Aston Martin, a-t-elle entre ses mains, son propre Adrien Newey ?

F1. Lors du lancement de l’AMR23, le propriétaire de l’écurie Lawrence Stroll a réaffirmé l’ambition d’Aston Martin à devenir un top team prochainement. Parmi les nombreux recrutements effectués, Dan Fallows, nommé au poste de directeur technique dans l'équipe, doit contribuer à l’essor attendu. 

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Dan Fallows a rejoint Aston Martin après quinze années chez Red Bull.
© Aston Martin / Dan Fallows a rejoint Aston Martin après quinze années chez Red Bull.

Arrivé en Formule 1 en 2001 chez Jaguar en tant qu'aérodynamicien, Dan Fallows effectue un passage chez Dallara avant de revenir en 2006, dans la même structure, désormais sous les couleurs Red Bull, en tant que chef d'équipe aérodynamique.

Motors Inside sans pub ?

Pendant quinze ans, il travaille en étroite collaboration avec le directeur technique de l’écurie, Adrien Newey, considéré par beaucoup comme étant le meilleur concepteur de F1 au monde, lui permettant d'acquérir une très grande expérience dans l'une meilleure équipe du XXIe siècle. En 2014, Dan Fallows sera nommé au poste d’ingénieur en chef en aérodynamique, qu'il occupera jusqu’à la saison dernière, où il rejoint Aston Martin.

Quand il lui est demandé ce qu'il retient du laps de temps passé avec Newey, il déclare être « l'une des personnes chanceuses qui ont travaillé sous Adrian » et ont « vu ses méthodes ».

Marqué par Adrian Newey

« Il a une approche très claire dans la façon dont il conçoit et développe une voiture, en particulier du côté aérodynamique des choses. C'est une approche sans compromis, très centrée sur les petits détails. »

« Mais l'une des choses que j'apprécie vraiment avec lui, c'est qu'il n'a aucune sorte d'arrogance technique à son sujet. Il est très ouvert à ce qu'on lui dise des choses qu'il a stipulées ou suggérées qui n'ont pas fonctionné ou qu'il existe de meilleures idées. »

« C'est quelque chose que j'essaie vraiment d'intégrer dans mon propre travail et j'encourage vivement l'équipe technique à faire preuve d'ouverture d'esprit. Même si vous avez des visions très claires sur la façon dont vous voulez développer les choses ou des idées très claires sur la voiture, assurez-vous que vous n'êtes pas techniquement arrogant à ce sujet. Si quelqu'un suggère quelque chose de mieux, soyez ouvert d'esprit, peu importe qui il est. »

« C'est l'une de ses plus grandes forces et j'espère que je pourrai continuer. »

L'AMR23 en action sur la piste de Silverstone

© Aston Martin / L'AMR23 en action sur la piste de Silverstone lors de son shakedown

Le lancement l'AMR23 a permis de constater, une forte ressemblance, dans sa vision globale, à la RB18 championne du monde en 2022. En plus de la forte inspiration, l'équipe a apporté de nombreuses caractéristiques aéro uniques qui pourraient faire d'Aston Martin une menace à l'avant du peloton cette année.

« Nous avons assurément les installations nécessaires pour être compétitifs, mais nous devons être réalistes : nous ne sommes pas au même niveau que certaines des meilleures équipes. Et je dis cela du point de vue des installations plutôt que de l'expertise, car je pense que nous sommes très forts à cet égard », poursuit Dan Fallows.

« J'ai été très impressionné par le niveau général d'expertise que nous avions dans l'équipe lorsque je me suis joint. Les éléments manquants sont la soufflerie, que nous examinons clairement. Nous sommes très chanceux d'utiliser la soufflerie Mercedes en ce moment, mais il y a des limites et rien ne remplace la vôtre, la flexibilité de tester ce que vous voulez. »

« Il y a des installations de simulation et d'autres choses qui vont également être mises en ligne. Est-ce que cela nous empêche de progresser comme nous le souhaitons ? Absolument pas. Mais sont-elles essentielles pour nous permettre de réaliser des gains de performance durables à l'avenir ? Absolument. Et c'est pour cela que nous devons pousser », conclut-il.

Le personnel compte désormais dans ses rangs une multitude d'ingénieurs et de designers qui en font un pôle de créativité, tels qu'Eric Blandin responsable de l'aérodynamique, anciennement chez Mercedes, ou encore de Luca Furbatto venu de chez Sauber .

Si Dan Fallows, n'est pas Adrian Newey, il est néanmoins l’un des principaux fers de lance du projet. Et s'il parvient à faire s'imbriquer le personnel de l'écurie, alors Aston Martin devrait être, dans les années à venir, en capacité de se mettre sur une rampe de lancement pour devenir, comme le souhaite Lawrence Stroll, « l’une des plus grandes » équipes.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut