Un nouveau format sprint pour le retour du Grand Prix de Chine

F1. Pour le retour du tracé de Shanghai, le Grand Prix de Chine (19 au 21 avril) sera le premier format sprint de la saison. En 2024, la Formule 1 va tester un nouveau format sprint, qui a été longtemps demandé par les écuries.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La Red Bull lors du dernier Grand Prix de Chine en 2019
© Red Bull / La Red Bull lors du dernier Grand Prix de Chine en 2019

C'est le retour du Grand Prix de Chine au calendrier 2024. La Formule 1 revient dans la métropole chinoise après cinq années sans le tracé de Shanghai. Depuis 2019, les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, ont empêché le bon déroulé de ce GP.

Motors Inside sans pub ?

Pour marquer le coup, les organisateurs de la F1 et FOM ont décidé d'offrir au circuit chinois l'occasion d'observer les débuts du format sprint.

C'est aussi une première pour Guanyu Zhou qui va découvrir l'ambiance d'une course dans sa ville natale, pour la première fois dans sa carrière en tant que pilote de F1.

Au total, il y aura six courses sprint dans la saison. Après la Chine, c'est Miami, l'Autriche, le Texas, le Brésil et le Qatar qui connaîtront un week-end sprint.

Un nouveau format sprint

Sur le papier, c'est un week-end de course excitant qui nous attend. Il faut noter tout de même que les équipes n'ont plus roulé en Chine depuis 2019, trois ans avant que l'actuelle réglementation technique soit introduite en F1. Les écuries ont donc des données à disposition qui sont très datées bien que le simulateur de la plupart des équipe soit capable de reproduire le circuit en situation quasiment parfaite.

La piste de Shanghai est rarement utilisée ce qui pourrait nuire à l'évolution de la piste lors des tours de course. Des travaux avaient néanmoins été menés sur le circuit.

Le choix de la course sprint complique la possibilité d'adaptation pour les pilotes qui n'auront qu'une seule séance d'essais libres, le vendredi, avant de participer à la séance de qualifications Sprint. Des surprises sont à prévoir.

Pour l'organisation, c'est une séance d'essais libres le vendredi matin, les qualifications Sprint l'après-midi pour donner le classement de départ de la course sprint du samedi matin. Puis les qualifications le samedi après-midi qui cette fois détermineront la grille du dimanche de course. Il n'y aura donc qu'une seule séance d'essais libres, sur un tracé où bien des inconnues se posent.

En 2023, la F1 avait dédié un jour entier au format sprint avec le samedi matin les qualifications puis l'après-midi la course. En cas de problème en qualifications sprint, les écuries avaient très peu de temps pour réparer la monoplace pour participer à la course.

Autre point à prendre en compte : la météo. Les premières prévisions météo annoncent de la pluie tout au long du week-end. Pour rappel, c'était Lewis Hamilton et sa Mercedes qui avait remporté le GP, en 2019, lors du 1000ème Grand Prix de Formule 1.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Chine

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut