Le Grand prix de Russie suspendu

La guerre entre la Russie et l'Ukraine a eu son premier effet : le Grand Prix de Russie a vu sa tenue suspendue.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Pas de course en Russie cette année.
© McLaren / Pas de course en Russie cette année.
Le conflit à l'est de l'Europe était sujet à interrogations, étant donnée l'impact de la géopolitique sur la Formule 1.

Dans le cas de la Russie, son entrée en guerre contre l'Ukraine posait problème : d'un côté pour l'avenir de Nikita Mazepin, de l'autre pour la manche Russe du calendrier, prévue le 25 septembre.

Celle-ci, après les appels au boycott de Sebastian Vettel, a été annulée, du moins tant que les circonstances perdurent. Reste à connaître les effets à venir du conflit et son évolution.

Cette saison ne sera donc pas la plus longue de l'histoire, avec 22 Grand Prix au lieu de 23.

La dernière fois qu'un Grand Prix a été annulé à cause d'un conflit date de 2011 : le Grand Prix de Bahreïn n'a pu se tenir à cause du printemps arabe.

Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut