Lewis Hamilton critique les équipes ayant refusé la 4ème zone de DRS à Singapour

F1. Le tracé de Singapour a connu une modification de tracé, cette année. Quatre virages ont été supprimés pour offrir une ligne droite où une zone de DRS aurait pu être implantée. Quatre équipes l'ont refusée, une décision que Lewis Hamilton ne comprend pas.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Une quatrième zone de DRS aurait pu être implantée.
© Motors Inside / Une quatrième zone de DRS aurait pu être implantée.

C'était la grande question du début de week-end. Pourquoi une quatrième zone de DRS n'a pas été introduite à Singapour ? À cause de travaux réalisés au niveau de la berge, les virages au niveau de la grande tribune ont été retirés. Ainsi, les anciens virages 16, 17, 18 et 19 ont été remplacé par une longue ligne droite.

Motors Inside sans pub ?

Au courant depuis plusieurs mois de ces travaux, la FIA avait demandé aux dix équipes de tester sur simulateur le nouveau tracé. Il avait été demandé d'essayer cette version du circuit de Singapour avec un DRS, et d'évaluer les risques de la présence d'une petite cassure au milieu de la ligne droite.

Mais, les écuries se sont concentrées davantage sur les essais des Grand Prix estivaux plutôt que de celui de Singapour. À ce moment, plusieurs équipes avaient refusé l'ajout d'une zone de DRS, ici. Mais, à la veille des premiers essais, le sujet a de nouveau été mis sur la table. Le GPDA a indiqué que les équipes étaient finalement d'accord pour introduire cette nouvelle zone.

Une question de sécurité

Mais lorsque la FIA a demandé aux écuries leur choix définitif, quatre se seraient retirées et décliné l'offre. Sachant que pour modifier le tracé, l’unanimité est requise, le circuit est resté tel quel. Une décision que Lewis Hamilton ne comprend pas.

« Je pense que nous avons besoin du DRS dans cette nouvelle dernière section, ce que tous les pilotes ont demandé à la FIA. Et la FIA a demandé à toutes les équipes et quelques unes ont refusé », indique le pilote Mercedes. « Les équipes devraient être pour et pas contre. Et c'est intéressant d'avoir peu d'équipes qui sont contre. »

Certains pilotes ont justifié ce choix à cause de la présence d'une cassure au milieu de la ligne droite. Cette petite courbe n'assurerait pas la sécurité dans cette zone. Par exemple, Valtteri Bottas suggérait de la faire démarrer assez tard, pour éviter tout risque.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Singapour

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut