 62e tour, après la troisième relance post Safety Car, le pilote Red Bull a tenté un dépassement par l’extérieur dans le virage 3 : une manœuvre terminée par une collision et un tête à queue, pour Albon.

Si Lewis Hamilton a pu continuer, avec une 2e place devenue 4e après une pénalité de 5 secondes, le sextuple champion du monde a exprimé ses regrets au micro de Sky Sports, acceptant notamment sa sanction. Mais pour lui cette sortie de route est un simple "fait de course".

« Avec Alex, ce fut un malheureux scénario, je ne peux pas croire que nous soyons de nouveau entrés en collision mais c’était vraiment un incident de course. Je prends la pénalité qu’ils pensent que je mérite et nous irons de l’avant. »

Hamilton : « je ne peux pas croire que nous soyons de nouveau entrés en collision, mais c’était vraiment un incident de course. »



Rétrospectivement, après la pole position loupée de peu face à Valtteri Bottas le samedi, le dimanche du Britannique a été bien plus compliqué ! Dans un premier temps, Red Bull est revenu à la charge quant au non respect des drapeaux-jaunes en Q3,ce qui a valu pour Hamilton une pénalité de trois places sur la grille de départ.

Puis, la Mercedes n'a pas été aussi fiable qu’espérée. Comme Bottas, Hamilton n'a pas pu ni attaquer les vibreurs lors de la deuxième moitié de Grand Prix

Enfin, les trois interventions de la Safety Car a généré pas mal de stress. Notamment la dernière, qui l'a empêché de changer de pneu pour la fin de course. Ce qui a permis à Alex Albon de revenir dans le match pour la victoire... avant cet accrochage.

Malgré tout, Lewis Hamilton reste calme et se projette sur la prochaine course, elle aussi disputée sur le Red Bull Ring dimanche prochain :

« Je n'ai pas de sentiment particulier en ce moment, la course est terminée et j'ai simplement envie d'aller de l'avant »

Il se veut d'ailleurs relativement optimiste quant aux soucis techniques rencontrés en course :

« Je ne sais pas s'ils seront en mesure de régler les problèmes en trois jours, ils ont déjà réussi par le passé. Ils travaillent déjà à une solution »

Si Mercedes est l'équipe à battre cette année, reste à savoir comment le champion du monde en titre remontera la pente dimanche prochain, pour ce qui sera le Grand Prix de Styrie.




Grand Prix d'AutricheHamiltonAlbon
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up