Les équipes veulent modifier le règlement 2026 de F1 avant qu'il soit entériné par la FIA

F1. Lors de la réunion prévue ce samedi matin à Montréal, comme lors de chaque Grand Prix, les discussions tourneront principalement autour de la règlementation 2026 et des craintes des équipes concernant les objectifs fixés par la FIA.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Mike Krack dans le paddock à Imola.
© Motors Inside - Nicolas Lerooy / Mike Krack dans le paddock à Imola.

Les dirigeants des équipes de Formule 1 se réuniront à l'occasion du Grand Prix du Canada pour discuter de leurs inquiétudes à propos des nouvelles règles techniques de 2026. Cette discussion fais suite à la publication par la FIA des images conceptuelles et des idées générales du règlement aéro et moteur de 2026. Des préoccupations ont rapidement émergé de la part des pilotes, des fans et aussi des équipes.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Après une réunion sur internet du Comité Consultatif Technique de la FIA, certaines problématiques ont été mises en lumière. Les sources indiquent que les patrons des équipes ont demandé que la question des règles de 2026 soit centrale pour la réunion prévue samedi matin à Montréal. Cette réunion fait partie des rencontres régulières avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, et d'autres acteurs clés pour aborder les sujets en cours dans le paddock.

Certaines équipes craignent que la FIA avance sur des règles qui ne fonctionneront pas comme prévu. Cela concerne notamment le concept aérodynamique, avec des équipes suggérant que les nouvelles voitures pourraient manquer de performance en raison d'un déficit d'appui aérodynamique et de fréquentes pannes de batterie.

La réduction de poids prévue est une autre source de préoccupation. Le principe est d'atteindre 30 kg de moins sur la balance, malgré une augmentation probable de la taille des batteries. Les équipes redoutent de ne pas pouvoir atteindre cet objectif et de devoir investir des sommes considérables pour de maigres gains.

Les équipes souhaitent également des précisions sur les plans de l'aéro active, la FIA ayant mentionné un système à deux réglages - avec des ailerons en mode Z pour un fort appui et un mode X pour générer une faible traînée dans les lignes droites.

Les délais imposés par la FIA

Les inquiétudes concernant les règlements sont présentes depuis un moment, mais la publication des plans par la FIA cette semaine a mis le sujet en avant. Les actions de la FIA ont montré aux équipes que beaucoup de décisions concernant 2026 ont déjà été prises, et qu'il n'y a pas de retour en arrière dans l'objectif de finaliser le règlement d'ici la fin du mois, avant que les modifications ne deviennent trop compliquées.

D'après le Code Sportif International de la FIA, tout changement de réglementation ayant un impact substantiel sur la conception technique de l'Automobile et/ou l'équilibre des performances doit être publié le 30 juin, un an et demi avant son entrée en vigueur. Après cette période, les révisions nécessitent le soutien des concurrents, ce qui pourrait poser problème car toutes les équipes ne sont pas d'accord sur les actions à entreprendre.

Certaines équipes préconisent de retarder la publication des règles jusqu'en octobre pour donner plus de temps à la FIA de les ajuster. Cette approche est logique car les équipes ne peuvent pas travailler sur les éléments aérodynamiques des voitures avant janvier de l'année prochaine. Cependant, il semble qu'une équipe ait bloqué cette proposition, insistant sur le respect du délai de juin.

L'article 18.2.4 du Code Sportif International stipule qu'une période de préavis plus courte pour la publication des règles que le délai du 30 juin n'est possible qu'avec l'accord unanime des équipes, ce qui ne semble pas être envisagé. Une source a néanmoins suggéré que la FIA pourrait encore agir avec le soutien de la majorité des équipes pour une publication en octobre si elle considère qu'il y a des raisons valables.

Les règles indiquent : "Dans des circonstances exceptionnelles, et si la FIA estime que le changement en question est essentiel pour la sauvegarde du Championnat, de la coupe, du trophée, du challenge ou de la série concernée, l'accord de la majorité des Compétiteurs régulièrement engagés suffira."

La FIA a indiqué dans ses documents de présentation jeudi que les règles devraient être ratifiées par le Conseil Mondial du Sport Automobile le 28 juin.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix du Canada

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut