Sergio Perez, 8ème avec la Red Bull, estime avoir fait le "le meilleur résultat" possible à Imola

F1. Sergio Perez déclare que la huitième place était "le meilleur résultat que nous pouvions obtenir", lors du Grand Prix de Formule 1 à Imola, une course remportée par son coéquipier de Red Bull, Max Verstappen.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Sergio Perez n'a pas pu faire mieux qu'une huitième place à Imola
© Motors Inside - Nicolas Lerooy / Sergio Perez n'a pas pu faire mieux qu'une huitième place à Imola

Le Mexicain n'a pas réussi à se qualifier dans le top 10, étant éliminé dès la Q2 avec un temps au tour 0,015 s plus lent que celui de Daniel Ricciardo avec sa Racing Bulls. Sergio Perez a commencé la course avec un train de pneus durs dans le but de tirer parti d'une intervention éventuelle de la voiture de sécurité, qui n'a finalement pas eu lieu lors de la course.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Sergio Perez a réussi à dépasser les deux Racing Bulls et la Haas de Nico Hülkenberg, mais termine seulement huitième, à 55 secondes de son coéquipier, Max Verstappen, dans ce qu'il a qualifié de « course très difficile ».

« Nous savions en quelque sorte que c'était le meilleur résultat que nous pouvions obtenir. Nous savions évidemment que les pneus durs allaient être difficiles au début, mais nous espérions une voiture de sécurité au bon moment, ce qui pourrait potentiellement nous remettre dans la course », a expliqué le pilote Red Bull.

Un week-end difficile pour Perez

Le meilleur moment pour une voiture de sécurité pour Perez aurait été à partir du 28ème tour, après que tous les pilotes devant lui aient effectué leur arrêt. Mais même alors, il n'était que cinquième, à environ 15 secondes du leader Verstappen. Perez n'a pas été aidé par un blocage qui l'a conduit dans le gravier de Rivazza au 17ème tour, ce qui lui a coûté environ cinq secondes. « J'ai aussi subi quelques dégâts », déclare-t-il.

Sergio Perez a souffert d'être dépassé par Lando Norris, Oscar Piastri, Carlos Sainz et George Russell sur leurs pneus plus frais, tandis qu'il prolongeait son premier relais sur le composé dur. Son rythme ne s'est jamais rétabli, il tournait souvent en 1m21s au début mais n'a jamais pu le refaire avant son arrêt au stand.

« Je voulais perdre le moins de temps possible [lors des dépassements]. Malheureusement, en même temps, vous êtes à la fin de votre relais, les températures baissent, et l'adhérence est tout simplement très médiocre à ce moment-là. »

Red Bull a eu un week-end difficile à Imola malgré la pole position et la victoire de Verstappen, l'équipe ayant du mal à trouver les bons réglages lors des essais libres. Perez a déclaré que le manque de performance sur le circuit italien était « un peu spécifique au circuit » mais a averti que McLaren et Ferrari « ont fait un pas en avant », avant le Grand Prix de Monaco, le week-end prochain.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut