Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

6 h de Fuji : Toyota fusille la concurrence, Peugeot à la rue

WEC. Les qualifications des 6 heures de Fuji ont consacré les deux Toyota, samedi matin. Kamui Kobayashi, sur la N°7, a devancé Brendon Hartley sur la N°8. En LMP2, United Autosport a placé la N°22 en pole, tandis que Corvette est sorti du bois en GTE-Am.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les deux Toyota partiront en première ligne à Fuji.
© Toyota Gazoo Racing / Les deux Toyota partiront en première ligne à Fuji.

Le match n'avait pas vraiment de côté indécis : le rythme des Toyota GR010 (N°7 et 8) était grandement supérieur aux autres Hypercars sur le tracé de Fuji.

Les essais libres 3 s'étaient déroulés dans des conditions très changeantes, ce qui avait notamment permis à Peugeot de pointer à la 2e place. Mais en qualifications, les Japonais ont mis tout le monde d'accord.

L'homme de la pole position, Kamui Kobayashi (N°7) a signé son chrono dès la mi-séance (1.27:794) et n'a tout simplement jamais été rejoint. Il a collé six dixièmes à Brendon Hartley (N°8, en 1:28.418), qui a verrouillé la première ligne dans les dernières minutes de la séance.

En revanche, l'excellente surprise vient des Porsche officielles. Kevin Estre, sur la N°6, a réussi à se classer 3e, à moins d'une seconde de la pole position (ce qui est, en soi, une superbe performance au vu des ajustements de poids). Le Français, pur produit de Porsche en GT, a montré son adaptation aux prototypes, en claquant un 1:28.687. L'autre Porsche Penske, la N°5 de Frédéric Makowiecki, a sécurisé la 2e ligne.

Les gros flops : Ferrari et Peugeot

En revanche, la lutte pour le titre pourrait bien s'arrêter là pour Ferrari, à moins que le rythme de course ne soit bien meilleur. Ni Antonio Fuoco, ni Niklas Nielsen, n'ont pu se mêler à la lutte pour la pole position. À environ 1,2 seconde de la pole de Kobayashi, les N°51 et N°50 (6e et 7e) se sont montrées très loin du compte, en étant même devancé par la Cadillac N°2, qui partira 5e. La course est attendue sèche, mais les conditions pourraient très vite changer.

Peugeot, qui sort d'un podium à Monza avec la N°93, a complètement bu la tasse lors des qualifications à Fuji : les 9X8 de Loïc Duval (N°94) et Mikkel Jensen (N°93) ont échoué à deux et quatre secondes de la pole, alors que les conditions de piste changeantes auraient pu les favoriser. Les deux hommes n'ont devancé que la Vanwall N°4 et pourraient s'attendre à une course difficile.

Le top 3 des qualifications

NuméroVoiturePiloteTemps
17Toyota GR010Kamui Kobayashi1:27.794
28Toyota GR010Brendon Hartley1:28.418
36Porsche 963Kevin Estre1:28.867

United à la fête, Alpine en retrait, Corvette de retour

Le suspense a demeuré entier dans la classe LMP2 et l'équipe United Autosports s'est régalée à Fuji. Les N°22 et N°23 ont pris la pole et la 3e place, en n'étant séparées que par la WRT N°41, en tête du championnat LMP2.

Les rivaux de WRT pour le titre, Inter Europol, vont devoir se retrousser les manches ce dimanche (croyez-bien que la rime n'est pas forcée). Albert Costa, avec la N°34, a décroché le 5e temps.

Côté Français, ce n'est pas la joie : les Alpine N°36 et N°35 n'étaient pas du tout dans le coup. Matthieu Vaxivière (N°36) n'a signé que le 9e chrono, tandis que l'équipage Caldwell/Rojas/Negrao, partira 11e et dernière.

Enfin, en GTE-Am, Corvette a fait oublier son vendredi très compliqué en s'emparant tout bonnement de la pole position. La première ligne sera occupée également par les Iron Dames (Porsche N°85). Les filles ont échoué pour...35 millièmes de seconde. Voilà qui promet !

Les Ferrari AF Corse, elles, sont rentrées dans le rang, avec la N°83 comme meilleure représentante (6e).

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut