24h du Mans : Corvette déçue par son double abandon

Alors que les deux voitures maîtrisaient la course, l'une a été contrainte à l'abandon sur problème mécanique et l'autre, qui menait sa catégorie, a été envoyée dans le rail par une LMP2.
Logo Mi mini
Rédigé par
Corvette a tout perdu en quelques instants.
© Corvette Racing / Corvette a tout perdu en quelques instants.
La Corvette numéro 64 se dirigeait vers une victoire facile, mais le sort en a voulu autrement. Alors qu'il restait quelques petites heures dans cette longue épreuve, la voiture du trio Sims-Tandy-Milner menait de près d'une minute. Mais dans la ligne droite des Hunaudières, cette dernière était au centre d'une bataille de LMP2 et en a été la victime collatérale.

Alors qu'un premier prototype a fait un très léger écart, l'AF Corse numéro 83 de François Perrodo en a fait également un, mais plus prononcé, puisqu'il y a eu contact avec la Corvette 64. Cette dernière a dû abandonner après avoir percuté le rail. Toutefois, Alexander Sims n'en veut pas au Français, alors qu'il se dirigeait - sauf problème - vers la victoire.

« Ce n'est jamais agréable quand des choses hors de notre contrôle surviennent, mais nous sommes en piste face à 60 autres voitures et des erreurs humaines sont possibles. Je suis certain que Perrodo ne l'avait pas prévu, on était juste au mauvais endroit au mauvais moment », a-t-il indiqué à Motorsport.com.

À lire aussi : Philippe Sinault estime avoir fait la course en LMP2

« On avait fait tout notre possible jusque-là, on était très bons. C'était naturellement extrêmement décevant. Quand on sait qu'on n'a plus aucune chance, en un sens c'est dur à avaler. Je ne dirais pas que [la victoire] était assurée, mais on était dans une position relativement confortable, on avait un bon rythme et on était en tête avec une avance acceptable. »

La seconde GTE PRO, la 63, a elle aussi dû jeter l'éponge après des de nombreux dommages mécaniques « visibles et invisibles à l'arrière de la voiture », a précisé l'écurie. « Il n'était pas clair s'il s'agissait d'une continuation d'un problème de suspension antérieure au cours des six premières heures de course. Tous les efforts ont été faits pour remettre la voiture en course, mais en raison des problèmes de sécurité pour les pilotes de l'équipe et les autres concurrents, la décision a été prise d'abandonner. »

Dernières actus sur 24h du Mans

Plus d'actualités

    Dernières actus WEC

    Toutes les actualités WEC
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut