Grand Prix du Japon - Verstappen dominateur et titré !

F1. Max Verstappen sort grand vainqueur de cette course interrompue un long moment à cause des conditions météo. Après un cafouillage de la direction de course, Max Verstappen est sacré champion du monde pour la deuxième fois !

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen vainqueur du Grand Prix du Japon
© Red Bull / Max Verstappen vainqueur du Grand Prix du Japon

Départ lancé et très mouillé


Tous les pilotes prennent le départ en pneus intermédiaires, verts, tandis que Pierre Gasly part des stands.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Charles Leclerc réalise un meilleur envol mais Verstappen, à l’extérieur, du premier virage réussit à reprendre sa première place.

Sebastian Vettel s’extirpe lui aussi très vite de sa position en flirtant avec le gazon pour tenter un dépassement sur l’Alpine d’Alonso. L'Allemand touche l'Alpine, sort de la piste et repart bon dernier. Carlos Sainz se fait doubler par Perez.

Un premier tour animé également entre Alonso et Hamilton à l’épingle. L’Espagnol plonge à la corde pour doubler l’Anglais, mais patine au moment de reprendre l’accélération et Hamilton en profite pour récupérer sa place. Il échappe de peu à un terrible accrochage avec Carlos Sainz qui vient de sortir de piste.

Safety car puis drapeau rouge


Carlos Sainz perd sa Ferrari peu après l’épingle et doit abandonner suite au contact avec le rail de sécurité. Zhou, quant à lui, est parti en tête à queue à la remise de gaz après l’épingle.

Alex Albon abandonne sur bris mécanique. La boîte de vitesse est probablement en cause.

Pierre Gasly doit repasser par les stands pour changer un aileron abimé, et en profte pour place des pneus maxi pluie. Il a abimé son aileron suite à un contact avec un panneau publicitaire revenu sur la piste pendant l’accident de Carlos Sainz.

Cependant, lors du tour effectué sous voiture de sécurité, alors que le Français rejoignait le peloton emmené par la Mercedes rouge de Bernd Maylander, il croise un camion avec son Alpha Tauri. Evènement qui met en rage Pierre Gasly, qui ne manque pas de faire part de son opinion à la direction de course une fois la course neutralisée.

Spa 2021 : un lointain souvenir !


Plus de deux heures après le premier départ, le Grand Prix du Japon prend un second envol. Malgré la pluie qui continue de tomber, la direction de course officialise un nouveau départ sous voiture de sécurité et avec obligation de chausser les pneus maxi-pluie.
Après trois tours, la safety-car libère les pilotes. Les conditions d’adhérence sont acceptables pour tous, mais les conditions de visibilité restent médiocres et interrogent certains protagonistes.

Quoiqu’il arrive, il reste au mieux 40 minutes de course.

Et dès ce restart, Vettel et Latifi passent les pneus intermédiaires. Tandis que Verstappen se relance à merveille, le reste du peloton suit gentiment derrière lui.

Très vite, Lando Norris puis Valtteri Bottas observent qu’il convient également de passer à la gomme verte. Puis sont imités par les leader Verstappen, Leclerc Perez, Hamilton, Russell. Les écuries effectuent deux changements simultanés. Et c’est ainsi qu’Alonso devient, pour un tour, leader de la course devant Daniel Ricciardo et Mick Schumacher.

Après cette agitation dans la voie des stands, Verstappen reprend sa position en tête de la course, devant Leclerc puis Perez et Esteban Ocon.

Il ne reste plus que Mick Schumacher en pneus pluie, mais sa stratégie n’est pas la bonne. Il se fait dépasser à chaque virage, les intermédiaires ayant clairement un gros avantage en terme de grip. Quand il décide de s'arrêter pour changer à son tour ses pneus, il repart bon dernier, 18ème et à 14 secondes du 17ème. Haas espérait certainement l'intervention de la voiture de sécurité.

Les grands gagnants sont ceux qui ont osé le pari des gommes vertes en premiers, soit Vettel dorénavant sixième et Latifi huitième.

Une course animée par Hamilton, Ocon et Russell


La Mercedes à l'air d'être à l'aise dans ces conditions pluvieuses. Ainsi Hamilton met la pression tour après tour à Esteban Occon. Ils sont en bataille pour la quatrième place, et le septuple champion du monde se montre parfois extrêmement menaçant. Mais le Français est solide en défense.

De son côté, après avoir perdu du temps aux stands, bloqué derrière son équipier lors du double changement de pneus simultané pour Mercedes, Russell effectue une belle remontée grâce à de beaux dépassement. Notamment une très belle manœuvre osée à l'extérieur sur Tsunoda.

Il ne reste plus que quinze minutes de course et certains pilotes et ingénieurs se posent la question de l'usure prématurée des intermédiaires.
Et c'est Zhou qui tente l'arrêt en premier, il est imité par Stroll et Gasly. Ce dernier manque clairement de rythme et boucle le peloton en 18ème position.

Fin de course animée pour les seconde et quatrième place.


A dix minutes du but, Lewis Hamilton commence à perdre patience et se montre de plus en plus pressant. Il oblige Esteban Ocon à défendre de manière plus poussée en espérant que le Français commette une erreur.
Et c'est à ce moment que Sergio Perez arrive à faire la jonction avec Charles Leclerc, en doute avec ses pneus intermédiaires.
Ces deux batailles sont intenses, mais Leclerc et Ocon conservent leurs positions.

Fernando Alonso a opté pour une stratégie plus agressive en imitant Zhou. Seulement, il ressort huitième et perd des positions, sans pouvoir les récupérer malgré l'avantage des pneus neufs.

Max Verstappen, n'est pas inquiété et gagne cette course à Suzuka avec facilité. Il a quasiment 25 secondes d'avance sur Charles Leclerc au terme de la course.

Mais, dans un cafouillage énorme, la direction de course prend la décision d'attribuer 100 % des points...ce qui offre le titre à Verstappen !

Car la seconde position de Leclerc a été rendue à Perez. Lors du dernier tour, à la chicane, le Monégasque file tout droit et coupant le virage. Il ralenti, certes, mais tasse Perez lorsque ce dernier tente de le dépasser dans les derniers mètres du circuit.

Les résultats du Grand Prix du Japon de F1 2022


PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing
2PerezOracle Red Bull Racing+17.401
3LeclercScuderia Ferrari+18.441
4OconBWT Alpine F1 Team+25.858
5HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+26.421
6VettelAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+32.006
7AlonsoBWT Alpine F1 Team+32.572
8LatifiWilliams Racing+42.744
9RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+44.152
10NorrisMcLaren F1 Team+49.503
11TsunodaScuderia AlphaTauri+50.643
12StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+51.721
13RicciardoMcLaren F1 Team+54.783
14MagnussenHaas F1 Team+58.033
15BottasAlfa Romeo F1 Team ORLEN+58.613
16GaslyScuderia AlphaTauri+1:00.665
17GuanyuAlfa Romeo F1 Team ORLEN+1:04.423
18SchumacherHaas F1 Team+1:04.947
19AlbonWilliams Racing+
20SainzScuderia Ferrari+

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Fond circuit
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 7 oct.
Samedi 8 oct.
Dimanche 9 oct.
07h - 8h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut