Djeddah : Des changements mineurs du tracé pour les pilotes Ferrari

Le tracé de Djeddah a subi quelques modifications afin d’améliorer la visibilité pour les pilotes en piste. Elles restent toutefois largement insuffisantes pour Carlos Sainz Jr et Charles Leclerc.
Logo Mi mini
Rédigé par
Pour Leclerc et Sainz Jr, les changements réalisés sur le racé de Djeddah sont bien loin d'être suffisants.
© Scuderia Ferrari / Pour Leclerc et Sainz Jr, les changements réalisés sur le racé de Djeddah sont bien loin d'être suffisants.
Pour la seconde édition du Grand Prix de Djeddah, les organisateurs ont procédé à quelques améliorations du tracé, parfois trop étroit. Ainsi, les murs des virages 2, 3, 14 et 21 ont été reculés d’1,50m. Quant au dernier virage, le n°27, l’espace a été élargi, passant de 10,5m à 12m. Par ailleurs, des plaques lisses ont été installés à différents endroits afin de permettre aux pilotes de longer les murs sans pour autant endommager les monoplaces.

Si des pilotes comme Sebastian Vettel et George Russell se sont plaints du manque de sécurité et de visibilité sur le circuit, les pilotes Ferrari ont eux aussi réagi à ces nouvelles mesures.

« Je discutais avec Charles sur le fait qu’ils aient déplacé le mur, mais la ligne de conduite reste très près du mur. », a expliqué Carlos Sainz Jr. « Cela signifie que notre visibilité ne s’améliore pas. Pour moi, ça montre juste qu’on doit encore resserrer cette relation avec la FIA, faire encore mieux parce qu’on attendait un pas dans la bonne direction. », a-t-il poursuivi.

« À mon avis, ce n’est pas beaucoup mieux. C’est éventuellement une très petite, minuscule, toute petite amélioration. », a confié l’Espagnol.

Un sentiment commun chez Ferrari



Son coéquipier chez Ferrari, Charles Leclerc, partage cette vision. Pour le récent vainqueur du Grand Prix de Bahreïn, ces changements ne sont pas suffisants.

« Ça va dans la bonne direction, mais je ne pense pas que ce soit suffisant, surtout dans ce que j’ai vu de la dernière partie. », a révélé Leclerc. « Mais dans la première partie, du virage 4 au virage 12, ça n’a pas tant changé alors que c’était probablement la partie la plus critique. ».

« Je ne sais pas si ce sera vraiment significatif au point de voir une situation complètement différente. », a-t-il confié. « D’une année à l’autre, ça peut être complètement différent. Ça dépend du nombre d’accident que nous aurons. Mais je ne pense pas que les changements qui ont été faits apportent un scénario différent de l’an passé. », a déploré Charles Leclerc.

Dernières actus sur Grand Prix d'Arabie Saoudite

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut