Mercedes prévoit de nouvelles améliorations pour le Grand Prix d'Émilie-Romagne

F1. Mercedes révèle ses plans pour le Grand Prix d'Émilie-Romagne, alors que l'équipe cherche à améliorer sa cohérence en piste pour maximiser l'impact de ses mises à jour.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La Mercedes de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Miami
© Mercedes / La Mercedes de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Miami

Mercedes se prépare à apporter des mises à jour cruciales au Grand Prix d'Émilie-Romagne ce week-end. L'équipe, consciente de la nécessité d'améliorer sa constance sur l'ensemble d'un week-end de course, vise à tirer pleinement parti de ses innovations.

Motors Inside sans pub ?

La première moitié d'un nouveau package a été déployée lors de la dernière course à Miami, tandis que la seconde moitié fera ses débuts à Imola. Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie, a confirmé dans la vidéo de débriefing post-course de Mercedes que les pièces ont répondu aux attentes sur l'Autodrome International de Miami.

Cependant, il a également reconnu que le rythme de développement des concurrents et des problèmes persistants avec leur propre voiture pourraient freiner la progression de l'équipe. « Tout le monde développe ses voitures », a déclaré Shovlin. « McLaren a introduit un gros package et semble avoir progressé. De plus, les problèmes de comportement rencontrés par les pilotes rendent difficile de percevoir cette progression comme une avancée linéaire. »

Maniabilité et performance

Le manque de cohérence reste un obstacle majeur pour Mercedes. « Ce que nous observons, c'est que la voiture peut se comporter de manière assez différente d'une session à l'autre », a expliqué Shovlin. « Tant que nous n'aurons pas résolu ce problème, nous limiterons toujours l'avantage que nous pouvons tirer de ces mises à jour. »

L'équipe se concentre donc sur deux fronts : améliorer la maniabilité de la voiture et apporter des développements de performance. « Nous avons une idée claire de ce que nous devons faire pour la rendre plus facile à piloter », a déclaré Shovlin. « Et nous avons une série de mises à jour prévues pour les trois ou quatre prochaines courses. »

En ce qui concerne les circuits à venir, Shovlin voit des opportunités potentielles pour Mercedes. « Monaco et Montréal sont principalement constitués de virages à basse vitesse, tandis que Barcelone est un circuit extrêmement rapide », a-t-il analysé. « Ce sont des configurations variées qui nous mettront au défi. Nous ne nous attendons pas à être soudainement extrêmement rapides à Monaco, mais ces pistes peuvent exposer un peu moins nos faiblesses. »

La clé du succès pour Mercedes réside dans sa capacité à conjuguer mises à jour et cohérence. « C'est sur quoi nous travaillons », a conclu Shovlin. « Et ensuite, sur la piste, nous essaierons simplement d'optimiser ce que nous avons du mieux que nous le pouvons pour marquer autant de points que possible. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut