Vettel "devrait prendre sa retraite" pour Minardi

Positif au Covid lors des deux premiers Grand Prix, Sebastian Vettel a pris le départ de sa première course de la saison ce dimanche à Melbourne. Une course qu'il a finit dans le mur 22 tours plus tard. Son niveau et son investissement interrogent et les spéculations vont bon train sur le futur du quadruple champion du monde.
Logo Mi mini
Rédigé par
Sebastian Vettel n'est plus que l'ombre de lui même cette saison.
© Aston Martin / Sebastian Vettel n'est plus que l'ombre de lui même cette saison.
Ce week-end, Sebastian Vettel n'a semblé que l'ombre de lui même, loin du pilote qui remportait quatre championnats du monde consécutifs entre 2010 et 2013. L'Allemand a plus rappelé sa version 2020, lors de son ultime saison chez Ferrari. Outrageusement dominé par son coéquipier Charles Leclerc et peu aidé par une monoplace manquée, Vettel avait terminé 13ème du championnat. Au-delà du résultat désastreux, l'Allemand paraissait désintéressé et pas franchement heureux de prendre la piste.

Cette saison 2022 rappelle ainsi étrangement 2020. Alors qu'il entame sa deuxième saison chez Aston Martin, Sebastian Vettel est à nouveau handicapé par une monoplace mal née (0 points pour l'écurie après trois courses). Le pilote de 34 ans a manqué les deux premières courses pour un test positif au Covid et a cédé sa place à son compatriote Nico Hülkenberg. Son retour à Melbourne s'est soldé par un week-end catastrophique dont l'image qui restera est le tour d'honneur en scooter qu'il a offert aux fans, casque enlevé, après une énième panne de son AMR22 en essais libres 1.

L'image a fait le tour du monde et a surpris, tant elle semblait montrer le désintérêt du pilote après ses ennuis mécaniques et tant cette balade improvisée ressemblait à un tour d'adieu. L'Allemand ne semble plus avoir beaucoup d'envie de conduire cette Aston Martin, si loin du compte, et pour certains observateurs, Vettel connaît peut être ses derniers moments en Formule 1.

« Il a juste l'air désintéressé. C'est l'impression que j'ai. Je le connais depuis longtemps, on a été coéquipiers en 2006 et ce n'est pas le langage corporel qu'il a quand il donne le meilleur de lui même. », a analysé Paul Di Resta, son coéquipier en Formule 3 en 2006.

Pour Giancarlo Minardi, fondateur de l'écurie éponyme qui a lancé notamment Fernando Alonso en F1, la carrière de Sebastian Vettel arrive à son crépuscule. « Il devrait prendre sa retraite. Il a gagné beaucoup d'argent, beaucoup de titres, mais il n'en gagnera plus maintenant », a lancé l'Italien.

Une réflexion qu'avait déjà partagé à demi-mot le principal concerné avant le début de saison. « D'une certaine façon, je vais commencer à penser à mon futur. Après mes succès passés, c'est logique, je veux encore gagner. Donc mon futur dépendra de si je peux y arriver. », avait déclaré Vettel.

Sa dernière victoire remonte au Grand Prix de Singapour 2019 et il sera compliqué pour lui de décrocher son 54ème succès en Formule 1 cette saison tant sa monoplace est en difficulté. Certaines rumeurs voudraient que Vettel ait manqué volontairement le Grand Prix d'Arabie Saoudite quand d'autres bruits de couloir avancent que l'Allemand pourrait quitter le sport avant même la fin de saison. Si ces informations restent pour l'instant de simples rumeurs, ce qui est sûr c'est que Sebastian Vettel n'a plus l'air d'avoir en lui la flamme et l'envie de courir.

Dernières actus sur Vettel

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut