Domenicali : Drive To Survive doit apporter beaucoup à la F1 pour continuer

Alors que la saison 4 de Drive to Survive s’apprête à sortir, le président de la Formule 1 Stefano Domenicali explique que la série devra apporter beaucoup de valeur à la F1 pour continuer.
Logo Mi mini
Rédigé par
Drive to Survive doit continuer ses efforts.
© Red Bull / Drive to Survive doit continuer ses efforts.
Ce 11 mars, Netflix sortira la quatrième saison de Drive to Survive, centrée sur le championnat 2021 de Formule 1. Et cette saison plus que les autres est attendue, puisqu’elle devrait mettre en valeur la rivalité intense entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Pour autant, le président de la F1 Stefano Domenicali met en garde. S’il admet l’impact positif qu’a eu la série jusqu’ici, il avertit également qu’elle va devoir poursuivre ses efforts si elle veut survivre.

« Il n’y a pas de doutes sur l’effet incroyable de Drive to Survive, surtout sur les audiences, mais aussi sur le marché américain par exemple », admet Domenicali. « Et cela va continuer, et tout ce que je peux vous dire c’est de rester connectés, car j’ai eu l’occasion de la visionner et c’est fantastique, avec le bon rythme. Et comme vous pouvez l’imaginer avec tout ce qu’il s’est passé l’année dernière, il y aura beaucoup d’action. Donc c’est bien. ».

Toutefois, Domenicali met en garde la plateforme. « Je pense que c’est important pour nous de continuer, avec Drive to Survive, avec nos amis de Netflix, du moment que nous sommes sûrs de la valeur et du facteur de différenciation. Si c’est juste un autre moyen de parler de la F1 sans ajouter de réelle valeur, alors je pense qu’il serait mieux de renégocier et de voir avec Netflix et les autres partenaires ce qui pourrait être fait autrement à l’avenir. » explique-t-il.

Stefano Domenicali rappelle également les bienfaits de la série sur la notoriété de la Formule 1 et tout particulièrement auprès de la jeune génération.

Un partenariat bénéfique pour les deux camps



Greg Maffei, PDG de Liberty Media a lui aussi exposé ses arguments. « Je pense que c’est un bon partenariat. » avoue Maffei. « Cela nous a clairement aidé, et on a constaté une augmentation du taux d’audience de 58% aux États-Unis par exemple […]. Cela étant dit, c’est un pari gagnant pour Netflix également. Ils ont été n°1 dans 27 pays en 2021. » développe Maffei, avant de rappeler que certains dirigeants n’étaient pas du tout emballés par la série, à l’image de Toto Wolff.

En effet, le team principal et actionnaire de Mercedes F1 était particulièrement sceptique lorsque le projet lui a été présenté.

« On a clairement observé un changement dans les mentalités », révèle Greg Maffei. « J’adore taquiner Toto sur le fait qu’il détestait la première saison de Drive to Survive. Il ne voulait pas participer et avait des tas de raisons. Aujourd’hui, je le décrirais comme un fan très enthousiaste. Et je pense que c’est représentatif du ressenti général des équipes. Donc cela s’est avéré gagnant dans tous les sens. Cela a clairement fait grandir notre sport, pas seulement aux États-Unis, mais à travers le globe. Mais ça a été une chose incroyable pour Netflix aussi. Ce pourquoi j’espère que ce mariage vu durer pour longtemps encore. » conclut Maffei.

Dernières actus sur TV

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut