Il y a sept ans, Jules Bianchi s'en est allé

Voilà sept ans que l'étoile montante tricolore, Jules Bianchi, nous a quittés, après neuf mois de coma suivant son terrible crash à Suzuka.
Logo Mi mini
Rédigé par
Jules Bianchi a été fauché en pleine ascension. Le monde du sport automobile fête, ce 17 juillet, un funeste anniversaire.
© Marussia / Jules Bianchi a été fauché en pleine ascension. Le monde du sport automobile fête, ce 17 juillet, un funeste anniversaire.
Il est le pilote qui, par un funeste coup du sort, a motivé plus que jamais la F1 à mettre l'accent sur la sécurité. Jules Bianchi, le 5 octobre 2014, est parti en aquaplaning sous le déluge de Suzuka, avant d'aller frapper de plein fouet une grue qui dépannait la Sauber d'Adrian Sutil.

Ce choc à la tête a définitivement convaincu la catégorie reine à protéger le talon d'Achille des pilotes. Le Halo, vivement critiqué pour son esthétique, a prouvé son efficacité à de nombreuses reprises : le choc Alonso-Leclerc (Spa 2018), le crash de Romain Grosjean à Bahrein il y a deux ans et récemment au secours de Guanyou Zhou, à Silverstone.

Comme l'avait dit Sebastian Vettel, lors de sa victoire en Hongrie, en 2015 : « Tu seras toujours dans nos cœurs et on sait que, tôt ou tard, tu aurais fait partie de (Ferrari). »

Le monde du sport automobile n'oubliera jamais le pilote niçois, la rédaction de MotorsInside non plus. L'esprit de Jules Bianchi, allons savoir, pourrait aider son poulain, Charles Leclerc, dans la quête de son premier titre mondial.

Dernières actus sur Bianchi

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut