L'Aston Martin "difficile à conduire" à Imola

F1. Un week-end mouvementé à Imola a laissé Aston Martin avec seulement deux points, le patron de l'équipe Mike Krack explique que les améliorations apportées pourraient avoir rendu la monoplace « difficile à conduire ».

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les Aston Martin en manquent de performance ce week-end à Imola
© Aston Martin / Les Aston Martin en manquent de performance ce week-end à Imola

L'évolution majeure d'Aston Martin à Imola, qui comprenait une refonte du plancher, une nouvelle aile avant et un diffuseur, a été testée par Fernando Alonso lors des essais libres 1 avant que Lance Stroll ne reçoive également les pièces à partir des essais libres 2.

Motors Inside sans pub ?

Cependant, lors d'un week-end où les autres équipes ont également introduit de nouvelles pièces ou ajusté celles de Miami, les améliorations d'Aston Martin ont peut-être apporté des performances absolues mais pas une compétitivité relative.

Le week-end d'Alonso a été déraillé par un accident à Rivazza lors des essais libres 3, et après des réparations intensives par l'équipe de Silverstone, l'Espagnol a tout juste pu participer aux qualifications. Mais une autre sortie de piste en Q1 à Tamburello a conduit Alonso à rentrer aux stands avec d'autres problèmes, terminant la session à la 18ème place. Avec des dépassements difficiles, sa course est devenue un test, hors de la course aux points, l'équipe ayant choisi de modifier les réglages et de partir de la voie des stands.

Stroll n'a pas fait beaucoup mieux en se qualifiant 13ème, bien qu'il ait marqué deux points en remontant à la 9ème place. Selon Mike Krack, les sorties de piste d'Alonso ont montré que l'AMR24 est « difficile à conduire », en ce moment malgré une légère amélioration. « À Imola, quand vous partez d'où nous sommes partis, c'est difficile », a déclaré Krack après la course. « Nous repartons avec deux points, je pense que c'était un bon résultat, cela montre que la voiture est toujours capable de faire des choses. »

Aston Martin à la traîne

« Mais nous avons également vu qu'elle est difficile à conduire. Nous avons eu quelques sorties de piste au cours du week-end. Celle d'hier nous a en fait le plus impactés car nous étions vraiment en difficulté à partir de ce moment-là. »

« Nous voulions en apprendre plus, c'est pourquoi nous avons choisi de partir de la voie des stands et de modifier la voiture pour voir si nous pouvions la rendre plus facile à piloter. Nous voulions faire mieux que ce que nous avons fait. Mais cela a également été quelque peu compromis par les événements de samedi. »

Après les qualifications, Stroll a souligné que le package de mise à jour d'Imola, décrit comme faisant partie d'un programme « agressif » par le directeur technique Dan Fallows, n'était tout simplement pas suffisant pour rester au niveau de ses rivaux directs.

Aston Martin est en danger de tomber encore plus derrière les quatre premiers tout en voyant Racing Bulls faire des progrès depuis Miami. Mais bien que Krack ait pris soin de ne pas tirer de conclusions hâtives après Imola, suggérant que la situation pourrait être différente à Monaco et à Montréal, il a reconnu que l'AMR24 a besoin de plus de puissance bientôt.

« Nous ne sommes pas satisfaits de deux points, c'est clair. Mais d'autres personnes apportent également des améliorations, donc c'est toujours un jeu relatif. »

« C'est difficile, nous ne devons pas sous-estimer cela. Je pense que, à l'exception d'une équipe, tout le monde a une liste pleine de mises à jour, ce qui montre à quel point le champ est compétitif. Nous devons vraiment continuer à pousser et à apporter plus de nouveautés. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut