"Si l'accident de Grosjean devait se reproduire, la voiture ne prendrait plus feu"

Romain Grosjean a eu un énorme et spectaculaire accident lors du Grand Prix de Bahreïn 2020. Si la monoplace, coupée en deux a eu un rôle cruciale dans sa survit, l'incident qui en a découlé a fait l'objet de grosses analyses de la FIA pour ne pas que ca se reproduise.
Logo Mi mini
Rédigé par
Grosjean lors de son accident à Bahreïn en 2020 avant d'entrer dans l'ambulance
© Haas / Grosjean lors de son accident à Bahreïn en 2020 avant d'entrer dans l'ambulance
Jean Todt, ex-Président de la FIA depuis fin 2021 était invité de France 2 avec Romain Grosjean. Revenu longuement sur les accidents en F1 et les actions de la FIA, Todt a fait savoir que la FIA avait déjà mis en place depuis l'an derniers des mesures pour que les réservoirs puissent résister désormais aux chocs de manière à ne pas rompre.

« C'est important de savoir qu'aujourd'hui, si cet accident avait lieu, la voiture ne prendrait pas feu. Parce que on a tenu compte de cet accident, de ces enseignements et qu'on a fait des recherches, des travaux qui fait que la voiture ne prendrait pas feu. Donc malgré les séquelles relativement limitées que Romain [ndlr : Grosjean] a sur sa main, ça permettra également que d'autres de ces collègues puissent être brulés. »

Le crash de Romain Grosjean a montré a quel point désormais les voitures pouvaient être une protection. Encastré dans le rail, c'est d'abord le Halo qui a sauvé la vie de Grosjean. Mais les rails ont aussi provoqués la séparation en deux de la monoplace au niveau du groupe propulseur : « La voiture a subi des dommages importants lors de l'impact, y compris la séparation du groupe motopropulseur de la cellule de survie. La trappe d'inspection du réservoir de carburant sur le côté gauche du châssis a été délogée et le raccord d'alimentation en carburant du moteur a été arraché de la vessie de sécurité (« safety bladder »), provoquant d’importantes fuites de carburant du réservoir. » expliquait le communiqué de la FIA.

C'est ensuite que l'incendie s'est propagé lors du contact de l'essence avec les éléments bouillant du moteur.

« L’incendie s’est déclaré pendant les derniers instants de l'impact de la barrière, en commençant par l'arrière de la cellule de survie et en progressant vers l'avant en direction du conducteur à mesure que l’incendie s'intensifiait. »

La FIA précise dans son communiqué que des solutions ont été mises en place au niveau de la "vessie" du réservoir d'essence et des raccords avec la trappe d'essence. La procédure d'installation a notamment été mise à jour et fournie aux équipes lors de la construction des monoplaces.

Dernières actus sur FIA

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut