Grand Prix de Belgique - Pas de compétition pour Max Verstappen, Perez signe le doublé pour Red Bull

F1. Pour la huitième fois consécutive, c'est Max Verstappen qui s'est hissé au sommet d'un podium de Formule 1. La catégorie reine du sport automobile a trouvé son roi et rien ne semble pouvoir le détrôner.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Perez n'a rien pu faire face à son leader
© Motors Inside / Laurent Lefebvre / Perez n'a rien pu faire face à son leader

Pour la deuxième fois consécutive cette saison, la pole position échappait à Max Verstappen. Ayant pourtant effectué le meilleur tour des qualifications en reléguant son plus proche poursuivant à 8 dixièmes, le Néerlandais était pénalisé de 5 places sur la grille pour avoir changé de boite de vitesses. 6ème sur la grille, le pilote Red Bull a profité d'un accrochage entre Carlos Sainz et Oscar Piastri pour s'emparer de la cinquième position.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le départ était positif également pour l'autre Red Bull, celle de Sergio Perez. Bénéficiant d'une ligne droite bien supérieure à celle de Charles Leclerc, le Mexicain a effacé le Monégasque dans la ligne droite de Kemmel. L'ancien pilote Racing Point a ensuite creusé un écart de 2 secondes avec la Ferrari dès le troisième tour. L'objectif de Perez était alors de s'échapper le plus vite possible au départ et d'espérer que son coéquipier tarde à se frayer un chemin jusqu'à lui.

Oscar Piastri, qui a connu un samedi féerique en menant à un point la course sprint et terminant celle-ci à la deuxième position, a passé un dimanche moins bien plaisant. Malgré avoir opté pour un réglage avec beaucoup d'appuis, sa cinquième position sur la grille pouvait présager un bon résultat à l'issue de ce Grand Prix. Ces espoirs ont été très vite balayés par un Carlos Sainz un peu trop gourmand. Le pilote Ferrari, 4ème sur la grille, a essayé de plonger à l'intérieur de Lewis Hamilton en 3ème position sans se soucier des pilotes autour de lui. Bloquant ses roues au freinage, l'Espagnol a étouffé la McLaren entre ses pontons et le mur. Oscar Piastri était contraint à l'abandon sans avoir pu montrer son coup de volant.

Malgré des dégâts substantiels sur sa monoplace, Carlos Sainz décidait de rester en piste. Son ingénieur lui communiquait à la radio que son ponton droit endommagé lui faisait perdre 5% d'efficacité aérodynamique. Dès le quatrième tour, Carlos Sainz, estropié, était à 6 secondes des leaders devant lui. Venant de souffler ses quarante-deux bougies, Fernando Alonso a profité de la situation de son compatriote pour le dépasser sans difficultés. Après sa course sprint cauchemardesque, le pilote Aston Martin avait à cœur de remettre son weekend sur de bons rails.

Malgré un réglage censé avantager Lewis Hamilton dans les lignes droites, le Britannique n'a pas fait le poids face à la Red Bull et son DRS redoutable. Face à cette arme létale, le septuple champion du monde a dû laisser passer son rival au 6ème tour. Au 9ème tour, c'est son rival de 2022, Charles Leclerc qu'il effaçait pour se hisser en deuxième position. Seulement 3 secondes sur la piste séparaient le leader au championnat et son dauphin. Faisant un arrêt au stand, le train Verstappen n'avait qu'une seule destination : la première place. Ressortant des stands à 2,5 secondes de son coéquipier, le Néerlandais a gommé cet écart en l'espace d'un tour pour manger tout cru son voisin de garage à la 17ème boucle du circuit. Dès le 22ème tour, l'écart entre les deux taureaux ailés était de 4 secondes. Peu importe sa position de départ, la position d'arrivée du Néerlandais est inévitablement toujours la même.

Malgré des petites tensions à la radio avec son ingénieur sur des discussions stratégiques ou sur la gestion de ses gommes, Max Verstappen a de nouveau maitrisé son sujet et a terminé la course avec 25 secondes d'avance sur son coéquipier.

Charles Leclerc peut lui se féliciter d'avoir terminé devant les Mercedes et l'Aston Martin de Fernando Alonso. Le pilote Ferrari offre ainsi à son équipe leur troisième podium seulement cette saison. La route semble encore longue pour les rouges pour se rapprocher de Red Bull et il est peu probable que l'écurie italienne parvienne à combler son écart en l'espace d'un été.

En ayant terminé quatrième avec le point du meilleur tour en course, Lewis Hamilton n'est plus qu'à un point de Fernando Alonso au championnat du monde des pilotes. Si la lutte pour le sacre ne laisse plus de surprises, celle pour la troisième position au classement devrait surement animer cette deuxième partie de saison. Mercedes doit continuer à faire progresser sa W14 bis tandis qu'Aston Martin doit trouver des nouvelles solutions pour finir cette campagne 2023 comme ils l'ont commencé.

Dans le chaos administratif qu'est l'équipe Alpine actuellement, les deux pilotes de la marque française ont su garder une certaine clarté pour terminer 8ème et 11ème. Esteban Ocon a effectué une fin de course électrique. Le natif d'Evreux n'a terminé qu'à une seconde de Lando Norris, un pilote qui a terminé sur le podium lors des deux dernières courses. Malgré un départ handicapé par l'accrochage entre Sainz et Piastri, un pari stratégique infructueux et un arrêt au stand raté, Pierre Gasly a su ramener sa monoplace à la porte des points. Si la pluie s'était intensifiée et serait restée sur le circuit, Pierre Gasly faisait partie de ces pilotes comme Lance Stroll, George Russell ayant retardé leur arrêt qui auraient pu terminer plus haut.

Résultat :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing1:22:30:45044
2PerezOracle Red Bull Racing+22.30544
3LeclercScuderia Ferrari+32.25944
4HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+49.67144
5AlonsoAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+56.18444
6RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+1:03.10144
7NorrisMcLaren F1 Team+1:13.71944
8OconBWT Alpine F1 Team+1:14.71944
9StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1:19.34044
10TsunodaScuderia AlphaTauri+1:20.22144
11GaslyBWT Alpine F1 Team+1.23.08444
12BottasAlfa Romeo F1 Team Stake+1:25.19144
13GuanyuAlfa Romeo F1 Team Stake+1:35.44144
14AlbonWilliams Racing+1:36.18444
15MagnussenMoneyGram Haas F1 Team+1:41.75444
16RicciardoScuderia AlphaTauri+1:43.07144
17SargeantWilliams Racing+1:44.47644
18HülkenbergMoneyGram Haas F1 Team+1:50.45044
19SainzScuderia Ferrari+DNF
20PiastriMcLaren F1 Team+DNF

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

0 photos dans l'album

Les photos du Grand Prix de Belgique de F1 2023. Toutes les photos

Fond circuit
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 28 juill.
Samedi 29 juill.
16h30 - 17h30
Dimanche 30 juill.
15h - 16h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Belgique

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut