Une nouvelle façon de gérer les transferts en F1 inspiré du football ?

F1. Lewis Hamilton a fait sensation en annonçant son transfert chez Ferrari en 2025 avant même que la saison ne soit lancée. La Formule 1 fonctionne depuis toujours avec un marché des pilotes assez libre. Faudrait-il mettre en place un mercato sur une période limité comme pour le football ? Voici les réponses des principaux concernés.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'idée de la mise en place d'un mercato ne ravi pas les pilotes.
© Motors Inside / Maeva Burillo / L'idée de la mise en place d'un mercato ne ravi pas les pilotes.

En début de saison onze pilotes de la grille avaient un contrat expirant fin 2024. Si Lewis Hamilton a été le premier à communiquer ses choix d'avenir, les annonces tombent désormais au compte goutte depuis plusieurs semaines. Une façon de faire qui a parfois tendance à laisser dans le flou équipes, médias et supporters.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Interrogés en conférence de presse ce jeudi, Lewis Hamilton et Pierre Gasly ont donné leur avis quand à l'hypothèse de mettre en place une fenêtre des transferts à l'avenir.

« Je n'y ai jamais réfléchi. C'est très excitant dans les autres sports, comme la NFL, par exemple. Mais je pense que c'est assez excitant maintenant [en F1]. Personne ne sait qui va où. Évidemment, petit à petit, on le voit au goutte-à-goutte tout au long de la saison. Et je pense que lorsque les pilotes se déplacent, cela provoque un certain chaos. Et j'ai vu la Formule 1 publier l'autre jour qu'il y a encore beaucoup de places qui n'ont pas encore été attribuées. »

Le multiple champion de monde ne cache pas son soulagement d'avoir pu décider de son futur très tôt. « En ce qui nous concerne, nous avons de la chance et nous nous sentons très chanceux d'avoir quelque chose de verrouillé. Cela nous permet de planifier notre avenir et de canaliser notre énergie. Mais c'est passionnant pour nous de voir où tout le monde va. »

Nico Hülkenberg, qui quittera Haas pour Sauber en 2025, a également assuré son avenir assez tôt dans la saison. Une situation qu'il apprécie. « En fait, pour la première fois de ma carrière, c'est assez confortable pour moi, vous savez, je suis en quelque sorte assuré et je sais où se trouve mon avenir et je regarde les chaises musicales de loin. C'est une situation confortable et agréable. »

Si le futur de certains est déjà scellé, le jeux des chaises musicales continue pour les autres. C'est par exemple le cas pour Pierre Gasly dont le contrat expire à la fin de la saison. Après qu'Alpine ai annoncé se séparer d'Esteban Ocon, l'avenir de son compatriote reste encore flou. Pourtant, le Normand aime cette situation qu'il trouve excitante.

« Je pense que la situation actuelle est assez excitante. Et depuis le début de l'année, je pense que vous avez beaucoup écrit à ce sujet et que vous avez tenu tout le monde très occupé. Je pense que c'est amusant. Nous n'avons pas besoin de copier tout ce que font les autres. Cela a toujours été le cas en Formule 1. Et je pense que cela fonctionne bien ainsi. »

Plus chaud que jamais cette année, le marché des transferts a l'air de passionner aussi bien les fans que les pilotes et il n'est visiblement pas question que ça change.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut