Honda en passe de participer aux 24 heures du Mans ?

WEC. Le constructeur japonais a procédé à une grande restructuration dans ses rangs. Et ce, pour y inclure sa branche américaine, HRC US. Possédant une Hypercar engagée en IMSA et étant éligible au WEC, Honda pourrait rejoindre les 24 heures du Mans, ces prochaines années.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'avenir de Honda s'écrira-t-il en WEC ?
© Honda / L'avenir de Honda s'écrira-t-il en WEC ?

Une équipe de plus en Hypercar pour le WEC et Le Mans ? Cela semble bien possible. Depuis l'introduction des Hypercar en championnat du monde d'endurance (WEC) et en IMSA, de nombreux constructeurs tapent à la porte d'entrée. Si Peugeot, Vanwall, Porsche et Ferrari sont arrivés en WEC récemment, d'autres vont se joindre à la fête, l'an prochain. BMW, Isotta Fraschini, Lamborghini et Alpine vont étoffer un plateau Hypercar déjà irréel, après la crise du LMP1.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Certaines marques ont dans leur tête un projet Hypercar comme McLaren, Aston Martin. Honda en possède également un et est engagé en IMSA, le championnat américain d'endurance, par l’intermédiaire d'Acura (marque haut de gamme de Honda). Mais pour l'avenir, le programme pourrait s'élargir.

Acura

© Honda / L'Hypercar Acura

Honda Performance Development (HPD), la branche sportive d'American Honda Motor Company basée en Californie, intégrera Honda Racing Corporation (HRC) pour devenir HRC US. L'objectif étant de créer un entité mondiale pour mutualiser tous les programmes sportifs. Cela veut dire que l'association avec HRC pourrait faciliter l'arrivée des Japonais en WEC et donc aux 24 heures du Mans.

« Nous avons une ARX-06 extraordinaire »

« Notre objectif est d'accroître la notoriété de la marque HRC et de pérenniser le succès de nos activités compétition, et nous pensons que réunir les branches sportives mondiales de Honda sous une seule organisation nous aidera à atteindre cet objectif. Nos ingénieurs de course aux États-Unis et au Japon seront plus forts ensemble, et je suis très heureux d'accueillir nos associés américains dans l'équipe HRC », précise Koji Watanabe, président de HRC.

David Salter, à la tête de HRC États-Unis reconnaît que Honda (ou Acura) doit s'intéresser au WEC. « Nous avons une ARX-06 extraordinaire, qui est le fruit du travail de notre équipe, d'Oreca et de nos écuries qui ont fait un boulot époustouflant. Nous sommes donc très attachés à cette voiture, et elle est éligible au WEC. Nous avons toujours dit que ça devait avoir un sens sur le plan commercial, de la marque et du marketing. Ce qui est très important pour moi, c'est que cela ait un sens sur le plan de la compétition. On ne court pas pour ne pas être compétitif, c'est trop dur. »

Un problème de place ?

Cependant, David Salter ne s'enflamme pas et ne confirme pas l'arrivée de Honda, en 2024, en WEC. « Ce n'est pas défini, donc nous travaillons constamment sur le sujet afin de voir ce qui a du sens pour l'avenir. »

Si la marque japonaise venait à rejoindre le championnat du monde d'endurance, certains circuits devraient revoir leurs installations ou et la FIA devrait augmenter le nombre de voitures admises par manche. Sachant qu'il faut obligatoirement 16 GT3, cela ne laisse que la place à 20 Hypercar, un total qui pourrait déjà être atteint l'an prochain.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut