Est-ce qu'Antonio Giovanazzi vient de perdre son baquet ?

Est-ce qu'Antonio Giovanazzi vient de perdre son baquet ?

Encore une course compliquée pour Antonio Giovanazzi qui malgré 2 points en Autriche connaît une saison très compliquée.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alfa Romeo - Quel est le futur de l'Italien ?
© Alfa Romeo - Quel est le futur de l'Italien ?
Quel début de saison compliquée pour l'italien. Après une fin de saison 2019 prometteuse qui l'avait vu prendre l'avantage sur son coéquipier Kim Raïkkonen, 2020 ce n'est vraiment pas ça.

Premièrement Antonio Giovanazzi n'est plus le pilote le plus performant chez Alfa Romeo certes celui-ci reste le plus rapide en qualifications mais seulement d'1 dixième la plupart du temps et surtout le Finlandais a repris l'avantage dans cet exercice depuis l'Espagne mais de façon beaucoup plus dominante avec au moins 3 dixièmes d'avance si ce n'est 9 dixièmes comme en Catalogne où pour la première fois de la saison, le champion du monde 2007 parvenait à faire entrer une Alfa Romeo en Q2.

En course il n'y a pas de débat c'est Raïkkonen le meilleur pilote de l'écurie d'Hinwill. Le pilote finlandais a battu à 4 reprises son voisin de garage alors que celui-ci partait souvent derrière. Même si Giovanazzi est le seul pilote de l'écurie à avoir marqué des points il faut reconnaître que c'est surtout grâce à un Grand Prix d'Autriche totalement fou. Une course dans laquelle Raïkkonen aurait également pu marquer des points si sa roue avant gauche ne s'était pas défaite lors des derniers instants de course.

Mais alors quel est le futur de l'Italien en Formule 1 ?

Depuis son arrivée en 2019, Antonio Giovanazzi a la pression de Mick Schumacher qui lui a laissé une année de plus dû à une piètre saison dans l'antichambre de la Formule 1. Hélas pour l'Italien, non seulement désormais Mick Schumacher toque à la porte mais également Robert Schwartzman et Callum Illot respectivement 1er et 2ème du championnat de F2 sont de réels candidats pour un baquet dans la catégorie reine du sport automobile la saison prochaine.

D'autant plus son avenir dépend également de la décision de Raïkkonen de rester ou non l'an prochain. On l'a vu une nouvelle fois ce weekend avec la 12ème place du Finlandais, celui-ci n'a pas perdu sa pointe de vitesse et son expérience fait de lui un des éléments clés de l'équipe afin d'aider à l'amélioration de la voiture. Un retour technique que n'a pas forcément Giovinazzi avec seulement un an et demi d'expérience.

Moins rapide et moins bon metteur au point, Giovanazzi est plus que jamais sur un siège éjectable et il reste désormais plus que 10 courses à l'Italien pour prouver qu'il mérite sa place dans l'équipe et faire patienter les jeunes pilotes de Ferrari en F2 un peu plus longtemps. Hélas ce crash bête en Belgique dont Giovanazzi nous avait habitué ne doit pas se reproduire car sinon celui-ci peut déjà faire ses valises.


    Sur Giovinazzi

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up