Charles Leclerc satisfait de sa course à Suzuka malgré une mauvaise qualification

F1. Après s'être raté en qualifications samedi, Charles Leclerc est remonté de la huitième à la quatrième place lors du Grand Prix du Japon grâce à une bonne stratégie des pneus et une terrible erreur de McLaren.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc lors du Grand Prix du Japon dimanche
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / Charles Leclerc lors du Grand Prix du Japon dimanche

Parti 8e au Grand Prix du Japon après s'être raté en qualifications samedi, Charles Leclerc a pu remonter jusqu'à la quatrième place, échouant au pied du podium face à son coéquipier. Au restart après le drapeau rouge, Leclerc a pu dépasser Hamilton, malgré un étonnamment bon départ du Britannique sur pneus durs. Mais il ne parvient ensuite pas à prendre l'avantage sur Piastri. Il essuie plus tard une grossière erreur au tour 26, parti dans l'herbe au virage 9 après avoir manqué son freinage et laissant ainsi une énorme opportunité à Sergio Perez.

Motors Inside sans pub ?

Mais le Monégasque a pu profiter d'une terrible erreur de stratégie de McLaren : cette dernière appelle Lando Norris au stand en même temps que lui, ce qui lui permet de rester devant le Britannique et juste devant George Russell lors de la sortie des stands. Gros loupé de McLaren, qui cherchait à dépasser le Monégasque.

Charles Leclerc a ensuite bataillé avec Carlos Sainz en fin de course pour le podium. Ferrari fait signe au Monégasque qu'ils se battent contre Norris, pas contre Sainz. Mais l'Espagnol est plus rapide et dépasse donc son coéquipier, ce qui lui permet de décrocher son troisième podium en trois courses disputées, et son 20e de sa carrière en F1. Leclerc voit ainsi Sainz se rapprocher à quatre petits points au championnat, alors qu'il a manqué un Grand Prix pour cause d'appendicite.

Une bonne stratégie avec les pneumatiques

De son côté, Charles Leclerc a remporté le titre honorifique de pilote du jour à Suzuka. Plutôt surprenant vu son manque de rythme face à son coéquipier, mais qui est sans doute dû à sa remontée depuis la huitième place. On doit en effet avouer qu'il a pu mettre en avant une gestion stratégique des pneus et une course intelligente. Après le redémarrage de la course, il a su gérer ses pneus medium pendant 25 tours avec brio.

Son équipe a pris la décision d'équiper les deux voitures de pneus medium neufs, avec pour objectif de parcourir la distance restante avec un seul arrêt supplémentaire. Cette stratégie a permis à Leclerc de prendre la tête de la course pendant quelques tours avant de passer aux pneus durs avec 27 tours restants, juste au moment où son rival Lando Norris effectuait son deuxième arrêt.

Malgré un relais très long, Leclerc a maintenu un rythme soutenu, ne perdant pas de temps à retenir ses adversaires et préférant gérer ses pneus pour maximiser ses chances. C'est grâce à cette stratégie que le pilote monégasque a réussi à remonter de la huitième à la quatrième place.

« En regardant uniquement la course d'aujourd'hui, je suis plutôt satisfait, car il n'y a rien que nous aurions pu faire de mieux », a réagi le Monégasque après la course. « Notre rythme, la gestion des pneus, la communication et la stratégie étaient tous vraiment bons. Cependant, ce qui nous a empêchés d'obtenir un meilleur résultat global découle principalement de notre qualification d'hier », a-t-il regretté.

« Depuis l'Australie, nous avons eu des difficultés à mettre les pneus dans la bonne fenêtre de température lors des tours de chauffe en qualification, ce qui est quelque chose que nous n'avions jamais eu de difficulté à faire auparavant, donc nous devons vraiment nous concentrer là-dessus dans les prochains jours pour nous assurer de tout mettre en place en Chine », a encore expliqué celui qui porte le numéro 16.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut