Lando Norris agréablement surpris de sa place sur le podium

F1. Lando Norris signe une belle deuxième place ce dimanche matin lors du Grand Prix de Chine. Mais en réalité, le Britannique ne s'attendait pas vraiment à finir aussi bien cette course surtout pas devant les deux Ferrari.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lando Norris Grand Prix de Chine
© Antoine Lapeyre / Lando Norris Grand Prix de Chine

Lando Norris s'est classé deuxième ce dimanche en Chine. Avec une belle course, le Britannique s'est faufilé entre les deux Red Bull devançant également Charles Leclerc et Carlos Sainz. Un résultat étonnant pour le pilote McLaren qui ne s'attendait pas à finir sur une aussi belle place et surtout pas devant les Ferrari. A vrai dire, le pilote a été irréprochable durant les 56 tours du circuit de Shanghai. Alors que l'écurie et le pilote appréhendaient particulièrement ce circuit qui signe son grand retour dans le calendrier, c'est surtout les Ferrari que craignait le natif de Bristol. « J'ai été surpris par beaucoup de choses, le manque de rythme de Ferrari, notre rythme et en comparaison des Red Bull c'était aussi surprenant. Je m'attendais à rentrer plus vite sans passer par la case podium. On a tous travaillé dur et cela a payé. Je ne m'attendais à ce qu'on finisse loin des Ferrari… mais je suis heureux de m'être trompé sur mes prévisions », a-t-il confié à l'issu de la course au micro de Nico Rosberg.

Motors Inside sans pub ?

Des doutes envolés

Après cinq année sans Grand Prix de Chine les doutes se sont rapidement dissipés pour l'ensemble de l'équipe McLaren et cela dès le début du week-end. Norris signe une pole position pour la course sprint du samedi. Quelques loupés pour le Britannique qui a fini à la 6eme place mais pas le temps de laisser la place aux nombreuses inquiétudes. 4eme sur la grille de départ, Norris loupe son premier virage, s'installe à la 7eme place provisoire et s'offre une remontée réussie. Il enchaine les dépassements, nargue Fernando Alonso et s'offre les deux Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. « On a fait de bons arrêts. Tout a bien fonctionné, je ne sais pas pourquoi, mais je ne m'attendais pas à une course comme ça, j'ai pu bien gérer les pneumatiques. C'était une tâche plus simple que ce que je pensais. J'ai pu attaqué comme je voulais pour prendre de l'écart. »

Il s'offre donc une quinzième victoire dans sa carrière et son deuxième podium de la saison après sa troisième place lors du Grand Prix d'Australie le 24 mars dernier.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut