Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Red Bull placera trois pilotes féminines pour la F1 Academy 2024

Automobile. L'entreprise autrichienne s'est lancé dans la F1 Academy avec son nouveau programme. Les trois pilotes (Hamda Al Qubaisi, Emely De Heus et Amna Al Qubaisi) et monoplaces MP Motorsport seront sponsorisées par Red Bull.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La compétition 2024 débutera le week-end du 7 mars
© Red Bull / La compétition 2024 débutera le week-end du 7 mars

Red Bull s'engage pleinement dans son nouveau programme. L'entreprise autrichienne a officialisé l'arrivée de trois pilotes dans son nouveau programme Academy. Hamda Al Qubaisi, Emely De Heus et Amna Al Qubaisi participeront à l'édition 2024 de la F1 Academy (compétition 100% féminines dans des monoplaces puissantes entre la F3 et la F4). Trois nouvelles voitures entreront sur la grille, exploitées par MP Motorsport et pilotées par les pilotes du programme Red Bull. Pour la saison 2024, Red Bull sponsorise les trois monoplaces (et les pilotes) qui concourront pour MP Motorsports.

La direction de ce département est assurée par Sarah Harrington. Ce nouveau programme s'inscrit dans la volonté du groupe Red Bull, de proposer des opportunités aux femmes. « Le programme Red Bull s'efforce d'être au cœur de la diversité et de l'égalité au sein de notre sport », est-il spécifié dans le communiqué officiel. « Il vise à encourager davantage de femmes non seulement à être fans de sport automobile, mais aussi à prendre le volant dès leur plus jeune âge et à leur fournir une voie de réussite. Le programme étend davantage l'héritage de Red Bull en matière de développement de talents, en donnant des ailes aux jeunes athlètes dans le sport automobile et au-delà. »

Les pilotes

Amna Al Qubaisi
Elle est la pilote la plus expérimentée du groupe. La pilote de 23 ans a terminé 6e de la précédente édition de la F1 Academy avec 117 points. Elle a remporté deux courses : Spielberg et Barcelone. Son parcours dans le sport automobile a débuté en karting, à 14 ans. Au cours de sa carrière, l'Émiratie a couru en F4 italienne lors de l'année 2018, en Formule 4 des Émirats arabes unis, en F3 asiatique et en Formule régionale. Championnats d'Europe.

Hamda Al Qubaisi
Elle est la sœur cadette d'Amna Al Qubaisi. La sportive de 21 ans a elle aussi participé à l'édition 2023 de la F1 Academy. L'Émiratie a obtenu une 3e place au championnat, avec quatre victoires en courses et 207 points. Tout comme sa sœur, elle a débuté en karting, avant de se diriger vers la F4 italienne en 2019, la F4 des Émirats arabes unis en 2020. Elle fait un retour en F4 italienne puis des tests FIA F3 à Magny-Cours.

Emely de Heus
La pilote Néerlandaise participe elle aussi à une 2e saison en F1 Academy. Âgée de tout juste 20 ans, la sportive a terminé 9e de la dernière édition. Elle a triomphé à Barcelone et remporté 87 points au championnat. Après avoir débuté dans le karting, Emely de Heus a couru en F4 espagnole en 2021 puis en W Serie. En 2023, le pilote néerlandais a participé au championnat de Formule 4 des Émirats arabes unis avant d'intégrer le championnat féminin.

Promouvoir le talent féminin

La F1 Academy est un championnat automobile en monoplace, exclusivement féminin à 100%. La première édition a été inaugurée en 2023. Les moteurs utilisés dans cette catégorie sont des 4 cylindres turbo de 1,4 litre, produisant une puissance de 174 chevaux à 5 500 tr/min. En termes de puissance, les voitures se situent entre les Formules 4 et 3.

Ce championnat a été initialement créé dans le but d'offrir davantage d'opportunités aux femmes pour progresser dans le sport automobile. La Formule 1 et ses séries annexes sont des compétitions mixtes. Cinq femmes seulement ont participé à des Grand Prix de F1, mais elles demeurent peu représentées dans l'histoire, principalement en raison des normes sociales et des contraintes de sponsoring. Pour évoluer dans les différentes catégories automobiles, deux critères sont cruciaux : le talent et les contrats publicitaires. Souvent, les équipes privilégient même l'aspect financier par rapport aux compétences sportives.

Les normes sociales et la faible démocratisation du féminisme dans ce sport font que peu de femmes sont attractives pour les équipes, même au niveau de la Formule 3. Ce championnat vise à donner de la visibilité à ces pilotes féminines afin qu'elles puissent progresser dans les différentes catégories. Actuellement, le championnat se déroule en sept manches avec cinq équipes de trois pilotes.

Des constructeurs déjà impliqués

En seulement un an, la F1 Academy a attiré de grands noms du sport automobile. Parmi les constructeurs, Sauber, Ferrari, Alpine et Mercedes se sont engagés dans le projet. Lors de la première édition, c'est l'équipe italienne, partenaire de la formation Ferrari, qui a remporté le titre des constructeurs. L'équipe a réalisé le doublé grâce au sacre de Marta Garcia. Cette pilote espagnole a saisi cette opportunité pour rejoindre le Championnat d'Europe de Formule Régionale (FRECA).

Pour la deuxième édition de la F1 Academy, Red Bull s'ajoutera à la liste des grands noms du sport automobile impliqués dans cette compétition. La responsable du Programme Academy s'est réjouie de l'engagement du groupe autrichien dans cette compétition exclusivement féminine. « Nous sommes ravis d'accueillir Hamda, Emely et Amna, trois pilotes incroyablement talentueuses, dans le programme », a déclaré Sarah Harrington sur le site officiel des deux taureaux rouges. « C'est un moment historique pour nous. Cela témoigne de notre engagement total envers l'avenir du sport automobile féminin. La F1 Academy offre l'opportunité de promouvoir un véritable changement dans notre industrie et constitue un excellent tremplin pour garantir une progression vers le niveau suivant aux pilotes. C'est un moment charnière pour les femmes dans le sport automobile et nous sommes impatients de voir ce que cette saison nous réserve. »

4 postes toujours vacants

À moins de deux mois de l'ouverture du championnat, quatre sièges sur 15 sont encore disponibles. Art Grand Prix et Campos Racing sont à la recherche d'une dernière pilote. Rodin Motor Sport doit encore confirmer deux sportives.

Art Grand PrixCampos RacingMP MotorsportPrema RacingRodin Motorsport
1Bianca BustamanteCarrie SchreinerEt Al QubaisiTina HausmannAbbi tirant
2Bloc LiaChloé ChambresAmna Al QubaisiÉpingle DorianeÀ déterminer
3À déterminerÀ déterminer Emely DehéusMaya WeugÀ déterminer

L'ouverture de la saison F1 Academy se tient le 7 mars, à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 7 mars. La compétition se déroulera sur sept sites différents. D'autres sponsors des trois voitures et pilotes partenaires de Red Bull Racing, Visa Cash App RB et Red Bull devraient être révélés dans les prochains jours.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut