Grand Prix de Bahreïn - Course : Leclerc et Ferrari imbattables

Ferrari de retour au sommet de la Formule 1, Red Bull au fond du trou et Mercedes opportunistes, ce Grand Prix de Bahreïn promet une saison 2022 passionnante.
Logo Mi mini
Rédigé par
Doublé Ferrari à Bahreïn
© Ferrari / Doublé Ferrari à Bahreïn
Le bel envol de Charles Leclerc qui lui a permis de conserver la tête de la course face au champion du monde en titre, Max Verstappen. Si Carlos Sainz gardait sa troisième position à l'extinction des feux, l'Espagnol ne réussit pas à conserver le rythme des pilotes devant lui. Après sept toujours, le pilote Ferrari accusait un retard de quatre secondes sur Verstappen.

Un milieu de peloton agité



Parti neuvième sur la grille après une qualification décevante, George Russell a tout de même effectué un très bon départ en se débarrassant de Fernando Alonso et de Pierre Gasly à l'abord du premier virage. Au cinquième tour, le Britannique a prit l'avantage en dépassant Kevin Magnussen pour se hisser à la sixième position. Soit la position minimale que Mercedes attend de son jeune prodige en ce début de saison.

Dans le milieu de peloton, c'était un peu plus brouillon pour Esteban Ocon qui venait d'envoyer Mick Schumacher en toupie à l'approche du sixième virage du quatrième tour. Avec cet accrochage, Ocon recevait une pénalité de cinq secondes. Au douzième tour, Lewis Hamilton devenait le premier pilote de la saison à effectuer un arrêt au stand. Le septuple champion du monde se débarrassait de ses pneus tendres pour chausser des durs. Un choix étonnant puisque même Pirelli ne conseillait pas ce type de pneus pour la course. Une première erreur de la part de Mercedes. Hamilton était en grande difficulté avec ses nouveaux pneus et ne parvenait même pas à tourner sa monoplace dès le premier virage. En pneus durs et "froids", sa voiture était rétive. Quelques tours plus tard, l'écurie anglaise faisait la même erreur pour Russell.

En effet, c'est l'une des nouveautés de la saison. Les couvertures chauffantes donnent moins de température aux pneus avant de les installer lors du pit-stop. Le travail de chauffe est donc à faire en piste. Il faut désormais à minima un demi-tour, selon les gomme, pour qu'ils montent à leur fenêtre optimale de fonctionnement.

Premier duel



Trois tours plus tard, c'était au tour de Max Verstappen de plonger dans les stands pour tenter l'undercut sur son rival pour la victoire. Avec ses nouveaux pneus tendres, le Néerlandais faisait un super tour de sortie. Ce qui lui permettait de réduire l'écart à moins de cinq dixièmes avec Leclerc. S'ensuit alors une très belle lutte pour la tête de la course entre les pilotes Red Bull et Ferrari. Durant trois tours, Leclerc et Verstappen n'avaient cessé de s'échanger leurs positions. À chaque fois que le Néerlandais plongeait à l'intérieur de la Ferrari au premier virage, le Monégasque ralentissait pour récupérer le DRS pour reprendre la première place au virage numéro quatre.

Sortant de cette lutte vainqueur, le Monégasque avait également réussi à se mettre à l'abri de l'actuel champion du monde lors de la 2ème salve des arrêts au stand. En forçant, Verstappen bloquait ses pneus, laissant son adversaire prendre de l'avance.

La Safety Car qui bouscule la course



Tandis que Pierre Gasly effectuait une solide course dans les points avec sa modeste Alpha Tauri, le moteur du Normand prenait feu au 46ème tour, le forçant ainsi à se garer au 3ème virage. C'est dans les flammes que les espoirs d'une arrivée dans le Top 10 s'évaporaient pour le Français. Cet incident faisait sortir la Safety Car sur la piste, relançant la bataille pour la victoire entre Leclerc et Verstappen.

Hélas pour le Néerlandais, quitter Bahreïn en tant que leader du championnat semblait peu probable avec un problème de direction assistée. Depuis une dizaine de tours, Verstappen se plaignait à la radio de rencontrer des difficultés avec son volant. Dès la relance au 51ème tour, Leclerc reconstruisait son avance en établissant un écart de 1,3 secondes avec son poursuivant direct.

La catastrophe pour Red Bull



Au 11ème virage du 54ème tour, Sainz plongeait à l'intérieur du Néerlandais pour prendre la deuxième position. Verstappen rencontrait de nouvelles complications avec sa voiture, en plus de sa direction assistée défectueuse. Il se plaignait d'un problème de batterie, bien que son ingénieur lui disait le contraire. Ce problème de fiabilité de sa voiture forçait le pilote à abandonner. Mais la catastrophe de Red Bull ne s'arrêtait pas là. C'était au tour de son coéquipier, Sergio Perez de souffrir d'un problème électronique, provoquant un tête-à-queue, l'obligeant à s'arrêter sur la piste. Hamilton profitait alors de prendre la troisième position de la course. Sur les quatre moteurs Honda présents sur la grille, trois n'ont pas pu terminer la course. Il s'agissait d'ailleurs des trois seuls abandons du jour. Un début catastrophique pour le clan Red Bull. Ce n'était clairement pas la meilleure façon de commencer ce nouveau chapitre.

Ferrari pour le doublé



Avec les problèmes chez Red Bull, Sainz prenait la deuxième position jusqu'à la fin de la course. Ferrari réalisait donc son premier doublé depuis deux ans et demi avec le succès de Leclerc, devant Sainz. Un week-end parfait pour l'écurie italienne avec une pole position, un doublé en course et le meilleur tour pour Leclerc. Elle confirme donc son statut de favori dans le début de cette nouvelle ère de la F1. Hamilton complète le podium. Une place inespérée vu les problèmes de la Mercedes ce week-end.

Résultats



PiloteEquipeTempsEcartTours
1LeclercScuderia Ferrari
57
2Sainz Jr.Scuderia Ferrari+5.598
57
3HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+9.975
57
4RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+11.211
57
5MagnussenHaas F1 Team+14.754
57
6BottasAlfa Romeo Racing ORLEN+16.119
57
7OconAlpine F1 Team+19.423
57
8TsunodaScuderia AlphaTauri Honda+20.386
57
9AlonsoAlpine F1 Team+22.390
57
10ZhouAlfa Romeo Racing ORLEN+23.064
57
11SchumacherHaas F1 Team+32.574
57
12StrollCognizant Aston Martin Racing+45.873
57
13AlbonWilliams Racing+53.932
57
14RicciardoMcLaren F1 Team+54.975
57
15NorrisMcLaren F1 Team+56.335
57
16LatifiWilliams Racing+51.795
57
17HulkenbergCognizant Aston Martin Racing+63.829
57
18PerezRed Bull Racing+1 tour
56
19VerstappenRed Bull Racing+2 tour
55
20GaslyScuderia AlphaTauri Honda+out


Les photos du Grand Prix de Bahreïn de F1 2022



300_1-bahrain-sunday.jpg300_10-bahrain-sunday.jpg300_1019039590-LAT-20220320-GP2201_123046_ONY2440-764.jpg300_1019040471-LAT-20220320-GP2201_140029_ONY2592-888.jpg300_1019040477-LAT-20220320-GP2201_140208_31I9745-418.jpgComplément

Fond circuit
GP Bahreïn
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 18 mar.
Samedi 19 mar.
16h - 17h
Dimanche 20 mar.
16h - 18h

Dernières actus sur Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut