Vettel et Hamilton revendiquent leur liberté face aux injonctions sécuritaires de la FIA

À plusieurs reprises cette saison, la FIA, a demandé aux pilotes de respecter les règles de sécurité en matière de protection contre les incendies. Le pilote particulièrement concerné est Lewis Hamilton mais Sebastian Vettel revendique aussi ses libertés face à ces ordres de la FIA.
Logo Mi mini
Rédigé par
Hamilton et ses nombreux colliers superposés à Miami
© Mercedes / Hamilton et ses nombreux colliers superposés à Miami
Les règles de sécurité en matière de protection contre les incendies transmises par la FIA aux pilotes sont intransigeantes. Les bijoux et donc les piercings sont totalement prohibés du fait des brûlures que cela pourrait engendrer en cas d'augmentation imprévue de la chaleur dans le cockpit mais cela concerne également les sous-vêtements des pilotes qui ne sont pas ignifugés contrairement aux obligations du règlement sportif. Ces explications ont été une nouvelle fois rappelées cette saison aux pilotes avec des menaces d'exclusions.

Lewis Hamilton est venu en conférence de presse vendredi après-midi devant les caméras avec l'ensemble des bijoux qui l'avait amené ce weekend pour le Grand Prix de F1 de Miami. Couvert de plusieurs colliers en chaîne et perles, de 3 montres, de bagues, de piercing et de boucles d'oreilles, il a de lui-même reconnu y « être allé un peu fort » afin de provoquer la FIA et défendre ses libertés.

« J'ai mis tous mes bijoux aujourd'hui. Oui, hum, c'est un peu un pique » explique le pilote Mercedes. « Cela fait 16 ans que je pilote et j'ai toujours porté des bijoux. En course je n'ai que mon piercing et ma boucle d'oreille et ça n'a jamais été un problème de sécurité. »

Lewis Hamilton à travers cette décision, s'offusque des libertés individuelles, surtout envers les droits des femmes.

« Je pense qu'aujourd'hui les gens peuvent décider d'être eux-mêmes. On ne doit pas dicter des lois qui empêchent les gens d'être eux-mêmes ou de s'exprimer. Cela fait partie des lois qui sont contre le droit des femmes et donc c'est très important pour moi, donc je prends position. »

Sébastien Vettel pour sa part, pour également revendiquer ses libertés, a décidé de porter son sous-vêtement au-dessus de sa combinaison Aston Martin. Il a expliqué que chacun était libre de ses actes en dehors des Grand Prix et qu'il n'y avait pas de raison que cela change pendant un Grand Prix malgré les recommandations de sécurité de la FIA.

La conférence et les explications de Lewis Hamilton :

Dernières actus sur FIA

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut