Les responsables des accidents en F1 devront-ils payer les réparations des autres ?

Ferrari souhaite que la Formule 1 envisage de faire payer aux équipes les réparations des autres voitures si leur pilote est reconnu coupable de l'accident.
Logo Mi mini
Rédigé par
Mattia Binotto en pleine réflexion à Bakou.
© Ferrari / Mattia Binotto en pleine réflexion à Bakou.
Le carnage du premier virage du Grand Prix de Hongrie amène de nouvelles réflexions. Tandis que Red Bull multiplie les appels à repenser la règlementation du plafonnement des coûts à la suite des énormes dommages causés par les accidents lors des deux dernières courses, Mattia Binotto, le directeur de l'écurie Ferrari, propose une idée drastique. Il souhaite que la Formule 1 envisage de faire payer aux équipes jugées responsables des accidents les réparations.

« Je pense que nous pouvons considérer que si un pilote est responsable, l'équipe de celui-ci devrait payer au moins aux autres équipes les dommages et les réparations. Cela rendra les conducteurs plus responsables. »


Entre le strike de Bottas et l'accident provoqué par Stroll sur la Ferrari de Leclerc au premier virage, les dégâts sont monstrueux. Le pilote monégasque a été contraint d'abandonner alors qu'il avait la possibilité de gagner des points précieux au classement constructeur. Heureusement pour l'écurie italienne, Sainz a terminé troisième à la fin de cette course complètement folle.

Il précise toutefois que si l'écurie n'est pas responsable, elle n'aurait rien à payer. Ce sujet mérite d'ouvrir un débat au vu de l'ampleur des dégâts lors du Grand Prix de Hongrie.

« Il est intéressant de discuter dans un proche avenir avec les autres directeurs d'équipe, la FIA et la F1. Évidemment, si vous n'êtes pas coupable, avoir de tels dommages dans le plafond budgétaire est quelque chose qui apporte de lourdes de conséquences maintenant. »

Red Bull sur le même chemin



Cette idée fait aussi suite à la facture importante de 1,8 millions de dollars que Red Bull devait payer après l'accident de Verstappen avec Hamilton au Grand Prix d'Angleterre. Cette fois-ci, c'est Bottas qui a percuté les deux Red Bull causant de nombreux dégâts. Si Verstappen a pu continuer la course au volant du monoplace nettement endommagée et finalement terminer dans les points (9eme), Perez s'est rapidement arrêté et l'écurie craint que son moteur soit perdu.

Christian Horner, le patron de l'équipe Red Bull, pense surtout qu'il est injuste que son équipe soit confrontée une nouvelle fois à un problème budgétaire pour payer les dommages. Tout comme Binotto, il demande à la FIA de se pencher sur la question :

« Je pense que cela réaffirme que lorsque vous avez un incident qui n'est pas de votre faute, nous payons un prix important pour cela et c'est quelque chose qui n'est pas budgétisé. Cela doit être examiné plus en détail par la FIA. »


Cela pourrait amener l'équipe à ne pas pouvoir développer la RB16B en fin de championnat.

« Évidemment, vous devez regarder ce qu'il y a dans le plafond. Ce sont les pièces de rechange et les moteurs aussi, ce qui est particulièrement préoccupant. Je pense que nous devons revoir cela avec la FIA. C'est quelque chose qui peut affecter toutes les équipes, pas seulement Red Bull. »

Dernières actus sur Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut