Grand Prix de Singapour - Sergio Pérez s'impose après deux heures de course mais fait l'objet d'une enquête

Sergio Pérez a remporté le Grand Prix de Singapour, une course de plus de deux heures jalonnée par de nombreuses interventions de la voiture de sécurité. Charles Leclerc prend la seconde position tandis que Carlos Sainz complète le podium. Le Mexicain fait toutefois l'objet d'une enquête liée à une éventuelle infraction sous la voiture de sécurité.
Logo Mi mini
Rédigé par
Sergio Pérez s'est imposé lors du Grand Prix de Singapour à Marina Bay.
© Red Bull / Sergio Pérez s'est imposé lors du Grand Prix de Singapour à Marina Bay.
Au bout de plus de 2 heures de course et après un départ retardé par la pluie, c’est Sergio Pérez qui remporte le Grand Prix de Singapour, marqué par six abandons suite à des erreurs de pilotage et des problèmes techniques. Le Mexicain a mené la majorité de la course à Marina Bay, devant les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz.

Alors que tous les pilotes ont pris le départ en pneus intermédiaires, on notera le très bon lancement de Sergio Pérez qui dépasse Charles Leclerc, et de Carlos Sainz qui prend l’avantage sur Lewis Hamilton, le Britannique partant plus loin à l’extérieur du circuit. De son côté, Max Verstappen a souffert d’un départ complètement raté, restant momentanément bloqué sur la piste, ce qui lui fera perdre quatre places, alors qu’il n’était déjà que huitième. Dans les départs les plus réussis, on note l’envolée de Sebastian Vettel, qui gagne 5 places, et de Daniel Ricciardo, qui gagne trois places.

Parti de la voie des stands après des changements de pièces sur le moteur effectués sous parc fermé, George Russell touchera l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas au 7e tour dans une tentative de dépassement ratée et partira à la faute sur une voie d’évacuation avant de revenir sur la piste. Son accrochage avec le Finlandais aura légèrement endommagé l’aileron avant de la voiture de ce dernier. Le Britannique restera coincé en queue de peloton pendant toute la course, ne parvenant pas à gagner son retard dû à sa pénalité.

Après un contact avec Nicholas Latifi, Ghanyu Zhou est contraint à l’abandon au 5e virage, au 7e tour. Après un signalement via un simple drapeau jaune, la direction de course décide finalement de sortir la voiture de sécurité au tour suivant. Le Canadien rentre aux stands pour changer son aileron, mais sa course se terminera ici à cause de dommages trop importants.

La voiture de sécurité rentre au tour 10. Après une belle bataille pour la 7e position entre Pierre Gasly, Sebastian Vettel et Max Verstappen, le Hollandais parvient finalement à dépasser l’Allemand au tour 11, avant de prendre l’avantage sur le Français. Le pilote Red Bull poursuit sa remontée en s’attaquant à Fernando Alonso et Lando Norris, en 6e et 5e position.

À l’avant, l’écart se creuse à plus de 10 secondes entre les deux Ferrari, tandis que celui entre Sergio Pérez et Charles Leclerc dépasse les 2 secondes au 19e tour. L’écart reste stable entre Lewis Hamilton et Carlos Sainz, qui est toujours en troisième position après son très bon départ.

Voitures de sécurité (virtuelles) à foison



Alors que la course prenait son rythme, au tour 21, Fernando Alonso est contraint à l’arrêt suite à un problème moteur, déclenchant une safety car virtuelle. Celui qui célèbre son 350e Grand Prix, et est le pilote le plus capé de la Formule 1, n’ira pas jusqu’au bout de la fête à Marina Bay.

Suite à cette intervention, et alors que tous les pilotes étaient jusque-là en intermédiaires, George Russell est le premier à passer par la voie des stands et opte pour les médiums, s’offrant une belle frayeur avec un drift à la sortie des stands.

La voiture de sécurité virtuelle est ensuite à nouveau sollicitée au tour 26, après qu’Alex Albon est parti dans le mur, une erreur qui le contraint également à l’abandon. Puis, au tour 28, c’est au tour d’Esteban Ocon d’être victime d’un problème technique, qui met aussi fin à sa course. Un week-end à oublier pour Alpine, alors que ces deux abandons font le bonheur de McLaren, qui passe 4e du championnat constructeur, grâce également à de bonnes performances de Lando Norris (4e) et Daniel Ricciardo (5e).

Au tour 33, c’est Lewis Hamilton qui part dans les barrières. Il perd sa position au profit de Lando Norris, qui prend donc la quatrième place.

Ferrari fait finalement entrer Charles Leclerc pour lui poser des pneus mediums, un arrêt manqué qui tardera plus de 5 secondes. Sergio Pérez passera également par les stands, puis Carlos Sainz et Max Verstappen.

Ce défilé dans la pitlane sera suivi d’un crash de Yuki Tsunoda, qui provoquera une nouvelle voiture de sécurité et marquera le sixième abandon de ce Grand Prix de Singapour. La course reprendra son cours, alors qu’il reste 35 minutes en piste. À la reprise, Max Verstappen part à la faute en bloquant ses pneus, et perd de précieuses positions. Le Hollandais ne parviendra pas à faire mieux que la 7e place.

À la fin de la course, et alors que la pression de Charles Leclerc se faisait parfois très insistante, c’est donc finalement Sergio Pérez qui est parvenu à s’imposer à Marina Bay. Si le Mexicain fait l’objet d’une enquête de la FIA qui se tiendra après la course, au sujet d’une éventuelle infraction pour ne pas avoir respecté la distance avec la voiture de sécurité, sa victoire ne semble a priori pas menacée. Il pourrait notamment écoper d’une pénalité de cinq secondes, mais Charles Leclerc se tenait à plus de 7 secondes du pilote Red Bull sur la ligne d’arrivée. Affaire à suivre.

Il faudra donc attendre le Grand Prix du Japon, le week-end prochain, pour espérer voir Max Verstappen être sacré de son deuxième titre de champion du monde. À moins que d’autres surprises ne viennent s’inviter à Suzuka…



Le classement du Grand Prix de Singapour



PiloteEquipeTempsEcartTours
1PerezOracle Red Bull Racing2:02:15.238
59
2LeclercScuderia Ferrari+7.595
59
3SainzScuderia Ferrari+15.305
59
4NorrisMcLaren F1 Team+26.133
59
5RicciardoMcLaren F1 Team+58.282
59
6StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1:01.330
59
7VerstappenOracle Red Bull Racing+1:03.825
59
8VettelAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1:05.032
59
9HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+1:06.515
59
10GaslyScuderia AlphaTauri+1:14.576
59
11BottasAlfa Romeo F1 Team ORLEN+1:33.844
59
12MagnussenHaas F1 Team+1:37.610
59
13SchumacherHaas F1 Team+1 tour
58
14RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+2 tours
57
15TsunodaScuderia AlphaTauri+
34
16OconBWT Alpine F1 Team+
26
17AlbonWilliams Racing+
25
18AlonsoBWT Alpine F1 Team+
20
19LatifiWilliams Racing+
7
20GuanyuAlfa Romeo F1 Team ORLEN+
6


Les photos du Grand Prix de F1 de Singapour



300_0000079709_HiRes_03IWAV50RZVEKG0XJLHC00HITJ0H.jpg300_0000079714_HiRes_0RSQUPS0RZ9U2O0WPPLOG09C2F0H.jpg300_0000079735_HiRes_0IX8D1C0XYQW00017K54X0FQY3CX.jpg300_0000079749_HiRes_058NV9D0O0K4G00SO4K5C0G061DT.jpg300_0000079752_HiRes_0WSO4U80HM9IWX0YD2O3K0WREI9S.jpgComplément

Fond circuit
GP Singapour
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 30 sep.
Samedi 1 oct.
15h - 16h
Dimanche 2 oct.
14h - 16h

Dernières actus sur Grand Prix de Singapour

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut