Williams est prêt à libérer Bottas

Claire Williams se dit prête à libérer Valtteri Bottas pour qu’il rejoigne Mercedes mais seulement si cela ne met pas en péril l’équipe. La directrice de l’écurie souhaite dans un cas de départ remplacer le Finlandais par un pilote d’expérience. Felipe Massa pourrait ainsi sortir de sa retraite !  Icon For Chat#6  13
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Bottas intéresse Mercedes
© Williams / Bottas intéresse Mercedes
Alors que l’écurie Mercedes cherche un pilote pour courir auprès de Lewis Hamilton après l’annonce de la retraite de Nico Rosberg, le nom du pilote Williams Valtteri Bottas est évoqué avec insistance pour le remplacer.

La fille de Frank Williams fondateur de l’écurie éponyme se dit ouverte à la possibilité de laisser partir le Finlandais lié contractuellement avec l’équipe : « Je suis ravi de voir qu'une équipe comme Mercedes évoque Valtteri comme un remplaçant potentiel à Nico. Nous avons toujours su que Valtteri était l'un des meilleurs talents du sport et nous sommes fiers que les leaders du championnat le reconnaissent. »

Mais avant d’éventuellement laisser filer Bottas, Claire Williams souhaite que ce départ n’affecte pas les performances et l’avenir du team de Grove. Pour ce faire Williams souhaite qu’une alternative soit trouvée et va même jusqu’à évoquer un éventuel retour de Felipe Massa : « Cependant, Williams a ses propres ambitions et nous devons toujours nous assurer que nous donnons à notre équipe la meilleure opportunité d'aller de l'avant. Toute modification ne sera apportée que si Williams demeure en position de force pour être concurrentiel et se développer en 2017. Si nous permettons à Valtteri de partir, nous ne le ferons que si il existe un pilote disponible expérimentée et crédible, par exemple quelqu'un comme Felipe Massa. »

Le problème que pose ce départ est à mettre en perspective avec le recrutement du jeune Lance Stroll, champion F3 2016, et fils d’un des actionnaires de Williams qui aura besoin d’apprendre auprès d'un pilote plus expérimenté.

Sachant que Williams est motorisé par Mercedes il existe toujours la possibilité de faire venir Pascal Wehrlein protégé de la marque, mais l’Allemand ne dispose que d’une expérience d’un an dans la discipline ce qui ne rentre pas dans les critères de la structure Britannique. Dans tous les cas cela pourrait être vu comme une nouvelle déception pour Wehrlein qui espérait lorgner sur le baquet Mercedes après s’être vu préférer Esteban Ocon pour une place chez Force India.

Rappelons pour finir que Toto Wolff fait partie du management de Valtteri Bottas ce qui pourrait faciliter l'accord pour rejoindre Mercedes.
Partager
 Icon For Chat#6  13 commentaires

    Icon For Contact#1
    casper, 22 Dec. 2016, 11:15

    On lit maintenant que Hamilton ne voudrait pas de Werhleim. aurait il peur qu'on lui fasse ce qu'il avait fait avec Fernando ! Ou bien le jeunot a vraiment un melon qui a dépassé la simple nécessaire confiance en soi ! cette retraite de Rosberg nous donne décidément bien des rebondissements qui montrent que rien de tout çà n'était orchestré, que ocon chez india n'était pas le prélude de wehrlein chez merco et qu'effectivement personne n'était au courant chez merco, ils doivent l'avoir bien mauvaise ! bref tout cela sent maintenant à plein nez bottas en N°2 chez merco, et wehlein dindon de son caractère qui semble le desservir largement. çà veut dire massa pour une année de retraite supplémentaire et donc une écurie williams qui sera à mon avis très en retrait l'année prochaine.


    Icon For Contact#1
    AP01, 22 Dec. 2016, 11:28

    Oui, tu as sans doute raison @casper. Contrairement à ce que je pensais et ai écris après la retraite de Rosberg, il a sans doute pris de court son écurie. Néanmoins tout cela se tenait dans un monde de communication et de mensonges ou l'argent est roi. Et, qui sait si, dans quelques années, certaines révélations ne viendront pas donner du crédit à mon hypothèse. Attendons déjà de connaitre officiellement le nom du remplaçant de Rosberg...


    Icon For Contact#1
    dabass44, 1 Jan. 2017, 14:19

    avec 9 à 12 millions de cadeaux de manufacture Mercedes pour la saison, c'est difficile de dire non, à mon avis la décision est déjà prise et il ne reste plus qu'à réglé des soucis contractuel, Bottas roulera en Mercedes l'an prochain...


    Icon For Contact#1
    milano, 1 Jan. 2017, 14:31

    il aurait moulé son baquet déja apparemment .


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 2 Jan. 2017, 14:45

    Au fait, Lewis est un pilote qui compte plus sur son talent naturel et son instinct pendant les courses et qualif. .. C'est un type qui n'aime pas trop se saigner en blanc pour développer la voiture, raison pour laquelle durant toute sa carrière de pilote, il trouve toujours quelque chose dans son talent pour faire la différence. Certes, il peut aussi orienter et faire le boulot du développeur, mais ce n'est pas ce qui lui aspire beaucoup à mon avis... Il faut le reconnaître que Lewis a toujours eu des coéquipiers bien expérimentés techniquement ayant l'amour du développement de la voiture, à part Heikki Kovaleinen qui était à l'époque pas trop expérimenté... Je peux comprendre que Lewis ne se sente pas à l'aise à côté de Pascal Wehrlein à cause de son manque d'expérience et non de la vitesse pure... Avec Pascal Wehrlein, Lewis doit dicter toutes les directions ou presque, chose qui ne l'arrange peut-être pas, vu que c'est un pilote qui compte plus sur son talent pur et vitesse... Bottas semble le candidat idéal sur tous les candidats disponibles actuellement.... Cela ne m'étonnerait pas qu'il soit officialisé très bientôt...


    Icon For Contact#1
    AP01, 2 Jan. 2017, 16:38

    "Cela ne m'étonnerait pas qu'il (Bottas) soit officialisé très bientôt... " Merci de nous annoncer ce que tout le monde a compris depuis 2 semaines et dont certains médias annoncent pour demain ! A mon avis, Rosberg sera CDM en 2016 ! ^^


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 3 Jan. 2017, 17:56

    @ AP01, Je n'annonce rien du tout, car l'annonce officielle sera faite par Mercedes, n'est ce-pas ? J'interprète et analyse juste ce que les médias écrivent, as-tu d'autres sources à part les média ??? :o :o Une fois de plus, bonne année !! XD XD XD


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 6 Jan. 2017, 4:15

    @Alinnhomaya L'occasion de vous souhaiter une très bonne année de plaisirs mécaniques. Juste ça me brûlait de te contredire sur Lewis Hamilton car tu dis: "C'est un type qui n'aime pas trop se saigner en blanc pour développer la voiture..." Désolé, mais contrairement à ce que tu peux lire, imaginer ou interprêter c'est probablement un des pilotes historiquement les plus impliqués dans le développement technique de ses monoplaces. Tous, je dis bien tous ses ingés depuis plus de 10 ans sont unanimes sur ce sujet. Ce que tu avances me semble être une absolue contre vérité mais ta réaction est compréhensible car ce qui se passe en coulisses est souvent "off". J'ai pourtant lu ce genre de propos ailleurs et à chaque fois je me demandait bien d'où ils ont pu sortir ces délires. C'est probablement qu'il est notoire que LH a souvent un truc en plus pour faire un temps ou un partiel d'enfer même avec une monoplace qui n'est pas toujours bien équilibrée en début de week-end. Il n'est pas le seul mais c'est une de ses qualités reconnues. De là à imaginer qu'il en profite il n'y a qu'un pas trop vite franchi. Les propos sont faciles, la réalité bien différente. Au risque de paraître faire du prosélitisme pour Hamilton, l'image du fêtard qui arrive au dernier moment pour péter un temps et repart aussi vite est complètement erronée. Elle participe juste d'un lieu commun qui engendre bien des interprétations médiatiques. Par exemple à propos de ses départs manqués, il a été dit n'importe quoi et d'un mot mal interprété on a pu entendre tout et son contraire. J'ai discuté avec un collègue bien informé sur ce sujet début novembre. Lewis a reconnu avoir fait des mauvais choix de réglage dans ses tours de mise en grille croyant que cela marcherait. Il serait allé trop loin dans sa logique initiale, pourtant bien informé en amont, et il s'est planté. Il s'est mis deux ou trois fois dans une configuration inefficace mais ce n'était pas du tout en raison d'un manque d'assiduité, de manque de travail à l'usine où je ne sais quoi. Passer près de 100MKg de couple par terre en moins d'une seconde c'est un subtil dosage final que même des heures de travail ne peuvent pas garantir. La sensibilité de la carto et la qualité de l'air admis sont entre autres des variables très sensibles (parmi plein d'autres) qui modifient de manière importante la courbe de couple et avec toutes les conséquences qui vont avec (pneus, grip, etc). Là il y avait juste un mauvais choix qui a engendré par exemple un poil trop ou pas assez de grip sur l'attaque de l'embrayage via la démultiplication de la palette (qui d'ailleurs été modifiée ensuite plusieurs fois dans la saison). Malgré les multiples débriefings, ce n'était pas une situation sans risque, tant pour Lewis que pour Niko d'ailleurs, chacun faisant son choix au dernier moment. Le samedi matin et le dimanche dans le tour de mise en place on teste une config a adapter en fonction de la piste, de la température aussi de nombreux autres paramètres que l'on peaufine jusqu'au dernier moment. Ce genre de mésaventure du départ manqué est hypercommentée car très visible. Les conséquences d'un mauvais choix sont, comme on l'a vu, parfois catastrophiques. Un mauvais choix arrive aussi parfois en course dans certains compartiments techniques par exemple sur certains tours sensibles avant ou après un pit stop. Sauf que tu ne t'en rends pas compte derrière ton écran, car tu n'as pas tous les partiels, contrairement à un départ pleine focale TV ou le moindre mètre perdu est crucial. Pour conforter mes propos, je pourrais te raconter plusieurs anecdotes sur le coté "pinailleur" d'Hamilton certains vendredi ou le samedi matin revenant dix fois à la charge auprès de l'ingé piste pour tenter un réglage que personne n'avait osé. Hamilton est littéralement obsédé par la gagne et je t'assure qu'en F3 qu'il n'était déjà jamais le dernier à bosser. Et à ce que je sais cela reste totalement vrai aujourd'hui, peut être même encore plus à ce que l'on m'a dit. Et je ne crois surtout pas qu'il se repose sur son talent comme tu le laisses supposer, en tous cas ce n'est absolument pas ce que les gens de l'équipe disent de lui en interne. Rassure toi, heureusement il n'est pas le seul dans cette démarche, je sais que Vettel chez RB par exemple a été longtemps incroyablement impliqué sur la définition de sa monoplace jusque dans les deniers détails. Ce n'est pas pour autant que ces pilotes ne se loupent pas, croyant parfois détenir une vérité alors qu'ils sont complètement dans l'erreur et qu'ils persistent lourdement, même au grand dam de l'ingé. Tiens par exemple on l'a presque oublié, mais les "plantades" sur les freins arriere by wire ont été mémorables en 2014 dans certaines équipes et le rôle du pilote dans la sensibilité était là aussi décisif. Avant d'arriver à l'équilibre beaucoup ont perdu leurs nerfs. Certaines configurations étaient totalement différentes pour chaque pilote dans l'équipe. C'était parfois surréaliste. Aujourd'hui les choses ont bien changé, on a trouvé la bonne fenêtre de réglages mais ce n'est pas arrivé en claquant des doigts. Pour 2017, avec autant d'inconnues (aéro, pneus, chassis), le job ne sera pas encore de tout repos. Il faudra beaucoup de travail d'adaptation, le talent ne suffira à personne.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jan. 2017, 10:14

    V6 Turbo@, le ressenti de l'attitude d'Hamilton concernant son implication technique est liée à l'image qui transparaît dans les media. Qu'elle soit erronée, c'est probable mais si les apparences sont contraires à la réalité, c'est que les arguments en vue vont dans ce sens. L'interprétation de sa décontraction par de la nonchalance, de ses initiatives techniques - que vous relatez - pour de l'empirisme et - peut-être surtout - de son remplacement par Wehrlein lors d'essais peuvent accréditer la thèse d'un pilote suffisamment confiant dans ses capacités naturelles pour laisser le travail à d'autres, en l'occurrence à un Rosberg qui compenserait ses dons a priori moins efficients par un travail plus méticuleux. C'est bien d'avoir témoigné à l'inverse mais c'est vrai aussi que la légende préfèrera toujours le panache d'un surdoué à la réalité.


    Icon For Contact#1
    AP01, 6 Jan. 2017, 11:44

    C'est très bien d'avoir une personne (@V6 Turbo) qui sait de quoi il parle et qui est introduit dans le milieu. Cela évite de colporter n'importe quoi sur le mode affirmatif alors que les précautions de langage s'imposeraient. Cela confirme aussi que dès que quelqu'un sort de la norme ou de ce qu'on attendrait de lui (un pilote qui obéisse au doigt et à l??il à tout, qui s'écrase en toutes circonstances, qui ne sorte jamais le soir, qui ai une vie bien rangée avec femme et enfants, qui soit toujours politiquement correct, qui ne pense et vive que pour la F1, même (et surtout) en dehors des GP...) la plupart des gens sont prêts à le discréditer et à raconter des fadaises sur lui. C'est sans doute la nature humaine et ce qui rend les autres si prompts à répandre des contre-vérités. La "légende" n'a aucune valeur face à la vérité et à la réalité, sauf si on accepte la société du mensonge, des ragots et de la tromperie dans laquelle on nous berce... A ce propos, une vérité vient de tomber et va, également dans le sens de ce que j'affirme depuis bien longtemps : la F1 n'est pas un sport mais un "DIVERTISSEMENT" ! Et c'est celui qui a tout fait pour en arriver là qui le dit, Oncle Bernie himself : « Les règles sont trop complexes. Nous sommes dans du divertissement. Mais comment sommes-nous supposés divertir les gens quand le public ne comprend plus rien ? » http://www.actuf1.com/article/165153 Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas ! La F1 ne sert qu'à "vendre du temps de cerveau disponible" pour les multinationales qui vantent leurs produits (dont des alcools qui engendrent la mort sur les routes, mais la mort n'a aucune importance face à l'argent) et permettent à leurs dirigeants et leurs actionnaires d'empocher des millions sur le dos des fans de F1. Là aussi, pensez-y au moment de payer votre abonnement à C+ ou de payer votre place en tribune...


    Icon For Contact#1
    GV27, 6 Jan. 2017, 15:32

    @AlPi01, donc vous aimez Lewis Hamilton et détestez les autres pilotes , la F1 moderne et la Société ? Que faites-vous sur un forum ? Quel artisan vous a fabriqué un portable pour y participer ? Quel logiciel fabriqué maison avez vous ? Rebelle va! XD XD XD


    Icon For Contact#1
    AP01 (pas AlPi01), 6 Jan. 2017, 17:12

    @GV27, "Quel artisan vous a fabriqué un portable pour y participer ?" Personne, j'ai un ordinateur de bureau, pas un PC ! ^^


    Icon For Contact#1
    ayenge, 6 Jan. 2017, 20:05

    @casper : Moi j'aimerais bien qu'un jour on m'explique ce que Lewis a fait à Fernando en 2007 ????? La seule chose qui est apparue claire et nette est celle-ci: Fernando voulait être clairement désigné comme pilote n° 1 chez McLaren et donc Lewis pour le "seconder"... cela a rarement été la politique de McLaren !!! Et le problème qui est apparu est simple, comme Fernando l'avoue lui-même aujourd'hui: il ne s'attendait pas à ce que Lewis soit aussi compétitif !! Alors, pour les amoureux du beau sport: Est-il normal que l'on doive sacrifier un pilote au profit d'un autre alors que les deux font quasi jeu-égal ? Pour moi c'est clairement : NON !!! Aucun des deux n'a été titré ? Tant pis mais au moins le public a eu son spectacle et finalement c'est ce que l'on reproche souvent (certains du moins) à la F1: un manque de suspense et de spectacle donc je ne vois pas en quoi on se plaint aujourd'hui de ce qui s'est passé en 2007 ! Une chose est certaine: Lewis n'aurait pas eu la carrière qu'il a aujourd'hui s'il s'était "allongé" face aux désirs de Fernando. On sait tous ce qu'il est advenu de la carrière des pilotes qui ont joué le jeu de 'porteur d'eau' pour leur équipier: porteur-d'eau 1 jour, porteur-d'eau toujours ! Des Barrichelo, Webber et j'en passe pourraient en témoigner aujourd'hui et après coup deviennent pathétique dans leur post-carrière à critiquer l'équipier pour lequel ils ont travaillé (cfr Barrichelo vs Schumi). Il ne suffit pas seulement d'avoir du talent pour réussir en F1, il faut une sacrée personnalité sinon on devient une "marie couche-toi là" et c'est game over !


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top