Officiel : Le jeune Oliver Bearman signe chez Haas pour 2025

F1. Le marché des transferts continue de s'animer avec l'écurie américaine Haas qui vient d'annoncer la signature du pilote britannique pour 2025. Effectuant ce week-end la première séance d'essais libres pour l'écurie de Gene Haas, Bearman devient donc le 14e pilote confirmée pour l'année prochaine.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Le britannique vient de signer chez Haas pour la saison 2025 accompagné du directeur Ayao Komatsu et du PDG, Gene Haas.
© Haas / Le britannique vient de signer chez Haas pour la saison 2025 accompagné du directeur Ayao Komatsu et du PDG, Gene Haas.

Un vent de fraîcheur souffle sur la Formule en vue de la saison 2025. Après un hiver 2023 terne en termes de transferts de pilotes (il n'y a eu aucun changement de pilotes entre 2023 et 2024), les équipes bouleversent leurs effectifs à l'image de Haas qui vient de confirmer son premier pilote en la personne d'Ollie Bearman, protégé de la Scuderia Ferrari.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le rêve est donc devenu réalité pour le jeune pilote britannique de chez Prema. Lui qui expliquait après le Grand Prix d'Arabie Saoudite lorsqu'il remplaça Carlos Sainz, victime de l'appendicite, chez Ferrari qu'il devait « continuer à pousser en F2 pour s'assurer de pouvoir obtenir ce siège en F1 » va donc avoir le droit à une première saison dans la catégorie reine. L'occasion pour lui de montrer ses capacités à Haas, mais aussi à Ferrari dans une saison difficile pour lui.

« Oui, ça a été très difficile. Nous savons que nous avons un peu de mal à comprendre cette voiture et que nous manquons un peu de rythme. ». Son équipe, Prema, habituellement en lutte pour les titres pilotes et constructeurs, vit cette année une saison compliquée en raison des nouvelles réglementations techniques en Formule 2 que l'équipe italienne n'a pas encore réussi à assimiler. L'équipe n'a en effet marqué que 76 points depuis le début du championnat et pointe actuellement à la 8e place au classement des constructeurs.

Cependant, Haas décide tout de même de lui faire confiance pour l'année prochaine. Le directeur de l'équipe Ayao Komatsu s'est récemment justifié de cette décision en expliquant qu'il accorde « probablement plus d'importance à ce que nous faisons avec lui, à la façon dont il se comporte dans notre environnement ».

Il a d'ailleurs qualifié Bearman « d'impressionnant » et explique que ce qu'il a pu montrer au Mexique et à Abu Dhabi l'année dernière était qu'il « avait de la vitesse » témoignant de la confiance qui lui accorde même si ses résultats sont, cette année, mitigés (une seule victoire lors de la course sprint en Autriche).

« Il a besoin d'être performant en F2, c'est certain. Mais lorsque nous travaillons directement avec lui, il faut comprendre tous les tenants et aboutissants, tout l'environnement ou le raisonnement qui sous-tend certaines choses. ». Pour le Japonais, les tests effectués par Ollie Bearman avec Haas durant les essais libres valent plus chers que sa saison de F2.

Rappelons que le Britannique effectuera six séances d'essais libres pour Haas cette saison en comptant celle de ce week-end à Silverstone permettant ainsi d'aligner 4 pilotes britanniques durant la première heure de roulage et de montrer à l'équipe américaine qu'elle a raison de lui faire confiance pour la saison prochaine.

De son côté, Günther Steiner, ancien patron de Haas, a tranché. Pour lui, Bearman serait « un bon choix » pour l'écurie américaine qui place donc beaucoup d'espoir dans ce jeune pilote.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

10 photos dans l'album

Les photos de Oliver Bearman qui signe chez Haas en 2025. Toutes les photos

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Ollie Bearman

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut