Les dernières informations officielles sur l'état de santé de Jules Bianchi
> > > > Espagne - Course : Maldonado offre la victoire à Williams

Espagne - Course : Maldonado offre la victoire à Williams

Après être parti depuis la pole position, Pastor Maldonado a signé la première victoire de sa carrière et la première de l'écurie Williams depuis le Brésil 2004 avec Juan-Pablo Montoya. C'est aussi la première victoire d'une Williams-Renault depuis le Grand Prix du Luxembourg 1997 où Jacques Villeneuve s'était imposé.

© LAT / Williams© LAT / Williams

Sous un beau soleil, les 24 pilotes de F1 se placent sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne, cinquième manche de la saison. Pastor Maldonado est en pole position devant Fernando Alonso et les deux pilotes Lotus F1, Grosjean et Raikkonen. Côté pneumatiques, tous les pilotes ont choisi de s'élancer avec les pneus tendres.

Au départ, Fernando Alonso prend la tête devant Pastor Maldonado. Petite excursion hors piste pour Sergio Pérez après le premier virage, le pilote Sauber contrôle sa monoplace pour éviter d'aller dans les graviers. Tête-à-queue sans trop de conséquence pour Charles Pic également.

A l'issue du premier tour, belle performance de Nico Rosberg, qui occupe déjà la 4ème place ainsi que pour Michael Schumacher, 6ème. Belle opération également pour le français Jean-Eric Vergne qui pointe déjà dans les points, en 10ème place après être parti 14ème. Lewis Hamilton commence sa remontée, il est 20ème après ce premier tour.

En début de course, Fernando Alonso s'échappe déjà, le pilote espagnol dispose d'un peu plus d'une seconde d'avance sur Pastor Maldonado au bout de 4 tours et presque 4 secondes d'avance sur Kimi Raikkonen et déjà un peu plus de 7 secondes sur Nico Rosberg, 4ème.

Mark Webber est le premier à rentrer dans les stands, au bout de 7 tours seulement. Le pilote australien était bloqué derrière la Toro Rosso de Vergne et la Ferrari de Massa. Le pilote Red Bull repart avec des pneumatiques Durs.

Lewis Hamilton poursuit sa remontée, le pilote McLaren pointe déjà en 11ème position après 10 tours. Au même moment, Nico Rosberg et Jenson Button rentrent aux stands. Au 11ème tour, c'est Fernando Alonso qui rentre aux stands. Le pilote Ferrari repart en Durs. Romain Grosjean suit le pilote Ferrari imité par Michael Schumacher, les deux hommes repartent en Tendres.

Pastor Maldonado est donc en tête devant Kimi Raikkonen. A noter, au jeu des arrêts, la 6ème place provisoire d'Heikki Kovalainen au volant de sa Caterham. Au 12ème tour, arrêts simultanés de Maldonado qui repart en Durs et de Raikkonen qui repart en Tendres. Ils ressortent derrière Fernando Alonso et Lewis Hamilton se retrouve déjà en 4ème position sans s'être arrêté.

Romain Grosjean dépasse Bruno Senna au 1er virage en touchant légèrement la Williams, la Lotus perd un bout d'aileron avant. Ensuite, au 13ème tour, c'est à Michael Schumacher de tenter sa chance, mais le pilote Mercedes percute violemment la Williams de Senna et il s'immobilise dans les graviers alors que le Brésilien repart avec une crevaison mais s'arrête finalement sur le bord de la piste. Abandon pour les deux hommes.

Lewis Hamilton s'arrête pour la première fois au 15ème tour, mais encore un problème pour le Britannique lors de son arrêt, il heurte une roue ce qui le fait violemment bouger et perdre encore du temps. Une fois de retour en piste, il prend des nouvelles auprès de son équipe, qui lui explique l'incident et lui dit de se concentrer sur sa remontée.

Mark Webber vit une course compliquée pendant ce temps, 18ème tour et déjà un deuxième arrêt pour l'Australien. L'écurie Red Bull change le museau avant ainsi que les pneumatiques de la RB7, Webber repart en Durs neufs.

Après la première salve d'arrêts, Alonso devance Maldonado, Raikkonen, Grosjean, Rosberg, Vettel, Button, Kobayashi, di Resta et Vergne. Suivent ensuite Felipe Massa et Lewis Hamilton qui est déjà bien remonté.

Pastor Maldonado marque son deuxième arrêt aux 25ème tour, le pilote vénézuélien repart en Durs. Pendant ce temps, Narain Karthikeyan a arrêté sa HRT à la fin de la voie des stands. Alonso s'arrête deux tours après et repart également en Durs mais Pastor Maldonado prend la tête devant le pilote espagnol en signant au passage le meilleur tour en course.

Felipe Massa et Sebastian Vettel étaient sous investigation depuis quelques tours et les deux hommes ont été pénalisés d'un drive-through chacun pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune. Le pilote Ferrari observe sa pénalité tout de suite contrairement au pilote allemand qui venait de changer ses pneumatiques.

Au bout de 30 tours, les dépassements sont déjà compliqués car il y a beaucoup de boulettes de gommes hors trajectoire. Comme prévu, la dégradation des pneumatiques est élevée et les pilotes devraient réaliser 3 ou 4 arrêts aux stands.

Lewis Hamilton signe son deuxième arrêt au 36ème tour et dans le même temps, Charles Pic écope d'une pénalité pour ne pas avoir respecter les drapeaux bleus. Le français avait notamment gêné Fernando Alonso en bout de ligne droite.

Après une bonne séance de qualification, Charles Pic vit une course plus compliquée, le français doit abandonner après 35 tours couverts. Autre abandon dans la foulée, celui de Sergio Pérez, qui après un problème lors de son arrêt se range sur le bord de la piste et abandonne au 37ème tour.

Troisième arrêt pour Maldonado au 42ème tour et le pilote vénézuélien connaît un petit soucis lors de son arrêt, il perd environ deux secondes. Sebastian Vettel rentre aux stands au 43ème tour et en plus des changements de pneumatiques, l'écurie Red Bull change le museau avant de la RB8 du champion du monde en titre.

Fernando Alonso s'arrête quant à lui au 45ème tour et reste donc sur la même stratégie que Maldonado mais le pilote espagnol repart derrière le pilote Williams. C'est Kimi Raikkonen qui récupère la tête de la course au volant de la Lotus. Mais le finlandais n'a que quelques dixièmes de secondes d'avance sur Maldonado qui a effectué un arrêt de plus que lui.

Après deux tours derrière la Lotus, Pastor Maldonado profite de la zone DRS de la ligne droite des stands pour passer le Finlandais et reprendre la tête de la course alors que Fernando Alonso revient à son tour sur Raikkonen. Dans le tour suivant, le pilote Ferrari passe le finlandais grâce au DRS alors que le pilote Lotus semble passer à une stratégie à 3 arrêts.

Raikkonen s'arrête au 49ème tour pour chausser des pneumatiques Durs pour ce qui est son dernier arrêt de la course sauf problème normalement. Du côté de la tête, Fernando Alonso revient sur Maldonado, il n'a plus qu'une demi-seconde de retard sur le pilote Williams.

Après son troisième arrêt au 52ème tour, Romain Grosjean signe le meilleur tour en course en 1:26.250 avec les meilleurs temps dans les secteurs 1, 2 et 3.

Kimi Raikkonen revient sur Alonso et Maldonado mais le pilote espagnol ralentit quelque peu sa cadence pour aller au bout sans connaître trop de soucis. Les pneumatiques de Raikkonen deviennent eux aussi moins performants et le Finlandais revient moins vite sur les deux hommes de tête.

Pastor Maldonado remporte sa première victoire en Formule 1. Le pilote Williams devance Fernando Alonso et Kimi Raikkonen pour le podium. Le pilote vénézuélien est le 5ème pilote différent à gagner cette année en cinq Grand Prix, et Williams la cinquième équipe différente après McLaren, Ferrari, Mercedes et Red Bull.

Romain Grosjean termine 4ème devant Kamui Kobayashi, Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Jenson Button et Nico Hulkenberg qui décroche le point de la 10ème place, mais à 1 tour du leader.

Avec cette victoire, Maldonado est également devenu le premier pilote vénézuélien à remporter un Grand Prix de Formule 1. Et quel meilleur moment que le week-end où l'écurie Williams célébrait les 70 ans de son fondateur, Frank Williams, pour réussir cette performance !


Le classement du Grand Prix d'Espagne 2012 de Formule 1

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
MaldonadoWilliams1:39:09.145
66
2
AlonsoFerrari+3.1
66
3
RaikkonenLotus F1 Team+3.8
66
4
GrosjeanLotus F1 Team+14.7
66
5
KobayashiSauber+64.6
66
6
VettelRed Bull+67.5
66
7
RosbergMercedes GP+77.9
66
8
HamiltonMcLaren+78.1
66
9
ButtonMcLaren+85.2
66
10
HulkenbergForce India+1 tour
65
11
WebberRed Bull+1 tour
65
12
VergneToro Rosso+1 tour
65
13
RicciardoToro Rosso+1 tour
65
14
di RestaForce India+1 tour
65
15
MassaFerrari+1 tour
65
16
KovalainenCaterham F1+1 tour
65
17
PetrovCaterham F1+1 tour
65
18
GlockMarussia Virgin+2 tours
64
19
De la RosaHRT+3 tours
63
20
PerezSauberAbandon
37
21
PicMarussia VirginAbandon
35
22
KarthikeyanHRTAbandon
22
23
SennaWilliamsAbandon
12
24
SchumacherMercedes GPAbandon
12


Photos Grand Prix d'Espagne - Les photos du dimanche

Photo 05F1GPSpain11929-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain12078-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain12099-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain7466-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain7980-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain8135-1024.jpg
Photo 05F1GPSpain8268-1024.jpg
Photo sam13052012007562-1024.jpg
 


Course, Grand Prix et Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
C'est exceptionnel pour Madonaldo, une performance incroyable pour Williams Renault et une saison vraiment surprenante !
Il y a 29 mois
Bilo
Bilo :
Tout le monde attendait une 5e équipe victorieuse en 5 courses, eh bien c'est fait, mais pas par celle qu'on attendait !
Il y a 29 mois
Yann
Yann :
Un vainqueur surprise (1ere victoire pour lui, qui plus est)

Une remontée héroïque

Des batailles enragées dans le peloton et même des dépassements hors zone DRS sur un circuit réputé difficile dans l'exercice.

Des accrochages et même un pilote emblématique sur le carreau.

De réelles différences de stratégie (3/4 arrêts).


Voilà ce que je retiendrai de ce GP, en somme, même si le résultat me déçoit personnellement (quand on est fan, on est fan ^^), le spectacle y était.

Un championnat sans hégémonie à l'heure actuelle donne encore plus d'intérêt même si je redoute la paire Ferrari/Alonso et son regain de performanc.,
Il y a 29 mois
Depy
Depy :
Franchement, c'est ce genre de course que j'aime ! Yann la décrit parfaitement et franchement, je ne m'attendais pas à tout ça sur ce circuit ci :)

Juste un peu déçu de voir Alonso passer si près de la victoire... Mais vu la course et la situation, je suis très content !

Par contre, je pense que le chat noir est passé de Webber à Hamilton cette année, ce n'est pas possible de faire d'aussi belles qualifications à chaque fois teintée de malchance.

Je redouterai autant Alonso/Ferrari que Hamilton/Mclaren parce que franchement, il à l'air d'avoir la tête sur les épaules et d'être capable de faire des perf de malade. Si Hamilton parvient à éviter les soucis au stand et les bêtes rétrogradations, attention à lui ! Une bataille Alonso contre Hamilton au finish aurait vraiment de la gueule comme on dit !


Et puis, nous avons pas mal de surprises au niveau des victoires et perf. Perez et Maldonnado en tête !
Il y a 29 mois
Gusgus
Gusgus :
On parle souvent des 5 vainqueurs différents, tant écuries que pilotes, en 5 GP, je me permets de faire remarquer qu'on était sortis d'une série inverse : sur les 44 GP entre Singapour 2009 et Sepang 2012 inclus, il n'y a eu que 5 pilotes (Vettel, Webber, Button, Hamilton, Alonso) et 3 écuries (Red Bull, McLaren, Ferrari) gagnants.

Le dernier vainqueur avant cette série était... Rubens Barrichello, sur Brawn GP, à Monza !

Je suis très, très impatient de voir ce que Monaco va donner avec une hiérarchie aussi incertaine ! Il y a bien sept, huit pilotes qui sont capables de l'emporter sur le rocher.
Il y a 29 mois
Bilo
Bilo :
"Il y a bien sept, huit pilotes qui sont capables de l'emporter sur le rocher"
Et après les qualifs, il n'y en aura plus qu'un ou deux ^^

En parlant de Barrichello, c'est d'autant plus dommage pour lui quand on voit la perf de Williams. Attention à Pastor pour Monaco car c'est son terrain de jeu.

Et pour parler de 5 vainqueurs différents en 5 courses, on peut aussi rajouter Hamilton et Webber la saison dernière à Abu-Dhabi et au Brésil soit 7 vainqueurs différents sur les 7 derniers GP.
Il y a 29 mois
Dino
Dino :
C'est Massa qui va gagner à Monaco vous allez voir !
Il y a 29 mois
Steve
Steve :
Le record de vainqueurs différents consécutifs, c'est 9.

C'est arrivé deux fois :

- entre les GP de France 61 et 62 avec Giancalo Baghetti, Wolfgang von Trips, Stirling Moss, Phil Hill, Innes Ireland, Graham Hill, Bruce McLaren, Jim Clark, Dan Gurney

- entre les GP d'Allemagne 82 et France 83 avec Patrick Tambay, Elio de Angelis, Keke Rosberg, Rene Arnoux, Michele Alboreto, Nelson Piquet, John Watson, Alain Prost

stat trouvée ici :
www.f1fanatic.co.uk/2012/05/14/2012-spanish-grand-prix-stats-facts/

Là, on en est à 7, comme le dit Bilo avec HAM, WEB, BUT, ALO, ROS, VET et MAL. Donc Raikkonen, Grosjean, Perez, Schumacher, Massa (!) et tous les autres, vous savez ce qu'il vous reste à faire... :lol:

Il y a 29 mois
Adelin
Adelin :
De nouveau, le vainqueur est parti de la Pole !!!

Je retiendrai ceci :
- Enorme performance des Williams (surtout la saison de laquelle ils viennent)
- Idem pour Ferrari !!!
- Superbe dépassement de Kobayashi sur Button dans le virage 5
- Accident Senna-Shumacher (personnelement, Senna n'avait pas à repartir sur la gauche >> dommage pour la pénalité de Shumi à Monaco)
- Le tête à queue de Pic sans gravité XDXD
- Et comme depuis la début de cette saison, une course palpitante, innatendue et plein de rebondissement
Il y a 29 mois
Steve
Steve :
Petite correction, la deuxième liste dans mon précédent message contient 8 noms et pas 9.
Il y a 29 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Copyright © 2007 - 2014 MotorsInside.com Mentions légales Contactez-nous À propos
Haut du site Faire un don

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.