Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Matt Harman sait qu'Alpine ne gagnera pas en copiant simplement la RB19

F1. Alpine a connu une saison 2023 très compliquée. Le directeur technique de l'équipe, Matt Harman pense que 2024 sera d'avantage positif en ayant compris plusieurs problèmes de l'A523.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alpine a conclu la saison 2023 avec une P6
© Alpine / Alpine a conclu la saison 2023 avec une P6

Alpine est sur la bonne voie du développement. Matt Harman, le directeur technique de l'équipe française, pense que l'écurie a une bonne appréciation des capacités de la Red Bull championne du monde en titre, la RB19, afin de s'en inspirer. L'ingénieur estime également comprendre pourquoi les autres monoplaces étaient plus rapides.

Si l'enthousiasme semble habiter Matt Harman, le directeur technique temporise sur la situation. Alpine sort d'une saison très compliquée, avec de gros problèmes de fiabilité. Dans ce contexte, l'équipe tricolore avait terminé à la 6e place du championnat.

« Nous pensons avoir très bien compris la RB19 », a affirmé le successeur de Pat Fry. « Nous comprenons notre direction, mais je pense que nous avons également compris les autres voitures sur la grille. Il y a aussi d'autres superbes voitures qui ont connu des développements vraiment intéressants. En fin de compte, si nous nous contentons de suivre la concurrence, nous ne serons jamais devant eux. Il faut nous inspirer des autres, mais aussi suivre notre propre voie. »

Une monoplace très différente

Pour la saison 2024, Alpine devrait opter pour un modèle très différent de celui de la saison précédente. L'A524 va avoir une architecture complètement modifiée. De plus, suite à de cruels manques de performances, surtout d'un point de vue moteur, les ingénieurs de l'équipe française devraient se focaliser davantage sur l'aérodynamique et la maniabilité dans les virages. La saison 2023 a vu très peu d'améliorations apportées sur l'A523. Cependant, les nouvelles pièces développées au cours de l'année sont faites pour s'imbriquer parfaitement avec la prochaine voiture.

« Le châssis et le support de suspension, ou le boîtier principal, nous ont posé quelques problèmes en termes de volume », a analysé le directeur technique d'Alpine. « Pas seulement pour ce que les autres voitures ont en termes de propriété intellectuelle. Pour nos propres idées et notre propre développement, cela nous limitait un peu. Nous avions prévu une mise à jour du plancher plus tard dans la saison, ce que nous avons finalement décidé de ne pas faire, et nous avons intégré cette performance dans la voiture de l'année prochaine. Pour en extraire toutes les performances, nous avions besoin d'un peu plus de volume, et nous ne l'avions pas en 2023. »

Malgré les problèmes constatés sur l'A523, surtout en termes de fiabilité et de performance, Matt Harman défend la monoplace de la saison passée. « Je pense qu'il y a de très belles choses sur notre voiture », a affirmé l'ingénieur. « Nous essayons d'être humbles. Nous savons que nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, et nous aimerions parler de nos secteurs d'améliorations, pas simplement là où nous pensons être bons. Pour être honnête, je préfère me concentrer uniquement sur ce que nous devons faire de mieux, plutôt que de nous vanter sur les aspects où nous aurions pu être meilleurs. »

Le défi 2026

L'arrivée très proche de la réglementat 2026 constitue un nouveau défi de taille. Dès 2024, les équipes devraient rapidement opter pour le développement de la monoplace de 2025. Avec l'approche de la réinitialisation du règlement, les écuries ne peuvent tester les pièces aérodynamiques avant 2025.

Par conséquent, les équipes devraient très rapidement se pencher sur cette nouvelle formule. De plus, dès la saison prochaine, les équipes ont la possibilité de tester des pièces mécaniques pour cette fameuse saison.

« Je pense que la chose importante est de regarder au-delà des voitures que vous voyez autour de vous », a expliqué Matt Harman. « Si nous arrivons avec une voiture que les gens voient aujourd'hui, d'ici 2025, elle sera très obsolète. C'est vraiment important de s'inspirer de ce que l'on voit. Mais nous devons viser bien au-delà de cela, pour nous donner cet horizon de deux ans. »

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Alpine F1 Team

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut