Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

"Ça n'a pas changé", Jacky Ickx de retour à Charade 51 ans après le dernier Grand Prix de France

F1. Le Belge était présent au circuit de Charade ce dimanche 21 mai à l'occasion du Charade Super Show. Le vice-champion du monde 1969 a pris le volant d'une Ford GT40 sur le tracé historique. De quoi lui rappeler des souvenirs...

Logo Mi mini
Rédigé par Par
« C'était magique », assure l'homme aux six victoires aux 24 heures du Mans
© Motors Inside - Morgan Parmentier / « C'était magique », assure l'homme aux six victoires aux 24 heures du Mans

Des étoiles plein les yeux, un sourire qui remonte jusqu'aux oreilles et une folle envie de raconter son expérience. Après ses quelques minutes de roulage sur l'ancien circuit de Charade, à bord de sa Ford GT40, Jacky Ickx faisait part de sa joie. « C'était magique », assure l'homme aux six victoires aux 24 heures du Mans.

La piste de 8,055 km était ouverte exceptionnellement ce dimanche 21 mai à l'occasion du Charade Super Show. L'occasion pour certains de reprendre le volant, 51 ans après le dernier Grand Prix de France, sur les hauteurs de Clermont-Ferrand.

Le Belge pilotait une Ford GT40

© Motors Inside - Morgan Parmentier/ Le Belge pilotait une Ford GT40.

Malgré les assauts du temps, « le circuit n'a pas changé », estime le Belge au micro de Motors Inside. « On est vraiment dans les montagnes, c'est magnifique. La grande descente, c'est la même. Elle n'a pas bougé. Je ne me rappelais plus du tracé, mais les souvenirs sont rapidement revenus. »

1969, sa meilleure course à Charade

Il reste néanmoins surpris de voir qu'un rond-point a poussé à la place de la courbe de Manson. « C'est curieux. » Jacky Ickx a pu aussi admirer le muret BP, restauré il y a peu par une équipe de passionné. « Je me suis dit "oh il est encore là". »

L'ancien pilote Ferrari ou encore Lotus a pu partager ce moment avec plus de 12.000 personnes. « J'aime la communion avec le public. Et on peut voir qu'ici ils aiment vraiment la mécanique. » À chaque passage dans la ligne droite des stands, il faisait rugir le V8 de son bolide. « Il faut atteindre 6.000 tours/minute et donc il est nécessaire d'avoir de grandes lignes droites, ce qui manque un peu », nuance celui qui est surnommé Monsieur Le Mans.

Jacky Ickx a terminé troisième à Charade en 1969

© Motors Inside - Morgan Parmentier/ Jacky Ickx a terminé troisième à Charade en 1969.

Ces quelques tours de roues ont remémoré un « agréable souvenir » au Belge. Ici, en 1969, il s'est battu avec Jean-Pierre Beltoise pour la deuxième place. Finalement, c'est le Français qui devance le francophone. « C'est ma meilleure course ici. »

Jacky Ickx a participé à trois Grand Prix de France sur le toboggan auvergnat.

0 photos dans l'album


Les photos du Charade Super Show 2023
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut