Grand Prix de Hongrie - Esteban Ocon vainqueur à l'issue d'une course complètement folle

Splendide victoire du Français Esteban Ocon. Le clan Alpine en folie à l'issue dune course pleine de suspens où Hamilton a buté contre un valeureux Alonso et Verstappen a réussi à glaner un point qui pourrait s'avérer être décisif en fin d'année.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Esteban Ocon et Alpine ouvrent leur compteur de victoire en formule 1
© Alpine / Esteban Ocon et Alpine ouvrent leur compteur de victoire en formule 1

Le strike parfait de Bottas au départ !



Encore un départ mouvement cette saison. La tension est palpable, et à cela vient s’ajouter la petite averse qui tombe juste à 15h00.
Tous les pilotes sont chaussés de gommes intermédiaires. Si pendant un temps ce choix pouvait être contesté. Durant le tour de formation la pluie s’intensifie et Hamilton confirme que c’est le bon choix.
Pour autant, Antonio Giovinazzi rentre à son stand et tente le pari de partir en slicks. Il n’y a pas d’autre solution que de tenter une stratégie décalée si l’on veut sortir du lot.
Dans tous les cas, le prétendu avantage des gommes rouges pour les Red Bull face aux Mercedes est perdu. Il faudrait réaliser le départ parfait sous conditions humides.

1, 2, 3, 4, 5 : les feux rouges sonnent ce départ qui est animé par Valtteri Bottas dès le premier virage. Le Finlandais loupe son envol. Il se fait déposer par Verstappen qui prendre tout de suite la chasse d’Hamilton. Norris se porte à la hauteur et dépasse également la Mercedes 77.
A l’amorce du premier virage, Bottas est trop optimiste et s’encastre dans la Mclaren qui file sur la Red Bull de Verstappen, Bottas s’occupant de celle de Perez.
Au même moment, à l’intérieur du virage c’est Lance Stroll qui s’encastre dans la Ferrari de Leclerc.

La course est rapidement stoppée. Restent sur le carreau : Perez, Stroll, Lerclerc et Bottas.

A l’entrée dans la pitlane toute l’équipe autrichienne s’affaire autour de la RB n°33, Räikkönen change d’aileron et Lando Norris doit abandonner. Sa monoplace est trop endommagée pour repartir.

Interrogé après son abandon Charles Lerclerc est désabusé : « Ils ont joué au bowling. Ils se sont trompés de sport. Ca peut arriver de faire des excès, mais là c’est frustrant. Il y avait une réelle opportunité de prendre des gros points aujourd’hui. J’y croyais pour la course. »

Un second départ aussi fou qu’inédit !



Le tour de mise en formation se fait en pneus intermédiaires, mais le soleil est de plus en plus présent. Alors que tous les pilotes décident de rentrer aux stands pour chausser la gomme tendre, seul Hamilton prend le pari de partir en pneus verts.

Une situation inédite se profile, il est le seul à prendre le départ sur la grille de départ ;tous le prennent depuis la pitlane ! Incroyable image !

Ce qui est incompréhensible c’est que chacun avait le choix de prendre ce second départ avec d’autres gommes que celle utilisées avant le premier crash.
Avec ses intermédiaires, il se fait très rapidement rejoindre puis reprendre par Russell, Ocon, Vettel, Latifi et le reste de la meute.

Alors que Russell se voit être leader au volant de sa Williams, il subit une avarie technique qui le fait rétrograder en 7ème place...du moins c'est ce que l'on pensait : il a dû en réalité rendre ses positions acquises de manière non réglementaire à la relance dans la pitlane.

C’est donc Esteban Ocon avec son Alpine qui devient pour une fois leader d’un Grand Prix.
C’est aussi une belle surprise de voir Vettel se battre de nouveau pour la victoire. Fait encore plus étonnant, Latifi est bon troisième. Même s’il retarde le reste du peloton, il vend fièrement sa peau et se démène comme un diable.

Derrière, Hamilton a du mal à faire son retard, puis est en difficulté pour doubler les autos de fond de grille.
Nous observons aussi une manœuvre un peu trop défensivement osée face à Verstappen, et ce à deux reprises.

Un milieu de course moins animé, et Vettel qui maintient la pression sur Ocon



Des pénalités sont tombées : Giovinazzi écope de 10 secondes pour excès de vitesse. Même punition pour son équipier Raikonnen qui a cassé la suspension de Mazepin lors de la vague d’arrêts de changement de pneus avant le second restart.

Hormis les deux duettistes pour la victoire finale, Ocon et Vettel, à partir du 23ème tour le gros du peloton fait le choix de remplacer les gommes jaunes pour les gommes dures.

Et c’est la stratégie de l’undercut qui fonctionne ici. Ainsi, Hamilton dépasse Verstappen et Ricciardo à la faveur du changement de pneus. A cet instant il est dans les points, et poursuit ça remontée vers Schumacher puis Latifi.

Sainz a désobéi à la stratégie prévue par son ingénieur, et bien lui en a pris. Yuki Tsunoda qui le bouchonnait s’immobilise à son tour et retrouve le podium provisoire. L’Espagnol conserve en pneus « usés » un rythme très rapide. Aussi rapide que ceux qui se sont maintenus en gommes neuves.

Vettel tient Ocon en joue. Il semble s’économiser pour porter le coup fatal au moment opportun. Dans tous les cas, ces deux là évoluent à 15 secondes de Sainz et ont toutes les cartes en mains pour aller chercher une première victoire en F1 pour leur équipe.
Max Verstappen est à la peine avec sa monoplace grandement endommagée. Il bute en 12ème place contre la Mclaren de Ricciardo.

À mi-course, Latifi est 7ème, Russel 9ème et les pilotes Alfa ferment la marche.
Ainsi, le classement des écuries de fin de peloton est complétement chamboulé. Williams passe 8ème devant Alfa et Haas.

A mi course, l’arrêt qu’il ne faut pas louper



Ocon et Vettel sont sur une stratégie à un arrêt. Et c’est l’Allemand qui dégaine en premier pour changer de pneus. Malheureusement pour lui, son entrée dans la pitlane est limite, il perd du temps. Il perd également 1 seconde lors d'une immobilisation de 3.3 secondes.

Le Français couvre la stratégie d’Aston Martin et s’arrête à la fin du tour suivant. L'arrêt est parfaitement exécuté en 2.3 secondes !

Il laisse le leadership à son équipier chez Alpine, et réussit à résister aux assauts de Vettel. La bataille pour la victoire va donc se jouer en piste ! Et l’on sent Vettel moins serein qu’en début de course.

Il renforce sa pression sur Ocon et commet quelques erreurs en bloquant ses roues lors de ses tentatives d’intimidation du pilote normand.

Hamilton est de retour en 4ème place après les arrêts de Gasly en Alonso, mais sa stratégie est décalée. Il devrait normalement s’arrêter une dernière fois en fin de course tant ses pneus ont l’air de s’user rapidement.

À 25 tours du but, la pression monte pour la victoire



Ocon est solide leader depuis le second départ. Il réussi a fièrement gérer les assaut repétés de Vettel qui se montre inlassablement menaçant.

Derrière, Carlos Sainz n'est qu'à quatre secondes de la tête, et petit à petit Lewis Hamilton a refait son retard au point de menacer Sainz.
L'Anglais a des gommes usées, et même si la Mercedes excelle sur les longs relais en gommes dures, la stratégie retenue est une course d'attaque pour les 23 dernières boucles de ce GP de Hongrie. Il choisi en effet de passer les gommes jaunes afin d'optimiser ses chances de victoire.

D'ailleurs son ingénieur Peter Bonington l'encourage :
"On baisse la tête, et l'on attaque jusqu'au drapeau à damier."


Et Toto Wolff en personne rajoute :
"Tu peux aller la chercher cette victoire !"


Trois courses dans la course pour 15 derniers tours haletants !



Hamilton a pris le pari de remonter en s'arrêtant il y a 5 cinq tours, il doit donc maintenant dépasser Alonso, Sainz, Vettel et Ocon. Et pour commencer, le pilote espagnol n'est pas le client le plus aisé à dépasser. Le jeune quarantenaire donne du fil à retordre à son ex-équipier chez Mclaren en 2007. La bataille est rugueuse jusqu'à la fin ! Au point d'agacer le septuple champion du monde.

Max Verstappen doit limiter la casse et finir la course en tentant de marquer un point, voire deux en dépassant Ricciardo et Russell. Un ou deux points qui pourraient s'avérer décisifs en fin d'année.

Et en tête de la course, Ocon et Vettel ne sont séparés que d'une seule seconde. Ils sont plus que jamais en bonne position pour l'emporter.

Alonso fini par céder sous la pression, mais grâce à sa défense, la victoire se joue entre Vettel et Ocon



A 6 tours du but, Alonso se laisse piéger au premier virage. Il bloque légèrement sa roue en voulant trop retarder son freinage et son rival en profite immédiatement. Puis deux tours plus tard, le britannique s'offre le podium en dépassant au même endroit un Carlos Sainz impuissant, qui a tout tenté jusqu'à l'enfilade suivante, en vain.

Plus que 4 tours : Hamilton est à 7 secondes de la tête. Sauf erreur des protagonistes, il ne peut pas revenir sur la victoire.

Et c'est finalement Esteban Ocon qui l'emporte. Une splendide victoire, amplement méritée tellement sa course a été bien gérée ! Il n'a pas commis la moindre erreur.


Un nouveau Français inscrit son nom au palmarès des vainqueurs en Grand Prix après Pierre Gasly à Monza l'an passé !

Tableau des résultats du Grand Prix de Hongrie



PiloteEquipeTempsEcartTours
1OconAlpine F1 Team2:04:43.199
70
2VettelCognizant Aston Martin Racing+1.859
70
3HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+2.736
70
4Sainz Jr.Scuderia Ferrari+15.018
70
5AlonsoAlpine F1 Team+15.651
70
6GaslyScuderia AlphaTauri Honda+1:03.614
70
7TsunodaScuderia AlphaTauri Honda+1:15.803
70
8LatifiWilliams Racing+1:17.910
70
9RussellWilliams Racing+1:19.094
70
10VerstappenRed Bull Racing+1:20.244
70
11RicciardoMcLaren F1 Team+1 tour
69
12RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
69
13SchumacherHaas F1 Team+1 tour
69
14GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
69
15MazepinHaas F1 TeamABANDON
2
16NorrisMcLaren F1 TeamABANDON
1
17PerezRed Bull RacingABANDON
0
18BottasMercedes-AMG Petronas MotorsportABANDON
0
19LeclercScuderia FerrariABANDON
0
20StrollCognizant Aston Martin RacingABANDON
0


Hongrie 2021 - Les photos de la course



300_0000049741_HiRes_0WX50U803JZ56P0JYJVR4060VH8H.jpg
300_0000049742_HiRes_09Y8JY900Y60LD0VG3GG00OX9Z7K.jpg
300_0000049745_HiRes_0NBG9VK0SJRS740TNZLDS00ATF29.jpg
300_0000049746_HiRes_01OV1C10AOBSAP09P1PQ903IQPDT.jpg
300_0000049747_HiRes_0BJ9VCX0QTPV9C08FI3UP0ND2ZCW.jpg
Complément
Partager
Image
GP Hongrie
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 30 juil.
11h30 - 12h30
Samedi 31 juil.
15h - 16h
Dimanche 1 aoû.
15h - 17h

Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top