Oscar Piastri : "À un moment nous étions plus lents que les Formule 2"

F1. Oscar Piastri a terminé sur la deuxième marche du podium à Monaco, après avoir passé toute la course derrière Charles Leclerc, qui était occupé à gérer ses gommes. Il est monté sur le podium pour la troisième fois de sa carrière.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Oscar Piastri est monté sur le podium pour la troisième fois de sa carrière
© Motors Inside / Alexis Perrin / Oscar Piastri est monté sur le podium pour la troisième fois de sa carrière

Ça n'a pas dû être un dimanche des plus animés pour Oscar Piastri. L'Australien s'est retrouvé coincé derrière Charles Leclerc, dans l'impossibilité de dépasser dans les rues si étroites et sinueuses de Monaco. Le Monégasque était tellement concentré sur la gestion de ses pneus qu'il a ralenti au point de faire changer les monoplaces de catégorie, selon le pilote McLaren.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

« J'ai tenté une manœuvre environ 10 ou 15 tours après le début, dans le virage 8. On allait assez lentement. À un moment, on allait plus lentement que la Formule 2 », a plaisanté l'Australien en conférence de presse. « Vous savez, quand on va aussi lentement, on a pas mal d'options », a-t-il expliqué. Cependant, une fois que Leclerc a réagi, ses options pour dépasser se sont considérablement réduites.

La performance de la voiture de Piastri a été un autre point de discussion, notamment après un léger contact avec Carlos Sainz au départ qui a endommagé le plancher de sa McLaren. « Je pense que pendant la première moitié de la course, il était impossible de dire quelle était la pénalité de cela », a-t-il déclaré. « Vers la fin, c'était probablement une combinaison de maintenir un rythme de course raisonnablement rapide, plus le plancher, oui, j'ai juste eu du mal un peu vers la fin, mais dans l'ensemble, je suis assez content de la voiture. »

Une McLaren hautement compétitive

Malgré ce défi, Piastri a réussi à maintenir une performance compétitive, soulignant que McLaren est en bonne position pour l'avenir. « Je pense que oui. Ce sont trois circuits très différents lors des trois dernières courses, et nous avons été compétitifs sur tous », a-t-il affirmé. « Miami était probablement l'un de nos pires circuits avant cette année. Imola nous a toujours été favorable, mais nous y avons eu un week-end très fort, et ici... Disons que notre voiture n'a jamais été la plus performante dans les virages lents, et ce week-end nous avons encore été très rapides. »

Interrogé sur la réaction immédiate après le contact avec Sainz et la réparation sous drapeau rouge, Piastri a décrit les moments critiques : « J'ai définitivement senti le contact au virage 1 et à cet endroit de la voiture, c'est une partie très sensible. L'équipe m'a dit combien d'appui aérodynamique je perdais avant que nous essayions de le réparer et c'était un chiffre assez important. » Il a ajouté que la longue période sous drapeau rouge leur a permis de réparer efficacement la voiture : « Étant à Monaco, c'est probablement le seul circuit où avoir des dommages ne vous pénalise pas autant. Donc oui, c'était un contact très, très léger. Mais avec ces voitures, surtout avec le plancher étant si sensible à l'appui aérodynamique qu'il génère, cela peut ruiner votre course très facilement. »

Il s'agissait de son troisième podium de sa carrière dans la catégorie reine, quelque chose dont il s'est naturellement réjoui. « Le troisième podium en F1, ça ne vieillit jamais », a-t-il déclaré avec enthousiasme. « Je suis très content de l'avoir ici à Monaco. S'il y a un podium, à part celui de chez soi, sur lequel on veut être, c'est probablement ici. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut