Grand Prix d'Abu Dhabi - Course : Verstappen champion du monde au bout de la folie

Max Verstappen a triomphé de Lewis Hamilton grâce à un dépassement décisif DANS LE DERNIER TOUR DE LA SAISON. Le Néerlandais gagne la course et décroche son premier titre chez les pilotes ! La FIA a joué un grand rôle dans un scénario de dingue, mais discutable.
Logo Mi mini
Rédigé par
La victoire à Abu Dhabi et le premier titre chez les pilotes pour Max Verstappen !
© Red Bull / La victoire à Abu Dhabi et le premier titre chez les pilotes pour Max Verstappen !
C’est fait, Max Verstappen est officiellement CHAMPION DU MONDE DE FORMULE 1. Il devient le premier pilote néerlandais au sommet de la Formule 1 ! 12 décembre 2021, date historique à l’arrivée du Grand Prix d’Abu Dhabi, après un dépassement dans le dernier tour sur Lewis Hamilton, à la suite d’une relance post Safety Car !

Voilà le constat principal de ce Grand Prix d’Abu Dhabi, qui s’est bien évidemment résumé à une bataille Verstappen vs Hamilton. Après une série de combats au corps à corps, ou plutôt roue contre roue (Bahreïn, Imola, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Brésil, Arabie Saoudite), le dernier chapitre s’est écrit à la toute dernière ligne. Oui, il va falloir discuter longtemps des décisions prises par la FIA mais le final est l-é-g-e-n-d-a-i-r-e.

19 pilotes ont pris part à cette dernière course de la saison : Nikita Mazepin a été testé positif au Covid avant le départ. Le Russe a été placé à l’isolement ce dimanche matin. 19 pilotes sur la grille et un poleman : Max Verstappen devant son adversaire Lewis Hamilton, Lando Norris et Sergio Pérez en 2e ligne. Du côté des pneus, Hamilton, Valtteri Bottas (6e au départ) et Yuki Tsunoda (8e au départ) s’élançaient avec les médiums, contrairement aux autres pilotes du top 10, en tendres, comme les deux Red Bull.

Une manœuvre au départ encore contestable... Allô la FIA ?



Au soleil couchant d’Abu Dhabi, les choses sérieuses ont commencé au départ de la course. Meilleur envol de Lewis Hamilton depuis sa 2e place, passé leader sur l’impulsion avant le premier virage ! Sur ses gommes médiums, le pilote Mercedes a tout de suite doublé le poleman Verstappen, en prenant la P1.

Le pilote Red Bull #33 a immédiatement tenté de réagir, dans la longue ligne droite vers le 8e virage. Freinage agressif, dans les limites du Néerlandais, la Red Bul #33 touche la Mercedes #44 sur la gauche… Hamilton ouvre son volant et file tout droit dans l’échappatoire, sans ralentir !

Là est la polémique du début de course : le Britannique a évité l’accrochage, mais son accélération dans l’échappatoire a été validée par la FIA, qui n’a même pas ouvert d’enquête, après une justification à la radio Michael Masi-Jonathan Wheatley (directeur sportif de Red Bull). Les plaintes de l’équipe n’y ont rien changé et Verstappen a subi, en laissant Hamilton filer dans les premiers tours.

Derrière, Sergio Pérez emmenait le reste du peloton en troisième place devant Carlos Sainz, Lando Norris, Charles Leclerc, Yuki Tsunoda, Valtteri Bottas, Esteban Ocon et Daniel Ricciardo pour compléter le top 10. Le reste de la meute passait également les premiers tours sans encombre.

Les premiers tours de la course ont ainsi permis à Lewis Hamilton de se créer un petit matelas d’écart sur Max Verstappen, 5 bonnes secondes d’écart au 14e tour. Le moment choisi par Red Bull pour faire rentrer son pilote ! Changement de pneumatiques, de la gomme tendre à la gomme dure. Et frayeur à la sortie, la Ferrari de Charles Leclerc partant en travers juste derrière la Red Bull, dans la courbe du 2e-3e virage !

Hamilton roulait à ce moment en tête, mais son équipe décidait de lui faire couvrir la stratégie de Verstappen. Changement de gommes au 15e tour, des durs également. Le moment choisi par Red Bull pour abattre la pièce Pérez, resté en piste sur ses pneumatiques du départ !

Jusqu'au bout, Sergio Pérez !



Alors 2e, Hamilton remontait sur le leader de l’instant. La jonction était faite au 20e tour ! Une manœuvre en plusieurs coups, marquée par une incroyable défense de Pérez. Dépassé une première fois, le Mexicain est repassé au DRS pour embêter la Mercedes d’Hamilton. Le Britannique faisait sauter le bouchon Pérez au 21e tour, au DRS, dans la ligne droite principale, entre le 7e et le 8e virage. Verstappen reprenait tout de suite la 2e place, cédée par son équipier. Le Hollandais revenait alors à moins de 2 secondes de la Mercedes #44. “Checo est une légende” lançait alors le pilote à son ingénieur radio, GianPiero Lambiase.

“Checo est une légende” Max Verstappen, admiratif de la défense de son équipier sur Hamilton


Seulement voilà, Hamilton reprenait le large. Plus véloce avec ses gommes dures, le leader se demandait si les pneus allaient durer jusqu’au bout du Grand Prix. 2 autres pilotes n’avaient pas ce luxe.

Räikkönen méritait une autre issue



Anonyme 18e (et avant-dernier), Kimi Räikkönen était au ralenti au 26e tour ! Le vétéran avait perdu les freins de son Alfa Romeo. Sa sortie de piste dans l’échappatoire du 8e virage sonnait le glas de son immense carrière. Retour au stand, abandon et la retraite pour “Iceman”, qui méritait une autre issue à 42 ans, au terme de son 350e Grand Prix. Au même moment, George Russell perdait la transmission de sa Williams et filait lui aussi dans son box pour abandonner. Russell quitte la scène avec l'écurie de Grove, avant de finalement chez Mercedes.

La course était dans un ventre mou, jusqu’au 36e tour. Moment de flottement avec l’abandon de l’autre Alfa Romeo : Antonio Giovinazzi immobilisait sa voiture à côté de la piste, la Virtual Safety Car était activée. Passage au stand de Verstappen qui chaussait des nouvelles gommes dures, pas Lewis Hamilton !

Une fois la VSC désactivée, Verstappen avait donc des gommes plus fraiches que son adversaire. Une bataille à distance cette fois contre Hamilton, à coup de chrono. Le pilote britannique limitait l'écart, 13 secondes d'avance à 10 tours de l'arrivée de l'ultime course de la saison.

Nicholas Latifi, nouveau Timo Glock



Mais cette saison de folie ne pouvait pas se terminer dans le calme. Après une passe d'armes avec Mick Schumacher, Nicholas Latifi envoyait sa Williams dans le mur à la sortie du 19e virage, juste après l'hôtel... A 5 TOURS DE LA FIN, au 53e passage, la Safety Car !

Et Lewis Hamilton ne rentrait toujours pas au stand, à l'inverse de Max Verstappen, qui enfilait les pneumatiques tendres ! Le chaos et l'attente derrière la Safety Car. Moment de flottement de la FIA qui laissait les pilotes retardataires (Norris, Alonso, Ocon, Leclerc, Vettel) entre les deux extraterrestres, jusqu'au 56e tour.

Dans la précipitation, la direction de course prenait la décision de faire repartir la course au 57e tour, alors que l'ensemble du peloton n'était pas revenu derrière le leader, comme le veut le réglement. Une relance pour un tour, le dernier des 22 Grands Prix d'une saison record.

Le climax de la saison était donc ici : l'apothéose d'un dépassement de Max Verstappen sur Lewis Hamilton dans le DERNIER TOUR de l'année 2021. Avec des gommes usées, le Britannique n'a rien pu faire sur la première attaque du Néerlandais, dans l'épingle du 5e virage : Verstappen reprenait la tête du Grand Prix !!!

Privé du DRS, la faute au règlement, Hamilton se lançait dans un dernier baroud d'honneur dans la longue ligne droite. Impossible pour le Britannique, victime de plusieurs zig-zags de Verstappen, qui a filé au bout de son rêve !

Le climax de la saison : l'apothéose d'un dépassement de Max Verstappen sur Lewis Hamilton dans le DERNIER TOUR de l'année 2021.


Max Verstappen est donc sacré champion du monde des pilotes ! Mercedes est titré chez les constructeurs !



Derrière la folie Verstappen-Hamilton, Carlos Sainz décroche le podium, son 3e en 2021 avec Ferrari. 4e sous le drapeau à damiers Yuki Tsunoda décroche quant à lui le meilleur résultat de sa carrière, en dépassant Valtteri Bottas dans le dernier tour, comme Pierre Gasly, 5e. Derrière, Bottas boucle justement son dernier GP chez Mercedes en 6e place. Lando Norris, Fernando Alonso, Esteban Ocon et Charles Leclerc complètent le dernier top 10 de l'année 2021 en Formule 1.

Le classement complet du Grand Prix d'Abu Dhabi



PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenRed Bull Racing1h30m 17.345s
58
2HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+2.256
58
3Sainz Jr.Scuderia Ferrari+5.173
58
4TsunodaScuderia AlphaTauri Honda+5.692
58
5GaslyScuderia AlphaTauri Honda+6.531
58
6BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport+7.463
58
7NorrisMcLaren F1 Team+59.200
58
8AlonsoAlpine F1 Team+1:01.708
58
9OconAlpine F1 Team+1:04;026
58
10LeclercScuderia Ferrari+1:06.057
58
11VettelCognizant Aston Martin Racing+1:07.527
58
12RicciardoMcLaren F1 Team+
57
13StrollCognizant Aston Martin Racing+
57
14SchumacherHaas F1 Team+
57
15PerezRed Bull Racing+
55 (Abandon)
16LatifiWilliams Racing+
50 (Accident)
17GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN+
33 (Boîte de vitesses)
18RussellWilliams Racing+
26 (Transmission)
19RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN+
25 (Freins)
20MazepinHaas F1 Team+
0 (Absent)


Abu Dhabi 2021 - Les photos d'une course légendaire



300_1018957108-LAT-20211212-GP2122_122047_09I9187-772.jpg300_1018957542-LAT-20211212-GP2122_132942_ONZ4035-797.jpg300_1018957557-LAT-20211212-GP2122_132719_ONY3861-291.jpg300_1018957558-LAT-20211212-GP2122_132729_ONZ4022-991.jpg300_1018957571-LAT-20211212-GP2122_132642_ONZ3967-879.jpgComplément

Fond circuit
GP Abu Dhabi
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 10 déc.
10h30 - 11h30
Samedi 11 déc.
14h - 15h
Dimanche 12 déc.
14h - 16h

Dernières actus sur Grand Prix d'Abu Dhabi

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut