Grand Prix de Chine : les faits marquants

F1. C'est le retour de la F1 sur le tracé de Shanghai ce week-end ! L'occasion de se remémorer les éditions les plus folles depuis que la Chine a sa place au calendrier en 2004.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
En 2018, Daniel Ricciardo avait réalisé une course spectaculaire pour remporter sa 6ème victoire en F1.
© Red Bull / En 2018, Daniel Ricciardo avait réalisé une course spectaculaire pour remporter sa 6ème victoire en F1.

2006 : La dernière de Schumacher

Motors Inside sans pub ?

C'est un certain Fernando Alonso, pas encore champion du monde à ce moment, qui s'élance en pôle devant son coéquipier chez Renault : Giancarlo Fisichella. La course se déroule sous le déluge. Michael Schumacher s'élance à une décevante 6ème position sur la grille de départ. Son coéquipier Felipe Massa, pénalisé, part de la 20ème position, pour un plateau qui comporte alors 22 monoplaces.

Les Renault sont chassées, Fernando Alonso, en tête du championnat, perd pied et se fait doubler par son voisin de garage. Michael Schumacher l'imite et entame une superbe remontée. D'abord sur des pneus intermédiaires, puis en pneus slicks sur une piste de plus en plus sèche. Fisichella s'arrête aux stands, chausse les slicks et ressort juste devant le pilote Ferrari. Insuffisant pour contenir le septuple champion du monde qui le dépasse quelques tours plus tard.

Il ne lâche plus la tête du Grand Prix et revient à égalité au championnat avec Alonso. C'est la 91ème fois qu'il passe le drapeau à damier en tête… mais aussi la dernière. Son compteur est donc resté bloqué à 91 victoires… record battu en 2020 par Lewis Hamilton.

2010 : Jenson Button dompte les éléments

Ce Grand Prix de Chine 2010 est assurément une course à rebondissement. Alors en pleine domination Red Bull-Sebastian Vettel, c'est sans surprise que ce dernier, accompagné par Mark Webber, se retrouve en première ligne. Encore une fois la pluie s'invite à la fête. Malgré un départ sous des conditions quasiment sèches, l'eau commence sérieusement à rendre la piste glissante.

Fernando Alonso réalise un superbe envol ! Partit 3ème, il prend la tête devant les Red Bull ! Cependant il est pénalisé pour avoir volé le départ : premier rebondissement. Durant le premier tour Kamui Kobayashi, Vitantonio Liuzzi et Sébastien Buemi s'accrochent. La voiture de sécurité sort, plusieurs pilotes en profitent pour rentrer aux stands dès le premier tour. Jenson Button fait le pari de rester en piste et se retrouve 2ème, juste derrière Nico Rosberg sur la même stratégie.

La piste sèche, les favoris qui se sont arrêtés reviennent… avant que la pluie s'invite à nouveau. Au 20ème tour de course Fernando Alonso effectue son 4èmearrêt ! Un tour plus tôt, Nico Rosberg commet une erreur sur la piste mouillée de Shanghai. Il n'en faut pas moins à Jenson Button, champion du monde en titre, pour lui ravir la tête du Grand Prix.
Lewis Hamilton et Fernando Alonso sont survoltés. Ils remontent rapidement. Mais rien n'y fait, Jenson Button gère parfaitement les conditions, capitalisant sur son superbe choix stratégique au premier tour et parvient à remporter la victoire ! Lewis Hamilton assure le doublé pour McLaren, Nico Rosberg complète le podium.

2012 Le retour de Mercedes, les premières de Nico Rosberg

Contrairement aux précédents Grand Prix cités, le suspens était peu présent lors de cette édition 2012. Qu'importe, le résultat, lui, est marquant. Partit en pole position devant son coéquipier Michael Schumacher, Nico Rosberg n'a jamais été inquiété.

Pas de pluie au programme, des conditions clémentes qui conduisent à des stratégies classiques. 4 tours seulement après le départ, Nico Rosberg mène de plus de 2 secondes devant son coéquipier. Seul Jenson Button mène le Grand Prix 5 tours et inquiète légèrement Rosberg, sur une stratégie décalée. Au dernier passage de la ligne, Rosberg s'impose avec plus de 20 secondes d'avance ! Un Grand Prix mené d'une main de maître, mais surtout un week-end de premières.

C'est la première fois qu'il réalise le meilleur tour en qualifications, s'octroyant la pole position. C'est aussi et surtout son premier succès en F1 ! Il rejoint son père Keke, sur la liste des vainqueurs de Grand Prix. Il permet à Mercedes de gagner de nouveau depuis le retour du constructeur allemand en F1 en 2010. C'est le 10ème succès des flèches d'argents en F1, le premier depuis 1955 ! C'est aussi la première fois que Romain Grosjean marque des points en F1. Il empoche les 8 points de la 6ème place au volant de sa Lotus.

2018 Daniel Ricciardo fait le spectacle !

Les fans de Daniel Ricciardo, sont sûrement nostalgique de cette période Red Bull où l'Australien éclaboussait la F1 de son talent. En ce 15 avril, c'est les 2 Ferrari qui ont signés les meilleurs chronos en qualifications. Sebastian Vettel s'élance devant Kimi Räikkönen. Daniel Ricciardo part de la 6 position, juste derrière Max Verstappen son jeune coéquipier. Au départ pas de gros changements, Sebastian Vettel reste en tête.

Au 18ème tour de course Red Bull réalise un superbe double arrêt, la première pierre de la course folle de Daniel Ricciardo. Valtteri Bottas prend la tête du Grand Prix à l'issue des premiers arrêts aux stands…. À mi-course survient alors un accrochage entre les Toro Rosso de Pierre Gasly et Brendon Hartley. À nouveau Red Bull gère parfaitement la situation et arrête ses 2 pilotes, alors que la voiture de sécurité entre tout juste en piste.

Avec des pneus neufs, Ricciardo réalise son premier dépassement sur Kimi Räikkönen au 37ème tour, pour remonter 5ème. Max Verstappen, trop gourmand, tente l'impossible sur Lewis Hamilton, 3ème, et le percute… Ricciardo en profite. L'australien s'attaque désormais au podium. Il attaque derrière le pilote Mercedes. À 16 tours de l'arrivée, il réalise un magnifique plongeon à l'intérieur de l'épingle du virage 14 ! 2 tours plus tard, il récidive sur Sebastian Vettel. Il le dépasse sur la longue ligne droite qui précède ce même virage, laissant aucun espoir à l'allemand. Le tour suivant, Verstappen s'accroche avec le pilote Ferrari forçant le passage à l'intérieur, les 2 pilotes sont en tête à queue à l'épingle et perdent tout espoir !

À 10 tours de l'arrivée, Ricciardo va nous gratifier d'une manœuvre dont lui seul a le secret. Mené par un instinct de tueur sur ce Grand Prix, il se glisse de manière incroyable à l'intérieur du virage 6 et prend l'avantage sur Valtteri Bottas ! La défense du Finlandais depuis quelques tours n'a pas suffi. L'australien est en tête et ne lâchera plus la première position !
Il signe la 6ème victoire de sa carrière, assure le spectacle sur et en dehors de la piste avec son fameux « shoey » !

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Chine

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut