Grand Prix de Russie - Course : Bottas opportuniste

Grand Prix de Russie - Course : Bottas opportuniste

Le pilote Mercedes a profité d’une pénalité infligée à Lewis Hamilton pour décrocher la victoire devant Max Verstappen.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Valtteri Bottas, vainqueur en Russie !
© Mercedes - Valtteri Bottas, vainqueur en Russie !
On attendait le pilote de la Mercedes 44, c’est finalement celui de la Mercedes 77 qui s’est imposé ce dimanche en Russie ! Valtteri Bottas a obtenu la 9e victoire de sa carrière… trois ans et demi après son premier succès en Formule 1, déjà acquis sur la piste de Sotchi, au bord de la Mer Noire.

Parti 2e, Max Verstappen a fini à la même place, devant un Lewis Hamilton qui s’est compliqué la tâche.

Pas de record égalé pour Hamilton



Poleman sur la grille, Lewis Hamilton a écopé d’entrée de 10 secondes de pénalité, pour une manœuvre avant le départ. Le Britannique s’est rendu coupable d’un test effectué lors de son tour de mise en grille, au bout de la pit-lane... 300 mètres après l'emplacement réservé à la sortie des stands (visible sur ce tweet)



Ignorant visiblement les consignes, c’est un Hamilton désabusé qui a observé sa pénalité à la fin du 16e tour, cédant le commandement à Bottas. Le Finlandais a ensuite gardé la tête jusqu’à l’arrivée, avec un seul arrêt, des médiums aux durs au 27e tour, pour couvrir la stratégie identique de Verstappen, au box une boucle avant.

Red Bull a fait perdre un peu de temps à son pilote, ressorti derrière l’Alpha Tauri de Daniil Kvyat, qui a étiré son premier relais jusqu’au 31e passage. Devant son public, le Russe s’est offert quelques tours en 3e place. Il termine finalement 8e.

Deuxième à l’arrivée, Verstappen a tenté sans succès de faire trembler Bottas. Il finit quand même devant Hamilton, tombé 11e après sa pénalité, observée à la fin du 16e tour. Quelques dépassements sans difficulté à noter pour le sextuple champion du monde, qui a chaussé les durs trop tôt pour espérer mieux.

Derrière le podium, Sergio Pérez a remporté la bataille des outsiders, avec une belle 4e place ! Le pilote Racing Point a mangé les deux Renault, Daniel Ricciardo grâce à un dépassement sur la piste et Esteban Ocon avec un arrêt bien senti à la fin du 20e tour.

La marque au Losange, justement, s’est distinguée par un bon rythme, et cette pénalité de Ricciardo. Passant son équipier Ocon sur une consigne d’équipe au 25e tour… l’Australien a raté son freinage, coupé le vibreur du premier virage, sans reprendre l’échappatoire exigé. Ricciardo a reçu 5 secondes sur son temps de course à l’arrivée. Sans conséquence sur sa 5e place finale !

Agressif au freinage comme à son habitude, le pilote #3 a fait une leçon de dépassement à Ocon, en passant rapidement Vettel (au 28e tour). Un temps 3e avant son arrêt, le Français a buté plus longtemps sur la Ferrari du quadruple champion du monde. Et après avoir enfin trouvé l’ouverture sur Vettel, Ocon, 7e à l'arrivée, a vu... Leclerc, repartir devant lui.

Qualifié 11e, parti 10e, le Monégasque a eu le choix de ses pneus au départ. Médiums puis durs : combinaison gagnante pour Leclerc, qui décroche une belle 6e place à l’arrivée.

Les derniers points de ce Grand Prix de Russie vont notamment à Kvyat (8e).
Avec deux arrêts, Pierre Gasly obtient quand même la 9e place, juste devant Alex Albon, 10e. Le pilote thaïlandais était parti 15e sur la grille, avec une pénalité de 5 places pour changement de boite de vitesses.

Pour son 323e départ en Grand Prix (record de Rubens Barrichello égalé), Kimi Raikkonen a terminé à une lointaine 14e place, devant les Williams de Nicholas Latifi et George Russell… et la Haas de Romain Grosjean.

Un départ mouvementé !



La course a été neutralisée par la Safety Car entre le 1er et le 6e tour. La conséquence de ces deux accidents d’entrée, dont Carlos Sainz dés le premier virage. Un accident étonnant du pilote espagnol, qui a tapé le mur à gauche dans le dégagement, avant de revenir en perdition en plein milieu de la piste au milieu du trafic.

Lance Stroll n’a pas été beaucoup plus loin ce dimanche : percuté par la Ferrari de Leclerc à la sortie du virage 4, le Canadien est parti en tête à queue, passager de son crash dans le mur.



Devant, Hamilton avait repris de justesse la première place à Bottas dans le premier virage. Parti 3e, il a tout de suite effacé Verstappen, 2e sur la grille à l’aspiration. Mais le pilote de la Mercedes #77 a du céder face à la Mercedes #44, sur le vibreur intérieur. Finalement, l’offensive de Bottas en début de Grand Prix lui a permis de construire sa victoire ce dimanche. 26 points glanés par le Finlandais, avec le meilleur tour en course.

La statistique est ébouriffante : Mercedes est toujours invaincue à Sotchi, depuis l'arrivée de la course au calendrier en 2014 !

Au championnat du monde des pilotes, Hamilton reste quand même solide leader, avec 205 points, 44 d'avance sur Bottas. Mais pas de 91e victoire en Grand Prix ! Il faudra attendre le Grand Prix de l’Eifel au Nürburgring dans deux semaines pour le voir peut-être rejoindre Michael Schumacher.

Le classement complet de ce Grand Prix de Russie



PiloteEquipeTempsEcartTours
1
BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport
53
2
VerstappenAston Martin Red Bull Racing+7.729
53
3
HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+22.729
53
4
PerezBWT Racing Point F1 Team+30.558
53
5
RicciardoRenault DP World F1 Team+47.065
53
6
LeclercScuderia Ferrari+1:02.186
53
7
OconRenault DP World F1 Team+1:08.006
53
8
KvyatScuderia AlphaTauri Honda+1:08.740
53
9
GaslyScuderia AlphaTauri Honda+1:29.766
53
10
AlbonAston Martin Red Bull Racing+1:32.860
53
11
GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
53
12
MagnussenHaas F1 Team+1 tour
53
13
VettelScuderia Ferrari+1 tour
53
14
RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
53
15
NorrisMcLaren F1 Team+1 tour
53
16
LatifiWilliams Racing+1 tour
53
17
GrosjeanHaas F1 Team+1 tour
53
18
RussellWilliams Racing+1 tour
53
19
StrollBWT Racing Point F1 TeamAbandon
20
Sainz Jr.McLaren F1 TeamAbandon



Grand Prix de Russie

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon