Les perspectives pour le Grand Prix de Russie

Trois premières places surprises, Lewis Hamilton qui se loupe, Charles Leclerc et Max Verstappen en fond de grille. Motors Inside fait le tour d'horizon des perspectives de course à Sotchi.
Logo Mi mini
Rédigé par
Lando Norris sera-t-il toujours en tête au premier freinage ?
© McLaren / Lando Norris sera-t-il toujours en tête au premier freinage ?

Lando Norris peut-il tenir ?



Il est fort à parier que pas grand-monde n'avait dû parier sur un tel trio de tête : Lando Norris - Carlos Sainz - George Russell. La grande question est donc évidemment de savoir si les trois pilotes seront en mesure de conserver leur place à l'issue de la course.

Commençons par Lando Norris, qui vient de signer sa première pole position en F1. Ce résultat arrive dans la foulée d'un doublé historique de McLaren sur la Pista Magica de Monza. Justement, la monoplace de Woking a prouvé en Italie qu'elle disposait d'une grosse vitesse de pointe, ce qui devrait l'aider sur l'interminable chemin vers le virage 2.

Cependant, la piste de Sotchi est réputée pour ne pas être tendre avec le poleman, qui précisément offre une énorme aspiration aux pilotes derrière. Dans un tel contexte, on peut se dire que George Russell est en position idéale puisqu'il pourra mettre à contribution son bloc Mercedes pour tenter de signer un premier "vrai" podium, après le simulacre de course de Spa-Francorchamps.

A l'inverse, si Lando Norris parvient à conserver son bien lors de ce premier virage, il sera très compliqué de l'empêcher de signer son premier succès dans la catégorie.

Comment va agir George Russell ?



En Belgique, nous avons été privé d'une confrontation directe en piste entre les futurs coéquipiers Mercedes. Cette fois-ci, nous aurons donc bien George Russell et Lewis Hamilton sur la même ligne de départ. L'attitude du pilote Williams sera ainsi scruté attentivement.

Il sera intéressant de voir s'il veut d'emblée envoyer un gros message vis-à-vis de son futur coéquipier en ne lui facilitant pas la tâche. On peut se rappeler qu'il n'avait rien voulu céder face à Valtteri Bottas à Imola, ce qui avait conduit à un accrochage à haute vitesse entre les deux pilotes. Ou au contraire, de montrer sa maturité et sa compréhension des enjeux pour cette saison en ne se mettant pas sur la route de Lewis Hamilton, qui a l'occasion de reprendre la tête du championnat face à Max Verstappen. Son attitude aura ainsi un impact non négligeable sur le déroulement du départ et des premiers tours de course.

Une occasion pour Alpine de creuser l'écart ?



Dans la lutte pour la cinquième place, seuls 11 points séparent Alpine d'Alpha Tauri. Les qualifications de Sotchi ont délivré un scénario qui offre de belles perspectives à l'équipe française, avec Fernando Alonso 6ème et Esteban Ocon 10ème alors que les deux pilotes de Faenza ont dû se contenter des 12 et 13ème places.

Pierre Gasly se montrait donc particulièrement frustré de ne pas avoir pu se mêler à la lutte finale, faute de gommes performantes en fin de Q2. Sa déception pouvait d'autant plus se comprendre qu'il ne bénéficiera pas d'une option stratégique différente puisque la règle des gommes de Q2 conservés pour le top 10 ne s'applique pas en cas de piste trempée. L'ensemble du plateau sera donc libre de sa stratégie pour le départ de demain.

Jusqu'où peut remonter Max Verstappen .?



Pourra-t-il faire aussi bien qu'en 2018 ? A l'époque, Max Verstappen avait déjà été victime de pénalités liées à un changement sur son unité de puissance, Tag Heuer (ou plutôt Renault) à l'époque. A l'issue d'une belle remontée, il avait terminé à la cinquième place, derrière les deux Mercedes et les deux Ferrari.

Cette année, il sera encore plus crucial de pouvoir remonter le plus haut possible alors que seuls cinq petits points séparent les deux rivaux en tête du championnat Pilotes. Autant dire que le Néerlandais a très peu de chance de conserver sa place de leader à l'issue de cette course. Mais il est vital pour le reste de la saison qu'il minimise le débours de points sur son rival. Il devra se montrer particulièrement prudent lors de ses tentatives de dépassements pour ne pas prendre de risques inconsidérés. D'autant plus qu'il ne pourra s'appuyer sur le soutien de son coéquipier, Sergio Perez, seulement neuvième sur la grille.

Tous les éléments sont donc réunis pour vivre une course pimentée à tous les niveaux.

Dernières actus sur Grand Prix de Russie

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut