Le Grand Prix de Monaco comme apothéose pour Alfa Roméo ?

Avec une voiture qui correspond parfaitement aux types de tracés comme Monaco, Alfa Romeo peut s'attendre à un bon week-end en principauté.
Logo Mi mini
Rédigé par
L'écurie de Frédéric Vasseur peut s'attendre à une bonne performance en principauté.
© Alfa Romeo / L'écurie de Frédéric Vasseur peut s'attendre à une bonne performance en principauté.
Neuvième du classement constructeurs avec treize petits points en 2021, beaucoup avaient peur pour Alfa Romeo en 2022. Mais comme Ferrari ou Haas, cette nouvelle règlementation est synonyme d'un gros pas en avant pour l'équipe, qui a déjà inscrit 39 points en seulement six courses.

La C42 est très bien née et la voiture se bat dans le haut du midfield, notamment avec un Valtteri Bottas retrouvé après son passage chez Mercedes. Avec 38 points, le Finlandais enchaine les excellentes performances et siège à la huitième place du classement pilotes. Malchanceux sur les deux dernières courses, son coéquipier Guanyu Zhou, rookie cette saison, a tout de même inscrit son premier point en Formule 1 lors de sa première course à Bahreïn.

Après un Grand Prix d'Espagne bien mené par Valtteri Bottas, qui ramène encore de précieux points en terminant sixième, le week-end qui arrive pourrait encore mieux se passer si l'on en juge les performances de la voiture. Très performante dans les virages lents, Monaco pourrait parfaitement correspondre à l'équipe de Frédéric Vasseur.

« Je pense que la semaine prochaine, la piste conviendra parfaitement à notre voiture, » a déclaré Bottas après le Grand Prix d'Espagne. « Il s'agit principalement de virages lents et notre voiture est vraiment bonne dans les virages lents. »

Xevi Pujolar, le responsable de l'ingénierie de piste de l'équipe, ne s'attend tout de même pas à jouer la victoire. « En termes de performance, je ne m'attends à rien de magique c'est sûr. Nous sommes forts dans les vitesses lentes, mais les meilleures équipes le sont aussi. Ce n'est pas comme si nous étions bien meilleurs qu'eux, nous sommes plus proches d'eux. Nous aurons probablement un meilleur écart par rapport au midfield, un peu plus de marge. Mais je pense que pour la Ferrari, la Red Bull et la Mercedes, compte tenu de leurs performances dans le secteur 3 [à Barcelone], ils sont toujours bons. »

Pujolar admet quand même que quelque chose est possible si des faits de course arrivent. « Nous nous battions pour la P4 [en Espagne] et puis nous finissons P6, alors pourquoi ne pas être de nouveau P4 ou mieux ? Pour sûr, nous essayons. Si quelqu'un fait une erreur, nous essaierons d'en profiter. Mais la priorité numéro 1 pour nous est de nous assurer que les deux voitures sont rapides, parce que si nous avons Zhou bien placé aussi, nous sommes un candidat solide. »

Beaucoup d'attente figure donc autour d'Alfa Romeo pour ce Grand Prix de Monaco. Rendez-vous vendredi (et non jeudi) pour les premières vérités de la piste.

Dernières actus sur Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut