Albon blâme la dégradation de ses pneus

Avec une stratégie à quatre arrêts pendant la course, Alex Albon a révélé qu'avec l'importante dégradation de ses pneus, s'arrêter de nouveau lui aurait sûrement fait gagner du temps.
Logo Mi mini
Rédigé par
Alex Albon a été victime d'une dégradation éclaire de ses pneus sur le tracé catalan
© Williams / Alex Albon a été victime d'une dégradation éclaire de ses pneus sur le tracé catalan
Quatre. C'est le nombre d'arrêts d'Alex Albon lors de ce Grand Prix d'Espagne 2022. Un nombre de passage aux stands anormalement élevé qui s'explique par une dégradation exceptionnelle des pneus du Thaïlandais. La faute notamment à une température extrêmement élevée sur la Catalogne ce dimanche.

Dans les premiers pilotes à s'être arrêté, au tour 11, Albon a ensuite été le deuxième pilote de la grille à changer de pneus une seconde fois, au tour 25, après Lewis Hamilton au tour 22 qui s'était déjà arrêté à la fin du premier tour. Un passage aux pneus mediums au tour 45 a ensuite été un échec, puisque le pilote Williams repasse par la voie des stands 9 tours plus tard pour passer le drapeau à damier en pneus tendres.

« Pendant les tours pour aller sur la grille j'avais déjà de la dégradation et c'était pareil pendant la course, » explique Albon. « Nous avons fait quatre arrêts mais j'aurais pu en faire cinq ou six et cela aurait été probablement plus rapide. »

« Il y avait juste une dégradation incroyable, je pense que j'étais 20 km/h plus lent que tout le monde dans les virages 3 et 9, juste en train de lutter là-bas. Normalement, nous ne sommes pas si mal. Je pense qu'il y a quelque chose que nous devons vérifier parce que ce n'était pas normal. »

Albon a indiqué que même en baissant son rythme, il lui était impossible de garder ses pneus en vie. « Je pilotais aussi lentement que possible et les pneus continuaient de mourir. Et pas un petit peu, j'ai fait mes trois premiers tours 2,5 à 3 secondes plus lentement que d'habitude et il y avait toujours une dégradation massive. C'était des secondes de perdues, directement après le premier tour. »

« Donc c'était un peu étrange. Comme j'ai dit, ce n'est pas normal. La dégradation était élevée et nous nous y attendions, mais aujourd'hui, c'était en effet un peu étrange. »

Alex Albon a terminé en 18ème position, dernier des pilotes encore en course à deux tours du leader.

Dernières actus sur Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut