Grand Prix de Toscane - Course : au bout du chaos, la victoire pour Hamilton

Grand Prix de Toscane - Course : au bout du chaos, la victoire pour Hamilton

Première course de Forrmule 1 complètement folle sur le circuit du Mugello. Doublé Mercedes : Hamilton devant Bottas, et premier podium en carrière pour Alex Albon sur sa Red Bull. Le Grand Prix a notamment été marqué par deux drapeaux rouges et beaucoup d’accidents.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Retour sur la plus haute marche du podium pour Hamilton, victorieux au Mugello !
© Mercedes - Retour sur la plus haute marche du podium pour Hamilton, victorieux au Mugello !
Nouveau Grand Prix de Formule 1 très mouvementé en Italie : à peine remis de nos émotions à Monza dimanche dernier, le tout nouveau Grand Prix de Toscane a offert une course pleine de rebondissements ce dimanche, sur le tracé vallonné du Mugello. Des crashes en série, huit abandons, trois départs arrêtés et deux drapeaux rouges !

Hamilton a maîtrisé Bottas, premier podium en carrière pour Albon !



Au final, Lewis Hamilton a décroché la victoire mais le Britannique s'est employé !

Le poleman a d’abord récupéré son bien au 10e tour, en reprenant la tête à Valtteri Bottas dans le premier virage. Le Finlandais avait pris la tête au départ, après une mauvaise impulsion du Britannique. Bottas a bien tenté de bluffer avec sa stratégie mais comme souvent, il n’a pas pu faire grand chose contre le sextuple champion du monde. Hamilton, lui, s'adjuge la 90e victoire de sa carrière, meilleur tour en prime. Il revient à un succès du record absolu de succès de Michael Schumacher.

Une semaine après avoir été éjectée du podium, l’écurie Mercedes ramène le 3e doublé de sa saison, après le Grand Prix de Belgique fin août, et celui de Styrie, disputé en Autriche au mois de juillet, sur le Red Bull Ring. Bottas a souffert en fin de course pour résister à Alex Albon, le pilote Red Bull, qui ramène le premier podium de sa carrière avec une 3e place.

Albon subtilise le podium à Ricciardo



Le Thailandais a profité de la pagaille ce dimanche. Au premier plan, Daniel Ricciardo, Lance Stroll et Alexander Albon donc. Peloton décimé et trois pilotes à la bataille. Au final, une grande joie pour Albon et une déception pour Ricciardo.

Deuxième quelques instants sur la dernière relance, repassé rapidement par Bottas, Ricciardo a exécuté une bonne stratégie, mais il a finalement été dépassé par la Red Bull au 51e tour.

Le pilote Renault avait fait le job en première partie de course, en passant la Racing Point de Lance Stroll grâce au jeu des arrêts. De son côté, le Canadien n’a pas vu l’arrivée, en provoquant un drapeau rouge, après un énorme crash au 44e tour, à la sortie de la courbe à droite d’Arrabiata 1.



Une crevaison sur le pneumatique arrière gauche semble être à l’origine du crash.
Avant ça Stroll avait été l’un des bénéficiaires d’un premier drapeau rouge, brandi après un énorme carton au 7e tour.

Carambolage impressionnant sur une relance post Safety Car, 5 voitures abandonnent d'un coup !



Un carambolage consécutif à une remise en action tardive de Bottas au 10e tour. Le leader du moment a attendu la ligne de départ pour remettre les gazs. Sans visibilité derrière, une partie du peloton s’est foncé dessus. 4 voitures sont restées sur le carreau : Latifi, Magnussen, Sainz, et Giovinazzi, qui a accéléré sur l’arrière de la Williams et de la Haas.

Caméra impressionnante du pilote italien, qui a arraché les deux roues de son Alfa Romeo. Images fortes aussi depuis la caméra de Sainz sur sa McLaren.



Un énorme carton, après un premier tour déjà mouvementé : la Safety Car Mercedes repeinte en rouge (pour le 1 000e Grand Prix de l’histoire de Ferrari) était sortie après des accrochages dans le 2e virage.

Se plaignant d’un problème moteur sur la grille, Max Verstappen a été victime d’une perte de puissance avec son bloc Honda sur les premiers mètres du Grand Prix.

Manquant cruellement de vitesse, le Néerlandais, parti 3e, a fini dans le bac à graviers, poussé par l’Alfa Romeo de Raikkonen. “Iceman” qui s’est accroché avec… Pierre Gasly ! Le héors de Monza a terminé dans le même bac à graviers que Verstappen. Enfermé entre Raikkonen et la Haas de Grosjean, le pilote Alpha Tauri a mis pied à terre, sa voiture détruite à l’avant.



Avec 13 voitures en piste seulement après 10 tours, la Scuderia Ferrari aurait pu en profiter pour le 1 000e Grand Prix de son histoire. Un temps 3e en début de course, Charles Leclerc a fait illusion quelques minutes.

Hélas pour les Tifosi, le Monégasque n’a pas fait durer le plaisir très longtemps. 8e place finale pour Leclerc, juste devant Raikkonen, qui a reçu une pénalité de 5 secondes pour avoir coupé l'entrée des stands.

La seconde Ferrari de Sebastian Vettel a pris le dernier point avec la 10e place, juste devant la Williams de George Russell. Une semaine après le départ de Claire Wiliams, le jeune britannique doit se contenter de la 11e place.

Dernier pilote classé, le rescapé français, Romain Grosjean à bord de sa Haas.
12 pilotes seulement ont vu l’arrivée… ahurissant !

Le classement final de ce Grand Prix de Toscane :



PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport
59
2
BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport+4.880
59
3
AlbonAston Martin Red Bull Racing+8.064
59
4
RicciardoRenault DP World F1 Team+10.417
59
5
PerezBWT Racing Point F1 Team+15.650
59
6
NorrisMcLaren F1 Team+18.883
59
7
KvyatScuderia AlphaTauri Honda+21.756
59
8
LeclercScuderia Ferrari+28.435
59
9
RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN+29.770
59
10
VettelScuderia Ferrari+29.983
59
11
RussellWilliams Racing+32.404
59
12
GrosjeanHaas F1 Team+42.036
59
13
StrollBWT Racing Point F1 TeamAbandon
14
OconRenault DP World F1 TeamAbandon
15
LatifiWilliams RacingAbandon
16
MagnussenHaas F1 TeamAbandon
17
GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLENAbandon
18
Sainz Jr.McLaren F1 TeamAbandon
19
VerstappenAston Martin Red Bull RacingAbandon
20
GaslyScuderia AlphaTauri HondaAbandon


Au classement général des pilotes, Lewis Hamilton repart de la Toscane avec un écart de 55 points sur Valtteri Bottas, soit plus de deux victoires d'avance sur son poursuivant. La route d'un 7e titre mondial est plus que jamais dégagée pour le Britannique...


    Sur Grand Prix de Toscane

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon