Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Grand Prix d'Arabie saoudite : Frederik Vesti prend la victoire, Victor Martins part à la faute

F2. Une course agitée, ou la pression et la gestion des gommes ont été de tous les instants. Victor Martins, bien placé pour la gagne, est parti en tête-à-queue laissant Frederik Vesti, 6e au départ, prendre la victoire. Théo Pourchaire rentre bredouille.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Frederik Vesti sur le circuit de Djeddah.
© Prema / Frederik Vesti sur le circuit de Djeddah.

Encore une fois, le spectacle sur le tracé de Djeddah, long de six kilomètres, a été au rendez-vous.

Auteur d'une superbe pole le vendredi, Victor Martins (Art GP) a connu un envol difficile au départ, au dépens de son voisin en première ligne Oliver Bearman (Prema).

Dès le 7e tour les premiers pilotes chaussés en tendre s'arrêtent au stand pour passer les médiums. Jack Doohan (Invicta Virtuosi Racing) et Frederik Vesti (Prema), tentent alors l'undercut sur les hommes de tête et ce dernier prend l'avantage dans la pit lane sur l'Australien. Bearman et Martins les imitent le tour suivant et ressortent devant.

Au 10e tour, la bataille pour la première place gagne en intensité, Martins tente une manœuvre sur le Britannique au premier virage qui lui ferme la porte, mais le tour suivant le Français réitère et passe en force. Vesti, sur un gros rythme, en profite pour prendre la seconde place sur son coéquipier.

Bearman et Martins perdent gros

Le 16e tour voit Bearman, en souffrance avec ses pneus, partir en tête à queue dans le virage 22 et perdre trois positions. Trente secondes plus tard, Martins perd lui aussi sa voiture dans le premier secteur et doit abandonné, donnant les commandes au Dannois qui s'était élancé 6e sur la grille.

Sur une stratégie décalée, Richard Verschoor (VAR), Arthur Leclerc (DAMS) et Isack Hadjar (Trident) passent tardivement aux stands et parviendront à entrer dans le top dix, synonyme de point.

Au final, Frederik Vesti remporte sa première course principale en Formule 2, devant Jack Doohan et Jehan Daruvala. Ayumu Iwasa termine quatrième, suivi de Denis Hauger et de Richard Verschoor parti 20e.
La suite du classement est composée d'Enzo Fittipaldi, Arthur Leclerc, Isack Hadjar & Oliver Bearman qui prennent des points.

Au championnat, Ralph Boschung reprend la tête du classement, malgré une anonyme 18e place. Théo Pourchaire (13e) passe deuxième, et devra vite oublier cette course avec zéro point marqué sur le weekend, pour rebondir dès Melbourne dans deux semaines.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Grand Prix d'Arabie Saoudite

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut