Grand Prix du Japon : Max Verstappen et Sergio Perez signent un nouveau doublé Red Bull

F1. Deux semaines après le doublé Ferrari, Red Bull remet les pendules à l'heure. Jamais inquiété, Max Verstappen s'impose devant son coéquipier et Carlos Sainz. Un crash au premier tour entre Daniel Ricciardo et Alex Albon a engendré un drapeau rouge et un nouveau départ.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Après son abandon en Australie, Max Verstappen gagne à nouveau, sur le tracé de Suzuka au Japon.
© Motors Inside Antoine Lapeyre / Après son abandon en Australie, Max Verstappen gagne à nouveau, sur le tracé de Suzuka au Japon.

Pour la 4ème fois de suite, Max Verstappen s'élance de la pole position cette saison. Sergio Perez l'accompagne sur la première ligne, Lando Norris part derrière Max Verstappen, le Britannique s'était retrouvé côte à côte avec le champion du monde au premier virage en 2023.

Motors Inside sans pub ?


Les feux s'éteignent et Max Vesrtappen prend un bon départ, Sergio Perez ne parvient pas à l'inquiéter au premier virage. Derrière les Red Bull, Lando Norris est en difficulté, Carlos Sainz tente de prendre l'avantage à l'intérieur mais finit par lâcher. Les 6 premières places restent inchangées.

Une Williams apparait à l'écran, c'est celle d'Alex Albon qui est dans le mur au virage 3 ! Juste avant les Esses, Daniel Ricciardo, qui avait pris un mauvais envol, ne voit pas Alex Albon à sa droite et le tasse dans l'herbe. L'accrochage propulse les 2 monoplaces dans le mur de pneus. Le nez de la voiture du pilote Thaïlandais est venu se glisser sous la barrière de pneumatiques. Le drapeau rouge est brandit ! Décidemment Daniel Ricciardo n'est pas en réussite cette saison, lui qui a besoin de bons résultats. Du côté de Williams cela fait beaucoup de casses en quelques semaines.


Un nouveau départ arrêté après le drapeau rouge

C'est le classement à l'issue du premier secteur qui fait office de nouvelle grille de départ. 14h32 heure locale, 7h32 en France le Grand Prix peut repartir après l'évacuation des deux monoplaces. Cinq pilotes font le pari de chausser des gommes dures avant le nouveau départ arrêté : les Mercedes, les Alpines et Logan Sargeant.

À nouveau les premières positions restent inchangées au départ. Max Verstappen malgré un envol un peu plus difficile que le premier parvient à conserver la première place. Yuki Tsunoda, 10ème initialement sur la grille, puis repartit 12ème, prend un excellent deuxième départ et remonte 3 places. A l'entame du cinquième tour, George Russell reprend sa position, et le Japonais retrouve la 10ème place.

Esteban Ocon, d'abord légèrement tassé par Pierre Gasly au départ, dépasse son coéquipier à l'intérieur du deuxième virage et fait coup double en dépassant Valterri Bottas également. Un moment dixième, il ne tient pas face au Finlandais d'abord, puis Lance Stroll et occupe la douzième place à l'entame du 6ème tour.

Carlos Sainz en embuscade pour le podium derrière Lando Norris, indique à la radio que son ancien coéquipier commence à souffrir avec ses gommes. Max Verstappen échange avec son ingénieur, la voiture d'origine sous-vireuse tend à survirer. Ils modifierons les réglages lors de l'arrêt au stand. George Russell se plaint de vibrations inhabituelles sur le volant de sa Mercedes.

Des pneumatiques qui souffrent de la chaleur

A l'entame du douzième tour, Lando Norris s'arrête pour chausser des pneus durs. Le balais des premiers arrêts aux stands débute, Oscar Piastri imite son coéquipier un tour plus tard. Lewis Hamilton, de lui-même, laisse passer George Russell, visiblement plus à l'aise en course. Guyanu Zhou rentre au garage et abandonne à cause d'un problème sur la boite de vitesse.

L'arrêt anticipé de Lando Norris l'oblige à remonter le peloton en nous gratifiant de magnifiques manœuvres, comme le dépassement par l'extérieur au virage 1 et 2 sur Lewis Hamilton. Les gommes dures s'usent rapidement : au 19ème tour seulement Lewis Hamilton indique que ses pneus « sont morts ». Esteban Ocon lui aussi repartit en pneus durs, s'arrête à nouveau au tour 20 pour rechausser des durs, signe que les gommes fatiguent très vite dans des conditions bien plus chaudes que le reste du week-end.

Une bataille Ferrari - Lando Norris pour le podium

Charles Leclerc, le seul à ne pas s'être encore arrêté, se loupe au freinage du virage 9 et permet à Sergio Perez de prendre sa deuxième position. Lando Norris se rapproche dangereusement du Monégasque. Les 2 pilotes s'arrêtent au même moment, à la mi-course, le pilote Ferrari conserve sa position. Lando Norris ne comprend pas un arrêt si tôt pour couvrir la stratégie Ferrari, alors qu'il semblait avoir plus de rythme que le Monégasque. À un peu moins de 40 tours de courses, après la salve des deuxièmes arrêts, les 2 pilotes se retrouvent 3ème et 4ème.

Yuki Tsunoda fait lever la foule en dépassant Niko Hülkenberg dans les Esses, par l'extérieur s'il vous plaît ! Il est provisoirement 10ème, ce qui serait ses premiers points marqués à domicile. Sergio Perez s'arrête au 35ème tour de course. Red Bull signe l'arrêt le plus rapide de la saison en 2,0 secondes. Logan Sargeant, alors 15ème, va tout droit au virage 9, manquant son freinage. Il parvient à s'arrêter avant le mur de pneus et repart sans dommage apparent.

Carlos Sainz croque Lando Norris sur la ligne droite de départ/arrivée à l'aide du DRS. Le pilote Ferrari s'est rapproché suite au blocage de roue de la McLaren dans l'épingle du virage 11. Au 45ème tour de course, l'espagnol revient dans les échappements de son coéquipier. Les ingénieurs indiquent à Charles Leclerc qu'il ne se bat pas contre Carlos Sainz, qui est sur une stratégie décalée, mais contre Lando Norris. Le vainqueur de Melbourne dépasse son coéquipier facilement avec le DRS, au même endroit que Lando Norris, un tour plus tôt. Il grimpe sur le podium.

George Russell plonge à l'intérieur de la chicane sur Oscar Piastri. L'Australien est forcé à couper et conserve sa position. Dans le dernier tour Oscar Piastri se loupe et permet à George Russell de le dépasser pour la gain de la 7ème place.

À un tour de l'arrivée Max Verstappen se permet d'augmenter le rythme pour aller chercher le point du meilleur tour en course. Chose faite en pneus durs. Il s'impose avec plus de 12 secondes d'avance sur son coéquipier Sergio Perez. Carlos Sainz monte sur le podium pour la 3ème fois cette saison. Yuki Tsunoda inscrit son premier point à domicile.

Le classement du Grand Prix du Japon 2024

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing1:54.23.56653
2PerezOracle Red Bull Racing+12.53553
3SainzScuderia Ferrari+20.86653
4LeclercScuderia Ferrari+26.52253
5NorrisMcLaren F1 Team+29.70053
6AlonsoAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+44.27253
7RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+45.95153
8PiastriMcLaren F1 Team+47.52553
9HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+48.62653
10TsunodaVisa Cash App RB Formula One Team+1 tour52
11HülkenbergMoneyGram Haas F1 Team+1 tour52
12StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1 tour52
13MagnussenMoneyGram Haas F1 Team+1 tour52
14BottasStake F1 Team +1 tour52
15OconBWT Alpine F1 Team+1 tour52
16GaslyBWT Alpine F1 Team+1 tour52
17SargeantWilliams Racing+1 tour52
18GuanyuStake F1 Team +DNF12
19RicciardoVisa Cash App RB Formula One Team+DNF0
20AlbonWilliams Racing+DNF0

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

270 photos dans l'album

Les photos du Grand Prix du Japon 2024. Toutes les photos

300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-1.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-10.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-100.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-101.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-102.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-103.jpg300_motorsinside-antoinelapeyre-Japon-Dimanche-104.jpgComplément
Fond circuit
Drapeau JaponGP Japon
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 5 avr.
04h30 - 5h30
Samedi 6 avr.
04h30 - 5h30
Dimanche 7 avr.
07h - 8h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut