Alonso déclassé par la FIA à cause de son rétroviseur

Fernando Alonso a été de partout durant le Grand Prix des USA. Terminant 7ème, avec un rétroviseur un moins à la suite de énorme accident avec Stroll, la FIA l'a déclassé pour voiture non sécuritaire, après réclamation de Haas.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Alonso et Norris durant la course
© Alpine / Alonso et Norris durant la course
Haas a porté réclamation auprès de la FIA concernant la monoplace de Fernando Alonso après le Grand Prix des USA. Haas estimant que les mesures de sécurité n'ont pas été respecté à cause du rétroviseur perdu sur la piste pendant la course.

Le rétroviseur n'a pas résisté au choc



Fernando Alonso a connu un énorme accident en heurtant l'Aston Martin de Lance Stroll durant la course. Manquant de s'envoler en tonneau, l'Alpine et retombée violemment sur le tracé, heurtant ensuite le rail de sécurité. Pourtant, Alonso a pu repartir après un changement d'aileron et de pneumatiques mais tout n'a pas été sans conséquences. Le rétroviseur droit du pilote espagnol a commencé à bouger pendant la suite de sa course puis s'est cassé, tombant sur le circuit durant le Grand Prix, sans heurter personne.

Les F1 doivent rester sécuritaires pour les autres concurrents et dans ce cas présent, les commissaires de piste n'ont a aucun moment demandé à Alpine de rentrer dans les stands pour régler le problème de rétro. En cas de danger sur la voiture, un drapeau noir, avec un rond orange est agité au pilote. Rien n'a été agité ici et Alonso a pu terminer dans les points.

Haas ne laisse pas passer



L'équipe Haas, qui a connu à deux reprises cette saison une demande des commissaires de piste pour faire réparer un problème sur la voiture de Magnussen, n'a pas compris pourquoi Alonso et Perez n'ont pas été concerné par les mêmes demandes.

L'équipe Haas a ainsi porté réclamation auprès de la FIA contre les monoplaces d'Alonso et de Perez, qui pour sa part avait un bout d'aileron avant cassé sur sa Red Bull.

Alonso pénalisé



Après avoir pris en compte la réclamation, la FIA a décidé de pénaliser Alonso de 30 secondes de pénalité et rétrograde ainsi le pilote Alpine de la 7ème à la 15ème place, perdant ses points.

« Les commissaires sont responsables du fait que la voiture d'Alonso n'a pas eu de drapeau orange et noir agité durant la course, ou au moins une demande à la radio pour réparer la situation dangereuse et ce, malgré les deux demandes de Haas durant la course. En reprenant l'article 3.2, les voitures doivent être sécuritaire pour les pilotes et dans ce cas là, celle d'Alonso ne l'était pas. Cela est donc de la responsabilité de l'équipe. Les commissaires ne tiennent pas compte de l'incident de Suzuka 2019 comme précédent et donc les commissaires donne une pénalité d'un stop-and-go de 10 secondes à Alonso, soit l'équivalent de 30 secondes ajoutées à son temps final de course. »

De son côté, la Red Bull de Perez a été jugée conforme et n'a pas été rétrogradée.

Alpine fait appel de la décision



Bien que la FIA ait publié le classement définitif du Grand Prix des USA 2022, Alpine ne veut pas laisser passer cette sanction. Alpine estime en effet que « la réclamation faite par Haas est intervenue 24 minutes après le délai légal » mais estime également que cela ne peut être justifié, vu que la voiture « a été jugée conforme après la course par la FIA ».

Alpine qui se bat pour la 4ème place des constructeurs avec McLaren laisse échapper quelques points et cette décision peut être cruciale dans la suite du championnat. L'appel sera instruit ultérieurement.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut