Haas roule désormais sans les couleurs russes ni son sponsor Uralkali

En raison de la crise mondiale qui sévit depuis l'attaque de la Russie sur l'Ukraine ce jeudi matin, les choses vont très vites et dans le paddock aussi. Les couleurs russes ne sont plus sur la Haas. Uralkali non plus.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Haas a publié cette photo de la VF22 ce matin pour la dernière journée d'essais
© Haas / Haas a publié cette photo de la VF22 ce matin pour la dernière journée d'essais
Haas est une entreprise américaine et est soutenue par Uralkali pour notamment faire rouler Nikita Mazepin, le fils du fondateur du sponsor russe. Si ce jeudi matin, la situation a changé internationalement, les conséquences se font sentir également en Formule 1.

Haas a pris la décision dans la même journée de supprimer les couleurs russes de ses camions et de sa voiture. Les logos de Uralkali sont également supprimés. Haas n'a pour l'instant communiqué aucune information sur la suppression de Uralkali, qui apparait toujours sur le site web de l'équipe.

Le sponsoring est-il toujours en vigueur ? Haas peuvent-ils supporter la perte de ce gros sponsor ? Mazepin va-t-il pouvoir continuer à rouler pour Haas ?

Beaucoup de questions alors que la saison n'a même pas encore commencé. Cela rappelle pour Haas un mauvais épisode de début 2019 où l'équipe avait perdu son sponsor titre, Rich Energy, englué dans une polémique.

La nouvelle livrée de Haas pour la dernière journée d'essais :



Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut