Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Les équipes de Formule 1 démentent avoir un quelconque problème avec les Wolff et la F1 Academy

F1. Nouveau rebondissement dans l'affaire des prises illégales d'intérêts concernant le couple Toto et Susie Wolff, sur lesquels la FIA a annoncé avoir ouvert une enquête, après des plaintes reçues des directeurs d'équipes sur des informations secrètes que le team principal de Mercedes aurait en sa possession. Mais hier, les neuf écuries de la grille ont nié s'être plaintes auprès de la FIA.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Susie Wolff s'est exprimée sur X et a démenti tout conflit d'intérêts
© Motors Inside / Susie Wolff s'est exprimée sur X et a démenti tout conflit d'intérêts

La première équipe à avoir nié les allégations était bien sûr Mercedes. Elle a été la première à réagir pour défendre son directeur contre l'enquête et les soupçons de la FIA sur Toto Wolff. Dans une déclaration ferme publiée mardi soir, Mercedes a nié les allégations portées contre Wolff et a exigé une transparence totale de la FIA sur ce qui se passait : « Bien entendu, nous sollicitons une correspondance complète, rapide et transparente de la part du service de conformité de la FIA concernant cette enquête et son contenu. »

À la suite de cette accusation, les équipes de Formule 1 se sont unies pour nier que l'une d'entre elles se soit plainte auprès de la FIA concernant des allégations ayant déclenché une enquête de conformité contre le patron de Mercedes, Toto Wolff, et son épouse Susie, directrice exécutive de la F1 Academy.

Dans son communiqué, la FIA a déclaré que son enquête de conformité avait été motivée par des spéculations dans les médias, qui faisaient référence à un article du magazine BusinessF1, tandis que des sources au sein de l'instance dirigeante ont indiqué qu'il y avait eu des plaintes de la part des directeurs d'équipe.

Mais les suggestions auxquelles les directeurs d’équipe s’opposaient semblent avoir été fausses, tous les rivaux de Mercedes déclarant qu’ils n’étaient impliqués dans aucune plainte. Dans un effort coordonné pour montrer leur soutien à Susie Wolff en particulier, les équipes ont toutes publié des déclarations presque identiques mercredi soir, indiquant clairement qu'elles n'étaient pas le déclencheur des actions de la FIA.

Les déclarations des équipes se sont faites uniformément sur les réseaux ce mercredi soir. Alfa Roméo Sauber, AlphaTauri, Red Bull, Ferrari, McLaren, Aston Martin, Williams et Haas ont communiqué le même message. Il ne manque donc que Mercedes qui n'a pas communiqué. Les communiqués indiquent : « Nous pouvons confirmer que nous n'avons déposé aucune plainte auprès de la FIA concernant l'allégation d'informations de nature confidentielle échangées entre un directeur d'équipe de F1 et un membre du personnel de la FOM »

« Nous sommes heureux et fiers de soutenir la F1 Academy et son directeur général à travers notre engagement à sponsoriser un participant dans nos livrées à partir de la saison prochaine »., ont-ils déclaré.

Plus tôt dans la journée, Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull, connu pour avoir connu des moments difficiles avec Toto Wolff dans le passé, a également déclaré que son équipe n'avait rien déposé d'officiel auprès de la FIA.

S'adressant à Sky Sports News, Horner a déclaré : « Écoutez, nous avons une grande rivalité sur la piste, mais nous n'avons déposé aucune plainte officielle, que ce soit concernant Susie, Toto ou Mercedes, auprès de la FIA ».

« En fait, Red Bull a été l'équipe qui s'est le plus impliquée dans la F1 Academy depuis sa création et au point qu'entre les deux équipes appartenant à Red Bull, nous engagerons trois voitures. Nous travaillons en étroite collaboration avec Susie qui fait un excellent travail sur la F1 Academy ».

« Donc, je pense que nous, comme d’autres, avons été assez surpris par la déclaration publiée hier soir. Mais cela n’a certainement pas été incité, requis ou déclenché par Red Bull ».

L'unité presque sans précédent de réponse aux allégations parmi les équipes servira probablement à faire pression sur la FIA pour qu'elle fournisse une explication sur ce qui a motivé sa décision d'impliquer le département de conformité.

Mercredi soir, il semblerait que Mercedes n'ait encore reçu aucune correspondance officielle de la FIA concernant l'enquête, même si la FIA avait décidé de rendre publique une déclaration aux médias mardi soir.

De son côté Susie Wolff a expliqué sur les réseaux sociaux réfuter ces allégations : « Je suis profondément insultée mais néanmoins peu étonnée par les allégations faites. C'est décourageant que l'on remette en question mon intégrité de cette manière, surtout lorsque cela repose sur un comportement intimidant et misogyne, et se concentre sur mon statut marital plutôt que sur mes compétences. Je refuse de laisser ces allégations infondées éclipser mon dévouement et ma passion pour l'Académie de Formule 1. Dans les termes les plus forts possibles, je rejette ces allégations. »

C'est le magazine papier BusinessF1 qui a dévoilé ces informations qui pour l'instant semblent donc au stade seulement d'une enquête de la FIA. La FIA n'a pas directement communiqué l'enquête à ce stade.

« La FIA est consciente des spéculations médiatiques entourant l'allégation selon laquelle des informations de nature confidentielle auraient été transmises à un directeur d'équipe de F1 par un membre du personnel de la FOM. Le Département de Conformité de la FIA examine cette affaire. »

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Conflits d'intérêts

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut