La FIA déclare illégale la flexibilité du fond plat de Red Bull et de Ferrari

La FIA intervient et déclare illégale une partie du fond plat de Red Bull et Ferrari à partir du Grand Prix de France
Logo Mi mini
Rédigé par
Les deux écuries ne pourront plus utiliser cette technique à partir du Grand Prix de France
© MotorsInside/ Romain Mathon / Les deux écuries ne pourront plus utiliser cette technique à partir du Grand Prix de France
Mise à jour au 08 juillet :
La date de mise en place de la nouvelle mesure est reportée au Grand Prix de Belgique et non au Grand Prix de France.

Les nouvelles réglementations techniques instaurées par la FIA dans le but de réduire le marsouinage au Grand Prix du Canada sont censées entrer en vigueur à partir du Grand Prix de France. La section 13 de cette directive technique stipule que la flexibilité maximale du fond plat et de la "planche" ne doit pas dépasser 2mm en verticale.

Cette planche de bois (qui n'est pas réellement en bois de nos jours, ndlr.) est présente depuis 1990 et sert d'outil de mesure afin de limiter la hauteur minimale de la voiture. En cas d'usure trop importante de cette pièce, due aux frottements avec le sol si la voiture est trop basse, la FIA disqualifie la voiture fautive.

Cette planche existe toujours et son utilité en 2022 est d'autant plus importe que les voitures rebondissent et frottent beaucoup avec le sol. Bien que l'usure de cette dernière ne soit un problème pour personne, sa flexibilité, elle, est remise en cause.

Un "loophole" dans le règlement



En l'occurrence, la FIA a découvert lors des premières mesures des rebonds au Canada qu'une faille discrète du règlement existait. En effet, ces directives techniques mentionnent deux parties précises de la planche, mais la partie située sous le pilote n'est pas directement mentionnée.

Ferrari et Red Bull se sont servis de cette flexibilité pour offrir plus d'amortissement à leurs pilotes, et cela a pour effet d'également réduire les rebonds. La flexibilité mesurée dépasse effectivement les 2mm, mais la partie en question de la planche n'étant pas cité directement dans la directive technique, cette technique est supposée légale.

Pour Wolff, ce n'est pas normal



Cependant, Toto Wolff est intervenu pour demander à la FIA de revoir le texte afin de rendre ce petit tour de passe-passe illégal. « Personne n'en savait rien avant que la FIA le mentionne pendant la dernière conférence sur les directives techniques. »

« Ça a été une grande surprise pour toutes les écuries parce que ce qui est écrit dans la réglementation et ses interprétations sont plutôt claires. Il n'y a aucun argument pour justifier pourquoi leurs planches pour être plus flexible que la norme. C'est un peu une surprise, pour ne pas dire un choc complet. »

Red Bull et Ferrari seront autorisés à utiliser ce fond plat au Grand Prix d'Autriche, mais il leur sera impossible d'utiliser la même flexibilité à partir du Grand Prix de France.

Dernières actus sur Grand Prix de France

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut