La Formule 1 espère atteindre la neutralité carbone d'ici 2030

En 2019, la Formula One Management a annoncé sa volonté d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2030. Trois ans plus tard, la F1 révèle son plan d'action.
Logo Mi mini
Rédigé par
Associée à Aramco, la F1 vise le zéro émission pour 2030.
© Aston Martin / Associée à Aramco, la F1 vise le zéro émission pour 2030.
Le sport automobile a par moment mauvaise réputation quant à son coté polluant et dangereux pour l'environnement. Bien que les voitures en Formule 1 ne soient absolument pas responsables de la majorité des émissions de CO2, l'objectif reste premièrement de réduire au maximum les rejets polluant de ces monoplaces.

Depuis 2014, avec l'introduction des systèmes hybrides obligatoires dans la catégorie reine, la tendance à l'éco-responsabilité de la F1 n'a fait que grandir. Avec le contexte mondial actuel, il semblerait que la Formule 1 veuille se placer comme porte-étendard d'une automobile plus verte.

Parmi les mesures présentées par la FIA, deux d'entre elles sortent du lot. La première concerne l'optimisation de la logistique afin de réduire au maximum l'utilisation de porte-conteneurs et d'avions cargos. En effet, avec un calendrier de plus en plus rempli, la Formule 1 doit mieux s'organiser pour optimiser au mieux sa logistique pour réduire les émissions de CO2 liées de cette dernière. Actuellement, la logistique représente 45 % des émissions polluantes, selon un rapport de la FOM.

Un moteur plus vert d'ici 2026



La prochaine révolution en Formule 1 est prévue pour 2026 avec l'introduction des nouveaux règlements concernant les motorisations. Aucun projet clair n'est mis sur la table pour l'instant, mais une chose est déjà actée : le moteur restera au moins en partie thermique et alimenté avec un carburant synthétique renouvelable.

Information qui est passée inaperçue en 2022, le carburant des monoplaces comprend désormais 10 % de bio-carburant sous forme d'éthanol, ce dernier permettant de réduire l'empreinte carbone des voitures. En effet, afin de produire cet éthanol, de grandes quantités de betteraves et de canne à sucre sont utilisées, permettant par photosynthèse d'utiliser du CO2 pour au final produire ce bio-carburant.

La Formule 1 pourra compter sur son partenariat avec la société pétrolière Aramco (responsable d'environ 5 % des émissions de CO2 dans le monde, et estimée a 28 milliards de tonnes de CO2 d'ici 2030) afin de l'aider vers ses objectifs sur le long terme.

Dernières actus sur FIA

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut